ToolkitRC M6, le test

0
1402

Le M6 est un petit chargeur 150 W destiné à vous accompagner en déplacement, en voyage, sur le terrain. Petit ? Oui, il ne mesure de 6,9 x 5 x 2,6 cm pour un poids de 81,6 grammes. Il ne prendra pas beaucoup de place dans votre sac… mais sachez que le boitier est dépourvu d’alimentation. Pour le faire fonctionner, il faut lui fournir du courant via un connecteur sur la gauche, au format XT60. Le plus simple ? C’est de brancher une grosse Lipo qui sert de source de courant. L’alternative, c’est une alimentation secteur avec un connecteur XT60 en sortie. Notez que le M6 de ToolkitRC nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

La façade avant du M6 est un écran de 4,4 cm de diagonale (1,7 pouce), de type LCD couleur. Des couleurs, il n’y en a pas beaucoup, l’interface est sur fond noir. Aucun souci pour consulter l’écran en intérieur, mais il est très peu lisible en plein soleil. On a envie de le toucher pour piloter l’interface, mais il n’est pas tactile. Le contrôle repose sur 4 touches tactiles sur le bord droite de l’écran : validation, retour, haut et bas.

Sur les côtés ?

Sur la tranche gauche du boitier, il y a la prise XT60 pour l’alimentation en 7V à 28V (soit du 2S à 6S avec des Lipo), une prise USB pour les mises à jour et une prise pour un connecteur de type servo à 3 pins. Sur la tranche droite du boitier, il y a une prise XT60 pour assurer la charge des batteries 1S à 6S, et une prise pour le connecteur d’équilibrage de charge. A l’arrière, on trouve 2 ergots dépliables. Ils permettent de laisser passer l’air pulsé par le ventilateur intégré.

La recharge

L’usage principal de ce chargeur, c’est… la recharge de batterie, bien sûr. Il est compatible avec les Lipo, les LiHV pour un extra de charge par cellule, les LiFE, les LiOn, les NiMH, les PB. L’interface est permissive. Même si vous chargez des Lipo, donc en théorie à 4,20 V par cellule, vous pouvez forcer la charge à 4,25 V par exemple (mais pas jusqu’à 4,35 V). La détection du nombre de cellules est automatique, mais vous pouvez indiquer ce nombre manuellement. Le courant de charge est à choisir vous-même, en rapport avec les mAh de votre batterie et la vitesse de charge. Le maximum est de 10A, le minimum de 0,1A, avec un pas de 0,1A. A noter que le connecteur USB permet de charger des appareils en 5V / 2,1A.

Les autres fonctions liées à la charge ?

L’interface vous permet de décharger les batteries, une précaution indispensable si vous avez chargé des batteries que vous n’avez pas utilisées et qui seront remisées pour plusieurs jours. Le chargeur permet aussi de lancer une procédure de décharge de stockage, justement pour optimiser la charge lorsque vous ne vous servez pas de vos batteries. Avec une Lipo de 4,2 V par cellule, la fonction propose une décharge à 3,85 V par cellule. Là encore, le chargeur propose une valeur, mais vous pouvez indiquer la votre si vous désirez une tension supérieure ou inférieure.

Testeur ?

Le M6 est également un testeur de Lipo. Pas besoin de l’alimenter via la prise XT60, brancher la batterie à tester sur le connecteur de droite suffit pour allumer le boitier. L’écran affiche la tension. Si vous connectez aussi la prise d’équilibrage, vous obtenez la tension de chaque cellule. A vous d’indiquer le type de batterie (Lipo, LiHV, etc), le boitier ne le détecte pas tout seul. Vous pouvez lancer un équilibrage des cellules – attention, la fonction réduire la tension sur la cellule la plus basse de toutes. Il est également possible de mesurer la résistance interne. Intéressant pour surveiller l’état de vos batteries – mais il faut le faire régulièrement et noter les variations pour que ce soit pertinent.

Les réglages ?

Il est possible de préciser la tension sous laquelle le chargeur interrompt la charge. Ceci permet de préserver l’intégrité de la batterie utilisée pour l’alimentation. Attention, la valeur par défaut est prévue pour une batterie 3S. Il faut modifier cette valeur pour un nombre de cellules différent. On peut aussi indiquer la puissance maximale utilisée pendant la charge, la valeur par défaut étant 150 W. Le M6 permet aussi de surveiller la température et d’interrompre la charge au-delà d’un seuil. Parmi les autres réglages figurent le volume du buzzer, l’intensité du rétro éclairage…

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.