La police, les goélands et le drone russe hibou

0
1266

En France, la presse semble en mal de sujets. Les magazines se sont emparés d’un article du Parisien qui relate une cohabitation difficile entre les drones des policiers de la préfecture de Paris et les goélands de la capitale. Le Point va juste qu’à titrer « Paris : les goélands ont déclaré la guerre aux drones de la police » (voir ici). Pourtant rien de neuf, ces oiseaux n’en veulent pas spécialement à la police, ni aux drones, ils ont toujours eu un instinct protecteur pendant la nidification.

Mais pendant ce temps…

La Russie a développé un drone de surveillance militaire déguisé en… hibou ! Bio-mimétisme basique, essai de camouflage, délire d’ingénieur ? Dans la tête et ce qui ressemble au bec du volatile se trouve l’électronique, notamment une caméra pour le retour vidéo en temps réel avec la télémétrie. Il est équipé de roues, d’une hélice à l’arrière, et d’une caméra qui filme en 1920 x 1080 pixels. L’appareil, selon les agences Tass et Interfax, dispose d’une portée radio et vidéo de 20 kilomètres, d’une autonomie de 40 minutes et pèse 5 kilos.

Sources : Tass et Interfax
Photos : Giancarlo Foto4U et Marina Lystseva / TASS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.