Foxeer Mix, le test

7
5240

Mise en place

Foxeer fournit un câble pour diffuser le signal vidéo, le son, alimenter la caméra et l’enregistreur. Plus une petite prise pour brancher une télécommande (fournie) destinée aux réglages. Ce sont les mêmes, à peu de choses près, que ceux des caméras concurrentes. On trouve par exemple la définition des images (1920 x 1080 ou 1280 x 720 pixels), le nombre d’images par seconde (30 ou 60). Ou encore l’exposition, le mode WDR, l’enregistrement automatique à l’allumage de la caméra, le FOV, le ratio 16:9 ou 4:3, le format NTSC ou PAL, le micro actif ou pas, etc. Il est possible d’afficher ou non un OSD avec la durée d’alimentation de la caméra et la tension d’alimentation. Cette dernière peut être fournie entre 5 et 24V, soit 2S et 6S. A noter qu’il est possible de visionner les vidéos stockées sur la carte mémoire.

Le retour vidéo ?

Le ratio est réglable pour satisfaire les pilotes qui volent avec des lunettes 16 :9 et ceux qui ont opté pour des modèles 4:3. En 16:9, le FOV est de 160°. Il est plus serré, 125°, en 4:3. Et la latence, puisqu’il est primordial qu’elle soit la plus faible possible pour piloter en immersion ? Mes mesures ont montré des valeurs entre 30 et 50 millisecondes. C’est plutôt correct, sans être formidable. Avec mes médiocres talents de pilote, cette latence est totalement imperceptible. Il est probable que des pilotes qui volent de manière plus engagée et plus sportive ressentent une latence supérieure à celle de caméras spécialisées dans le FPV. La gestion des couleurs est correcte, la caméra se débrouille bien lors des changements de luminosité.

L’enregistrement des images

Les vidéos stockées sur la carte mémoire microSD sont en FullHD ou en HD Ready, toujours en 16:9, donc. Les 60 images par seconde permettent une belle fluidité dans les mouvements rapides – c’est un bon point pour équiper un racer de cette caméra. Le débit, en 1080p/60, est de 30 Mbps, avec une partie son à 1,4 Mbps. C’est suffisant pour éviter du flou dû à une compression trop forte. La différence est difficile à percevoir, mais il m’a semblé que l’image de la Mix était un peu moins nette que celle de la Turtle. Le mode WDR permet d’accentuer la dynamique des images, c’est-à-dire de pousser un peu les couleurs, de rehausser les zones sombres. Une sorte de mode HDR qu’on aime… ou pas. Mais peu importe, puisqu’on peut activer et désactiver la fonction à la demande.

Témoin d’enregistrement

Pour démarrer l’enregistrement d’une vidéo, il faut appuyer sur le bouton unique. Une diode clignote en rouge pour témoigner de l’enregistrement, et une icône rouge clignotante est affichée sur le retour vidéo. Après un vol, il faut aussi appuyer sur ce bouton pour stopper l’enregistrement. Et si vous ne le faites pas ? La vidéo est amputée de quelques secondes. C’est le cas, par exemple, en cas de crash si l’alimentation est coupée brutalement. A noter qu’il est possible d’automatiser l’enregistrement à l’allumage, dans les réglages. Voilà qui permet d’éviter de revenir bredouille d’un joli vol, sans vidéo !

La résistance au Jello ?

Le Jello, ce sont ces vibrations rapides qui parasitent les images. Elles apparaissent lorsque des composants de l’appareil vibrent : hélices insuffisamment équilibrées ou un peu tordues, réglages des PID inachevés, vis mal serrées, parties mécaniques et caméra mal isolées, etc. A ne pas confondre avec l’absence de stabilisation. Les caméras petit format sont sensibles au Jello, notamment parce qu’il est difficile d’utiliser des artifices de correction. Sur les GoPro, on utilise des filtres ND qui augmentent le temps de pose des images en ajoutant un flou capable de gommer une partie du Jello. La Mix n’échappe pas à la règle. Si votre appareil vibre, les images souffriront de Jello. S’il est bien isolé, les images seront belles et fluides…

Faut-il l’acheter ?

