Projet universitaire : The Foldable Drone

3
1068

Les équipes de l’université de Zürich et l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont travallé conjointement sur un drone capable de se rétracter. L’intérêt ? Lors de missions, les drones classiques ne peuvent pas passer dans toutes les ouvertures, leur envergure ne le leur permet pas. Les chercheurs ont étudié les oiseaux et les rapaces qui replient leurs ailes pour traverser de petites ouvertures.

Pour du biomimétisme ?

Pas vraiment, la manière de procéder est simplement inspirée de celle des animaux. Plusieurs méthodes ont été imaginées pour réduire l’envergure des appareils pendant le vol. Les bras de leurs multirotors sont mobiles, indépendamment les uns des autres, pour venir se replier le long du carénage central. Les équipes ont mis en place un système de repli en H, en O et en T (voir la vidéo). La perte de stabilité est partiellement prise en charge par le contrôleur de vol, qui déplie à nouveau les bras moteurs une fois passé l’obstacle étroit.

Merci à David pour l’info !

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.