DJI Phantom 4 RTK, le drone professionnel de précision

10
5911

Le constructeur DJI profite de son expérience acquises avec ses gammes de multirotors pour proposer une solution destiné aux applications du bâtiment, de la construction, de la réalisation de cartes 2D et de modélisations 3D. Son nouveau produit est le Phantom 4 RTK, à destination des professionnels.

Son point fort ?

Il est équipé d’un système Real Time Kinematic (RTK) qui permet de profiter d’un positionnement géographique très précis. Là où le GPS classique ne permet pas d’espérer mieux que le mètre dans des conditions optimales, il propose une localisation de l’ordre du centimètre horizontalement, et d’environ 1,5 cm verticalement. Il repose pour cela sur les technologies GPS L1 L2,GLONASS L1 L2, Galileo E1 E5a and BeiDou B1 B2.

Système complet

Le Phantom 4 RTK est prévu pour fonctionner avec la station de positionnement D-RTK-2 Mobile Station. Les deux conversent via OcuSync pour réduire le nombre de points de contrôle au sol (GCP) auxquels sont confrontés les outils classiques. Les 40 GCP par km2, qui nécessitent une installation fastidieuse sur le terrain, sont réduits à moins de 5, et même à aucun dans certaines situations. Le Phantom 4 RTK profite aussi de la nouvelle technologie TimeSync qui établit le lien entre le contrôleur de vol, la caméra et le module RTK pour améliorer la précision des données qui accompagnent les prises de vues – de quoi faciliter la modélisation 3D.

Des chiffres ?

La caméra 1 pouce de 20 mégapixels du Phantom 4 RTK permet de réaliser des clichés avec une précision de 2,74 cm en volant à une hauteur de 100 mètres. Là où la couverture RTK est médiocre, l’appareil se base sur des éphémérides pour prévoir la position des satellites et améliorer la précision du positionnement. Le retour vidéo, avec OcuSync, permet de contrôler le vol avec des images en 720p et une distance de plusieurs kilomètres. La durée de vol est de 30 minutes environ – l’application GS RTK s’occupe de gérer les vols multiples quand l’usage de plusieurs batteries est nécessaire. Elle propose un mode Photogrammetry et un mode Waypoints. Les vols sont stockés et reproductibles à l’envi. Les développeurs peuvent intégrer l’appareil dans leurs solutions avec l’aide du kit de développement (SDK)

Quand ? Combien ?

La solution Phantom 4 RTK est d’ores et déjà disponible après des revendeurs de DJI Enterprise. Le Phantom 4 RTK est positionné à 5700 €, la station D-RTK 2 Mobile Station est à 3600 €. Un pack comprenant les deux est proposé à 7800 €. Ce sont des prix taxes comprises (bien que les solutions soient destinées aux professionnels). Il sera disponible en France auprès de Studiosport, Abot, Flying Eye et EscaDrone.

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

10 COMMENTAIRES

  1. De plus en plus dans le quotidien du milieu professionnel multiple et varié. C’est très bien !
    Les prix mentionnés @fred, j’imagine sont hors TVA ?
    Reste aussi à savoir si ce phantom est lui aussi sujet au NFZ… Auquel cas, l’entreprise doit sérieusement s’interroger avant d’investir, sur le type de projets en cours et à venir de ses carnets de commandes 😉

  2. J’avais l’oeil dessus depuis les première infos. Le drone rêvé pour faire des dronelapses de fou en étant proche des points d’interet.
    On passe d’une précision de +- 50cm en horizontal à +- 10cm et +- 150cm en vertical à +- 10cm d’après les specs.
    5700€ juste pour le drone, ca va malheureusement rester qu’un rêve 🙁

  3. Très belles promesses ….. mais un géomètre me confiait récemment ses doutes concernant la réelle précision des drones RTK (nous parlions alors du matrice 210 RTK, un petit truc très abordable :)) ), et il se demandait bien, au vue de la technologie aujourd’hui présente dans les meilleurs instruments pro pour géomètre, comment une telle précision pouvait être atteinte ???
    Mais qui sait, peut-être que ces démoniaques ingénieurs de DJI ont trouvé un truc extraordinaire. :))

  4. Bonsoir,
    @Laurent : entièrement d’accord, dans le doute et de toute façon, il vaudra mieux garder des points de calages au sol 😉

  5. Une chauve-souris avec ses ultrasons obtient déjà une précision au moins aussi bonne que les meilleurs instruments pro pour géomètres.
    Alors un drone avec la techno RTK + quelques autres capteurs supplémentaires dans un avenir proche (ultrasons, télémétrie laser et bien d’autres truc que je ne connais même pas …) et croyez-moi, le métier de géomètre sur les gros chantier aura disparu.
    Ils leurs restera le bornage des parcelles de particuliers qui se disputent.

  6. @Elbut : Tu ne tue pas un métier en lui donnant des instruments même aussi perfectionnés soient ils, le savoir faire et la maîtrise seront toujours prédominants.
    Même si on me donne une « rallye raid» de première classe, je ne gagnerais pas le Dakar…

  7. @ FPV 67 : t’abuses quand même …. parce que je suis sûr que tu gagnerai au moins la classe :)) :))

  8. @Laurent si tu n’as pas de GCP, laisse tomber le Matrice RTK qui est juste un RTK pour le vol. Les photos ne sont pas taggées avec les données GPS RTK mais seulement avec du GPS standard. Le M210 RTK n’a qu’un seul intéret : l’inspection en milieu difficile (champs magnétiques fort, proche de structure, etc …). C’est pour ça que le P4Pro RTK est bien plus intéressant pour les géomètres. Car là c’est un vrai RTK.
    Et pour le coup un vrai RTK offre réellement une précision centimétrique.

  9. Bonjour,
    @Tiptop, merci pour l’information : je m’interrogeais sur la différence avec un matrice 210 et concernant le positionnement des deux machines.

  10. Bonjour,

    J’ai une petite question : je suis géomètre et mon cabinet possède un GPS avec un abonnement TERIA.
    Quelle est la meilleure solution ?
    Mettre ma carte SIM TERIA directement dans la radiocommande du P4RTK?
    Ca donne quoi au niveau précisions?

    Merci d’avance,

    Cordialement,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.