Des autorisations de vol plus faciles pour DJI aux Etats-Unis

5
504

La FAA nord-américaine a approuvé l’adhésion de DJI à son programme Low Altitude Authorization and Notification Capability (LAANC). Je vous avais parlé de ce projet ici, qui permet à des appareils opérés dans un but professionnel à pénétrer l’espace aérien de nombreux aéroports aux Etats-Unis, de manière contrôlée. Aux côtés de DJI, Aeronyde, Airbus, AiRXOS, Altitude Angel, Converge, KittyHawk, UASidekick, et Unifly ont également été intégrés dans le programme LAANC.

En pratique ?

Les opérateurs professionnels aux commandes d’appareils équipés ou construits par ces sociétés pourront être utilisés à proximité des aéroports sans devoir passer par de lourds échanges avec l’administration. Parmi les particularités du LAANC figure la gestion dynamique des autorisations de vol en tenant compte de l’altitude des missions et des restrictions temporaires. C’est un premier pas intéressant et opérationnel vers l’UTM (Unmanned Traffic Management), la gestion de l’espace aérien outre-Atlantique pour les appareils sans pilote.

Sources : DJI et la FAA

5 COMMENTAIRES

  1. j’avais cru comprendre que dji “bras discret”d’une puissance etrangere inquietait un senateur trumpiste pour sa capacité a collecter des infos sur le territoire national ?
    Du baratin ?

  2. Malin , La France , on attend…Copier/Coller et up un programme pour les pros!
    Autant j’ai salué l’arrivée de l’appli AlphaTango ,quand je vois le temps que cela met…!
    Oui Copier/Coller USA …

  3. DJI Go est développé par la filiale californienne de l’entreprise. Je ne sais pas exactement combien d’emplois cela représente. Mais l’administration Trump n’a a priori aucun intérêt à leur mettre des bâtons dans les roues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.