BetaFPV Beta75 Pro 2, le test

7
4955

Virages…

Le Beta75 Pro 2 reprend le principe des « props out », c’est-à-dire un sens de rotation des hélices inverse de celui par défaut de Betaflight. Il est supposé corriger les soucis de pertes d’équilibre lors des virages serrés, le fameux propwash. Lors de mes essais, je n’ai effectivement jamais rencontré ce problème y compris en tournant très serré.

Et les dives ?

Le Beta75 Pro 2 prend rapidement de l’altitude, de quoi se lancer ensuite dans des dives très agréables, c’est-à-dire des chutes avec l’appareil à la verticale, voire légèrement retourné. La difficulté des dives, c’est le rétablissement avant de toucher le sol. Le Beta75 Pro 2 n’échappe pas au yaw washout, c’est-à-dire à une embardée en rotation quand on pousse les gaz un peu fort. On peut limiter cet effet indésirable avec une remise plus progressive des gaz. Je n’ai pas essayé d’inverser le sens de rotation des hélices (pour revenir à celui par défaut de Betaflight) qui semblait atténuer l’effet de yaw washout sur le Beta75X.

Les défauts ?

J’ai déjà évoqué le yaw washout et la caméra dont l’angle est un peu juste et figé. Que ce soit avec la T12 de Jumper ou la Taranis QX 7 de FrSky, j’ai expérimenté des microcoupures radio pendant mes vols. Elles se déclenchent même au sol, faisant tourner les moteurs un très court instant. En vol, cela se traduit par des soubresauts assez dérangeants. J’ai essayé de dégager l’antenne radio, enroulée autour de la caméra en usine, mais cela n’y a rien changé. Dommage aussi que l’émetteur vidéo soit cantonné à 25 mW. 200 mW aurait permis des vols plus engagés, notamment pour grimper plus haut, voler en forêt ou en intérieur au travers de plusieurs murs. Hors de France, bien évideeeeemment. L’autonomie ? Elle est d’environ 3 minutes de vol agressif. Notez qu’il faut les 2 batteries 1S pour que l’appareil s’allume, il ne fonctionne pas avec une seule batterie 1S.

Les défauts, suite ?

La structure du Beta75 Pro 2 est plus souple que celle du Beta75X. C’est un bon point pour sa longévité, mais il y a un effet secondaire. En cas de choc un peu dur, le carénage des hélices s’enfonce… jusqu’à toucher l’hélice. La punition est immédiate : une ou plusieurs pales cassent net. Dommage, enfin, que l’antenne dipôle bouge à l’arrière jusqu’à se prendre dans l’hélices arrière-gauche. BetaFPV a bien prévu un guide sur le carénage, mais il ne coince pas l’antenne. Il est recommandé de la fixer, avec un petit bout de scotch par exemple. Le carénage en plastique léger du pod central est assez fragile. Mais vous pouvez en acheter quelques exemplaires d’avance, ou même varier les plaisirs avec des modèles custom (voir ici).

Faut-il l’acheter ?

Oui, surtout si le Beta75X vous semble un peu trop poussif. Car ce Beta75 Pro 2 vous permettra de piloter de manière beaucoup plus engagée, plus nerveuse. Il est taillé pour les gymnases, idéal pour les courses entre copains avec des obstacles improvisés. Des chaises, des rambardes, des couloirs : tout est susceptible de constituer un terrain de jeu ! Il convient aussi pour les vols en extérieur à courte distance – mais sa portée vidéo limitée ne permet pas de folies. Et en appartement ? C’est possible, mais il faudra être très doux sur les gaz… Le prix de la version que j’ai testée, en FrSky, est de $100 en direct chez BetaFPV (port compris, sans les taxes). Le Beta75 Pro 2 est aussi proposé sans récepteur radio, ou avec un récepteur intégré Futaba, ou encore un récepteur externe compatible FrSky EU-LBT, DSMX ou Flysky. Il est livré avec 2 batteries, le support caméra supplémentaire et un morceau de mousse pour bloquer les batteries.

Pour comparer le Beta75 Pro 2 à d’autres nano racers, consultez le tableau des appareils qui ont été testés sur Helicomicro, ici (de préférence avec les navigateurs Chrome ou Firefox).

D’autres photos

cof

7 COMMENTAIRES

  1. Je possède un Beta75X et j’ai du remplacer le récepteur XM+ par un R-XSR à cause des micro-coupures et je vais remplacer la caméra d’origine par un Caddx Turbo EOS2 car celle d’origine est vraiment médiocre et pas orientable. On retrouve ces mêmes défauts sur le Beta75 Pro 2, pour moi c’est NON.

    J’attends plutôt avec impatience le test du FullSpeed TinyLeader 75mm qui est vendu d’origine avec une bonne caméra (SD ou HD), un VTX 25-600 mW et 3S en bonus 🙂

    https://www.helicomicro.com/2018/12/15/fullspeed-tinyleader-75mm-fullhd/

    Fred, sais-tu d’où sort cette version de Betaflight 4.0.0 ? Je ne la voie nulle part sous Betaflight Configurator.

  2. @ Gérald : Le Fullspeed n’a pas encore été expédié, je sens qu’il va avoir du retard 🙁

    Pour BF 4.0.0, tu le trouves dans la liste des dispos si tu choisis les Developement plutôt que les Release…

  3. Bonjour,
    @Gérald : peux tu me dire comment tu as fais pour brancher le r-xsr et quels réglages as tu séléctionnés ?
    merci d’avance

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.