DJI Matrice 200 V2 et FlightHub Enterprise

0
846

Le constructeur DJI propose une V2 de son Matrice 200 (et 210 et 210 RTK), un appareil destiné à des usages professionnels. Qu’apporte cette nouvelle génération ? Les Matrice 200 V2 sont désormais équipés de l’outil de transmission sans fil OcuSync 2.0. Son intérêt consiste à assurer une liaison fiable, déjà mise à l’épreuve d’autres appareils de la marque. Elle est sécurisée, avec un cryptage des données AES-256. Les caméras compatibles sont les Zenmuse XT2, Zenmuse X5R, Zenmuse X7, Zenmuse Z30, Zenmuse X4S, Zenmuse XT…

Sécurité des vols

DJI indique avoir travaillé avec la Federal Aviation Administration américaine (FAA) pour assurer le conformité avec les exigences de vol de nuit aux Etats-Unis, notamment avec des feux anticollision ajoutés sur le haut et le bas des appareils. La technologie AirSense, que l’on trouve sur les Mavic 2 Enterprise, a également été ajoutée. Elle permet de détecter la présence d’appareils habités équipés d’un transpondeur ADS-B, et donc de signaler au pilote d’un Matrice 200 V2 une proximité qui peut nécessiter un manœuvre d’évitement préventive. Pour en savoir plus sur les Matrice 200 V2, visitez la page dédiée sur le site de DJI, ici. Les appareils sont aussi proposés chez Studiosport.

Performances en vol

L’application DJI Pilot qui prend en charge les Matrice 200 V2 permet désormais de gérer d’étalonner le centre de gravité des appareils pour s’adapter à la charge utile embarquée. DJI a adopté le système TimeSync pour synchroniser en temps réel tous les composants : contrôleur de vol, caméras, module GPS, module RTK, ainsi que tout accessoire embarqué… Les Matrice 200 V2 profitent aussi du système FlightAutonomy destiné à la détection et à l’évitement d’obstacles. Le tout permet, selon DJI, des vols hors vue directe (BVLOS) avec plus de sécurité.

FlightHub Enterprise

Le logiciel FlightHub est prévu pour organiser les vols de flottes d’appareils. Il est donc destiné à l’industrie, avec deux versions, FlightHub Basic et Advanced, qui permettent de planifier, gérer et superviser les vols. Une nouvelle version, FlightHub Enterprise, ajoute des fonctions d’hébergement sur un cloud privé et une version spéciale du logiciel de pilotage appelée DJI Pilot PE. PE pour Private Edition : elle a la particularité de ne diffuser aucune donnée hors d’une infrastructure privée. L’outil gère aussi le déploiement des firmwares et le planning d’entretien des appareils. Pour en savoir plus sur FlightHub, visitez la page dédiée sur le site de DJI, ici.

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.