Les Etats-Unis de Trump vs DJI, encore une fois

10
1470

Le gouvernement Trump a décidé de bannir le constructeur Huawei des Etats-Unis, en l’accusant d’espionnage pour le compte de la Chine. La téléphonie et les réseaux ne sont pas les seules industries dans le collimateur de Trump. La chaine CNN a indiqué avoir mis la main sur une alerte émise par le Department of Homeland Security (DHS).

Le contenu de cette alerte ?

Selon CNN, le DHS assure que les drones constituent « un risque potentiel pour l’information d’une organisation », ajoutant que « certains composants peuvent compromettent vos données et partager vos informations sur un serveur accessible de l’extérieur ». L’alerte de donne aucun nom, mais le constructeur chinois DJI fait figure du principal accusé puisqu’il détient plus de 75 % du marché des drones sur la planète.

Déjà vu ?

Les accusations de vol de données par DJI ne datent pas d’aujourd’hui. L’armée américaine avait déjà décidé d’interdire l’usage d’appareils de la marque chinoise (voir ici). Un rapport commandé par DJI auprès d’une société américaine indépendante (voir ici) avait conclu à l’absence d’espionnage, mais il n’a semble-t-il pas convaincu l’administration Trump. Par ailleurs, le « Local Data Mode » promis par DJI (voir ici), qui consiste à bloquer les données de vol sur le seul terminal du pilote, sans diffusion des informations sur les réseaux, n’a pour le moment été intégré qu’au logiciel DJI Pilot, pas à l’outil grand public DJI GO 4.

La sécurité, vraiment ?

La sécurité a bon dos : Facebook et Google sont des machines à renseignements qui tournent à plein régime et diffusent autrement plus d’informations que des drones qui volent de temps en temps, avec un volume et une pertinence d’informations bien plus faibles. Il semble évident que cette alerte fait partie des offensives lancées par Trump dans la guerre commerciale et politique qui l’oppose à la Chine.

Difficultés à venir pour DJI ?

Rien, pour le moment, n’indique que Trump envisage de signer un décret similaire à celui concernant Huawei pour bannir les appareils DJI du territoire nord-américain. Mais tout est possible, justifié par le protectionnisme américain, sur proposition du DHS. Pourtant ce serait un coup d’arrêt à l’usage des drones, professionnels et grand public, aux Etats-Unis. En effet, les drones de conception américaine n’ont pas survécu face au rouleau compresseur DJI. Sans oublier que le Karma de GoPro était construit en Chine, et que le Solo de 3DR l’était en partie au Mexique, deux pays qui se trouvent dans le collimateur de Donald Trump…

Source : CNN

10 COMMENTAIRES

  1. DJI comme HUAWEI sont complètement soutenus, dans tous les sens du terme, par le gouvernement Chinois. Donc il assomme la concurrence de manière purement déloyale.

    Normal que ça réagisse..

  2. A la longue, je n’ai jamais vu, où que ce soit dans le monde, un politique (aussi grande gueule soit-il) avoir raison définitivement de la finance ou du commerce (et de l’économie en général) …….. ces derniers ressortiront vainqueurs à un moment ou à un autre …… Trump s’agite beaucoup mais il fait rigoler les Chinois !!, il n’y a pas plus malin qu’eux pour le commerce !!
    Après, je suis bien conscient des pratiques déloyales d’un Etat dictatorial et je ne les approuve pas du tout !

  3. on va rigoler quand ce sinistre abrutit de Trump ne sera plus président, les représailles et cadavres qu’il a planqué un peu de partout vont sortir a vitesse Supraluminique…

    certains vont ce faire un plaisir de l’emmerder!

  4. Oula….
    Ne melangeont pas tout sur ce site de qualité.
    Contentons nous de parler de drones et n’entrons pas dans des cosiderations partisane parceque Trump est la bête noire des médias officiels européens…

    Un peu ras le bol de ce manicheisme bebette, Obama bien. Trump pas bien.

  5. LeonZ, à la place de Trump tu peux mettre n’importe quel nom de n’importe quel autre politique (quelque soit son rang) ….. ça marche aussi !!!
    Mon propos n’était pas de créer un débat politique sur ce site (politique qui soit dit en passant ne m’intéresse absolument pas !).

  6. Aux USA ils font des interdictions et en France ont fait des réglementations … Entre le fait d’interdire (USA) ou de réglementer inefficacement ( France) il doit bien y avoir un juste milieu …. Non …

  7. résumons … j’ai un Huawei P8 pour piloter mon Bebop2 fabriqué en Chine avec quelques composants made in USA…

    quelle est la probabilité pour que je sois refoulé à la douane à JFK Airport en procession des 2 appareils ???

    FOUYAYAYA !!!! c’est un coup à finir en tôle sur ALCATRAZ 🙂

  8. Zephyrage : Tu seras fouetté 40 fois avec des hélices de Bebop et tu auras l’obligation de lire toute la notice en Mandarin du Huawei ….. actuellement c’est le tarif à JFK :)) :)) :))

  9. @LeonZ & @ Laurent, désolé si vous l’avez pris comme ça, mon propos n’était pas de mettre le débat politique
    sur ce sujet et bien d’autres ici sur HM.

    @Fred, si tu veut éditer/ supprimer mon propos, pas de soucis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.