GetFPV Falcon Raggio Lungo

9
971

Je commence par un rappel à la réglementation : en France, les vols à vue sont limités à la vue directe, et les vols en immersion à une distance de 200 mètres, une hauteur de 50 mètres en présence d’un observateur en vue directe. Fort heureusement, il est possible d’aller pratiquer hors de France – vive les vacances ! Le long-range, ou le mid-range, est une discipline de plus en plus appréciée. L’équipement est un peu plus costaud que pour des racers classiques. GetFPV propose un kit, plus ou moins équipé selon le désir et surtout le budget, qui permet de démarrer avec de bonnes bases.

La dotation ?

La structure de cet appareil est une frame Raggio Lungo de Falcon Multirotors en carbone pour des hélices de 6 pouces. Son constructeur la décrit comme “Jello-free”. Les vibrations à l’image constituent effectivement l’un des soucis majeurs pour réaliser un appareil à hélices de 6 pouces. GetFPV la propose nue : à vous de l’équiper. Mais la boutique a également établi une liste d’équipements adaptés. Ce sont par exemple des moteurs T-Motor F40 Pro II à 1600KV, un contrôleur de vol XRotor Micro Combo F4 avec un ESC 4 en 1 de 45A et des hélices HQProp 7×3.5×3 V1S. La caméra FPV est une Foxeer Predator 3 Micro associée à un émetteur vidéo TBS Unify Pro 5G8 capable d’une puissance de 25 mW (le maximum autorisé en France), mais aussi de monter jusqu’à 800 mW pour partir loin. Le récepteur radio est un Crossfire Nano RX de TBS.

Plus loin ?

A cela, GetFPV conseille d’ajouter un GPS Micro MN8 de Holybro et un buzzer Hellgate FPV. La boutique en ligne conseille des batteries Rebel 6S de 2200 mAh, et une GoPro pour filmer les vols en HD… La configuration démarre donc à $100 (frame nue) chez GetFPV (hors port, hors taxes), et monte vite à plus de $1000 en ajoutant des options. Intéressant, notamment parce que cette configuration peut vous inspirer pour réaliser votre propre machine, à bas de cette frame ou d’une autre, de ces composants… ou d’autres (comme on le voit sur les photos). Les instructions de montage se trouvent ici.

D’autres photos

9 COMMENTAIRES

  1. Intéressante configuration. Le prix totalement équipé pique, un peu, beaucoup, passionnément.
    Perso je me vois mal envoyé près de 1000€ ,à perpette au risque de perdre mon bien 🤒

  2. C’est vraiment tentant comme config, et il faut saluer la qualité de la doc build process. Je n’ai jamais osé tester les distances que je pourrais atteindre avec mon Rx XSR de FrSky (+ QX 7) et le Vtx en 600 Mw. Tout simplement car c’est rigoureusement interdit. Mais quand même, je serais curieux de savoir, car avec les 25 Mw réglementaires, dès que je m’éloigne un peu ou passe derrière quelques arbres, le signal vidéo se dégrade à la même vitesse que le stress monte !

  3. Config très intéressante et serieuse pour qui veut tâter du long range clé en main.
    Mais je pars du principe que pour adopter cette discipline quelques mois de pratique en kwad racer standard sont de mise pour être sûr de soit 😉
    Et mettre les main dedans (construction) une évidence même pour les moins courageux !
    Alors sincèrement, à la vue de cette à analyse et au regard du prix assez dissuasif… Est ce vraiment une niche de vente ? Pas si sûr….
    Bon vol, dans notre cadre légal gaulois 😉

  4. Le positionnement de l’antenne TBS me semble vraiment proche des helices non ?

    Au premier crash ou même atterisage un peu violent avec le kwad sur le dos et hop plus d’antenne !

  5. @ Guillaume : Sur l’Oblivion, l’antenne est encore plus proche des hélices, mais je n’ai jamais eu ce souci même avec des posés sur le dos. L’antenne est suffisamment rigide pour ne pas se balader. Sans oublier que ce n’est pas un racer, le principe est de faire des vols “propres”, y compris à l’arrivée, il y du matériel fragile à bord comme la caméra HD et le GPS…

  6. Il n’ y a pas des solutions moins onéreuses que ça pour faire du longue range ?
    Je me demandais ce que ça pouvait couter grosso modo d’ailleurs sur une base de racer.

  7. @ dronophile : Si, même dans cette version. Si tu retires le GPS, ni tu ne mets de pas de caméra HD, si tu mets des moteurs light, etc., tu réduis la facture… 🙂

  8. J’avoue que je ne comprends pas trop l’usage du gps, c’est pour programmer des waypoints ? On bénéficie d’une fonction back home ? On doit pouvoir vite se perdre en long range.

  9. @ Olivier : Betaflight t’affiche la direction vers le point de décollage, les coordonnées GPS (pour un DVR), la vitesse, la distance au point de décollage. Sachant qu’il faut une gestion fine de la batterie, ces infos sont importantes. Mais pas de RTH, non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.