US Army : des grenades avec filet pour contrer les drones

7
1635

Selon un article de Business Insider, l’armée américaine a développé des grenades destinées à interrompre le vol d’un drone. Elles sont de taille standard (40 mm) pour être utilisables avec le lance-grenade M203. A l’intérieur se trouve un filet déployé avec un mécanisme détonateur, de manière automatique ou à la demande depuis le sol. Selon le brevet consultable sur le site des US Patents, une rotation du filet à l’éjection lui permet de conserver sa trajectoire initiale. La portée n’est pas formidable, puisque la grenade est prévue pour projeter son filet après avoir parcouru 6 à 9 mètres.

Sources : Business Insider et U.S. Patents
Crédit photo : U.S. Marine Corps photo by Lance Cpl. Christopher J. Moore/Released
Merci à

7 COMMENTAIRES

  1. 6 à 9 mètres de portée ?
    C’est sur que c’est le système parfait pour limiter le survol de sites sensibles :-).
    Au moins à cette distance pas de problème d’identification pour savoir si c’est vraiment un drone.

  2. Après le “LBD” , on aura les “LFD” (Lanceur de Filets pour Drone).

    Bon : une canne à pêche avec un filet au bout sera tout aussi redoutable 🙁 Bon c’est sûr ce ne sera pas le même budget 🙂

  3. >La portée n’est pas formidable, puisque la grenade est prévue pour projeter son filet après avoir parcouru 6 à 9 mètres.
    Il faudrait quand même traduire l’anglais correctement ;-)…

    A partir de l’article cité, lien vers ici : https://techlinkcenter.org/us-army-invents-40mm-grenade-that-nets-bad-drones/

    En très gros résumé, certains lanceurs ont une portée jusqu’à à 1,4 km de distance (1,600 yards). La grenade a un détecteur de proximité, qui activé (automatiquement ou à distance), permet la détonation de celle ci, libérant le filet qui peut atteindre une cible à une distance de 6 à 9 mètres du point de détonation.

    C’est pas tout à fait pareil ;-)…

  4. Je me disais aussi que ça devait être folklo sur les champs de bataille avec des lanceurs de grenades qui lancent moins loin qu’un bras humain … ;\

  5. @ Gilbert : Peut-être que je me suis mal exprimé. 6 à 9 mètres après la séparation de la tête, c’est une portée très faible. Si tu cumules l’imprécision du lanceur et celles du lancé après l’explosion, les chances de trouver un appareil dans les filets sont minces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.