Si vous avez envie de piloter en immersion et de tourner de belles images sans alourdir votre appareil avec 2 caméras, la Mix de Foxeer est un bon choix ! Sauf si votre appareil vibre en vol, sauf si vous avez besoin d’une latence vraiment minimale. Pour le reste, la Mix produit de belles images, s’intègre facilement à un appareil de grande taille ou plus modeste. Il faudra la monter avec précaution, en isolant la caméra des vibrations autant que possible, en veillant aussi à sécuriser la nappe de fils entre la caméra et l’enregistreur, en s’assurant enfin que la trappe pour la carte mémoire et le bouton unique soient faciles d’accès. La Mix de Foxeer est proposée à 62 € chez Banggood (hors port, hors taxes), en noir ou en rouge. Est-elle plus réussie que la Split Mini ou la Turtle ? Je n’ai pas perçu d’amélioration flagrante de la qualité des images…

D’autres photos

7 COMMENTAIRES

  1. Serait il possible d’avoir des rush vidéo pour ces mini caméras ?
    Sur youtube, la compression a l’air très forte sur la split mini, turtle ou celle ci.
    Par exemple Fred, sur tout passage en rase motte, les 20 mètres devant le drone sont net, le reste est complètement flou.
    Est ce que le rush donne le même résultat ?
    Merci !

  2. le rendu a l’image est quand même très sympa, ça permet d’avoir de belles vidéos sans avoir une
    grosse sport-cam sanglé sur le quad et don certaines ont une qualité d’image bien plus médiocre.

  3. Merci Fred! J’avais pas vu.
    Effectivement ça change pas mal de choses. Youtube n’est vraiment pas doué pour la compression.
    Ca me rassure bien pour ce genre de caméra. Même si les défauts sont toujours visible, ca pourrai faire de jolies vidéo.
    Quel est le meilleur racer HD ? Tu as l’air d’avoir bien flashé sur le betaFpv non ?

  4. Merci @Fred pour ce test ! Je l’attendais impatiemment 🙂
    Pour mon cas, c’est effectivement de me contenter d’une camera unique sur un projet Armattan 6″ version bas KV et donc moins de poids possible.(Et encombrement)
    Tres bonne idée Fred, le fichier brut en ligne. Ca cause vraiment 🙂
    Hormis les montants de la frame et les hélices dans le champs de prise de vue (config oblige) il n’y a vraiment pas à rougir du résultat !Bien au contraire !
    je rejoint @azbloc sur le nombre dit “cam sport” au rendu bien moins interessant que cette foxeer mix
    @Cybertoto, YT est juste bon à regarder du tuto ! Vimeo reste lui le VRAI repère de l’image 😉
    Certainement lors de l’acquisition, un peu de gaine thermo sur les sections des fils encore visible me rassurera 🙂
    J’ai du annuler le mois dernier ma pré-commande sur BG, car incapable d’honorer leur stock et leur promesse sur ce produit !
    Je me suis donc rabattu directement sur le site Foxeer et la surprise de la payer un tout petit peu moins cher (fdpin) et surtout en stock :-))
    Bon vol .

  5. @Cybertoto, si tu veut vraiment de belles images sur yt faut passer a la caisse, hé oui les vidéos
    super HD avec un super qualité est un service payant sur youtube.
    comme le dit CriTof, VIMEO c’est le vrais bon site pour mettre gratuitement de la vidéo de qualité.

  6. Possédant la Turtle v2, j’ai un commentaire à faire au sujet de son intégration dans un stack de 30x30mm.
    Une plaque recouverte de cuivre est fournie pour adapter la carte qui est au format 20×20 vers 30×30.
    Je n’ai aucune confiance en cette carte conductrice sur les 2 faces qu’il faut plaquer contre le slot de la microSD. La carte des composants est d’ailleurs tellement grande que les coins ne passent pas entre des entre-toises, il faut obligatoirement utiliser des vis pour se fixer sur les entre-toises du dessous.
    Autre inconvénient majeur, avec cet adaptateur on prend 2 étages au lieu d’un.
    Pour résumer, il faut bricoler pour que ça rentre dans une stack en 30×30.
    Connaissant ces désagréments à l’avance, je me serai tourné vers la Foxeer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.