Prévention : Drone vs hélicoptère, un danger insoupçonné

21
4577

La Société de Prévention et de Secours en Montagne (la Chamoniarde) et la Gendarmerie proposent une vidéo destinée à sensibiliser les pilotes de drones de loisir. Publiée sur Facebook, elle montre un hélicoptère en difficulté après une collision avec un Phantom de DJI (si on se fie à la radiocommande). A la différence d’une séquence de série TV anglaise trop axée sur le sensationnalisme (voir ici), cette vidéo est bien réalisée.

Encore un message « drone » négatif ?

Peut-être, mais le message est à la fois clair, précis et mesuré : « soyez vigilants ! A l’écoute ou à leur vue, rapatriez votre appareil ». Dans les environs de Chamonix, il aurait pu être plus dur, puisque les vols sont totalement interdits dans la zone R 30 B Mont-Blanc, 24h/24, du 1 juillet au 31 août. Or les vidéos shootées dans cette zone depuis le début de l’été sont trop nombreuses sur YouTube, avec des pilotes manifestement insensibles aux critiques. Il s’agit pourtant de simple bon sens, à pratiquer dans la région de Chamonix comme partout en montagne… et ailleurs.

La vidéo sur Facebook

Cliquez ici si elle n’apparaît pas.

21 COMMENTAIRES

  1. Extrêmement faible impact à mon avis.
    Les connards resteront des connards, ne regarderont même pas cette vidéo (ou s’en moqueront s’ils la voient – « ça ne peut pas m’arriver à moi et puis pourquoi je me priverais de belles images, hein ? ») et se comporteront toujours comme de purs connards.

  2. au PGHM ils commencent vraiment a en avoir ras le bol de tous ces comportements a risques, drones, équipements obsolètes ou inexistant de certains alpinistes sans parler du manque de préparation!!

    cette vidéo viens un poil tard a mon avis mais malgré tout elle a été réalisé, sera elle productive, vus le nombres de crétins irresponsable, j’en doute!!

  3. Pas mal cette vidéo, si ça peut sensibiliser un peu les gens, c’est toujours ça de gagné 😉
    Ne pas oublier qu’il n’y a pas qu’en montagne où les hélicos volent à toutes les hauteurs. Partout ailleurs, on peut croiser des avions et des hélicos avec nos drones, dans la tranche 0-150m. On est pas seuls, donc gardons l’œil ouvert !

  4. Oui il faut effectivement rapatrier le drone ou ne pas décoller.
    De mon côté à Etretat, il y a quelques mois, j’ai bien évidemment retardé mon décollage quand j’ai entendu passer l’hélico, et bien observé dans quelle direction repartait l’hélico avant de décoller et faire mes cadrages. Juste une question de bon sens.
    Même lorsqu’ils sont passés pas loin je pointais du doigt mon drone en attente au sol.
    Aussi je vole TRES PEU en pleine journée, à cause de la fréquentation. Les plus belles lumières sont de toute façon le matin ou le soir.Vers 14h 15h c’est on pourrait dire… pas “nul”, mais c’est comme quand tu prends ta grand mère au flash : la photo n’a aucun intérêt, à part pour un passeport.

  5. Un hélicoptère s’entend de loin, donc en cas de doute, atterrir ou ne pas décoller sans avoir identifié tout son environnement. Sur la vidéo les dronistes étaient deux ce qui à priori est idéal : un pilote l’autre surveille …
    Vidéo à considérer du point de vue de la pédagogie, pas comme Xème critique. (Comme les pubs sur le tabac.. mais ça m’empêche certains de continuer)

  6. Bonne initiative, mais j’espère que la vidéo joue aussi sur des ecrans aux départs des remontées mécaniques. Je ne vole quand haute montagne, j’observe le spot, je me renseigne sur la proximité des dropzones helico. J’essai de voler avec un spotter quand c’est possible et si j’entend un helico ou des rapaces, je pose direct. Et pour les quads en FPV, n’oubliez pas de programmer un failsafe qui cut instantanément les moteurs et fait chuter le drone.
    Cslevine, attention, les helicos du Samu et de la sécurité civile volent aussi en IFR la nuit (uniquement aux instruments), mais pas en montagne, il est vrai.
    Fly safe 🙂

  7. Fred 1 +1 …. ne jamais perdre de vue que ça vole partout et à tout moment ….

    Et après ce genre de vidéo nous n’allons pas tarder à lire les com de ceux qui vont nous dire que c’est n’importe quoi, que le risque n’y est pas, etc, etc ….. qu’avec des si ……. comme dans un certain article sur l’A380 de l’ile Maurice !!!

    Comme le dit Gérard MENTOR, de toute façon cette catégorie de tristes individus continuera malheureusement de perdurer.

  8. Après un hélico, c’est bruyant. Dans les montagnes, ça a même tendance à raisonner donc ça laisse largement le temps d’atterrir.
    J’ai déjà eu ce cas de figure en plaine dans le Var. J’ai entendu un hélico en approche, j’ai vite baisser en altitude et l’hélico m’a survolé 2 min après…Donc si on respecte les 100m d’altitude et 200m d’éloignement, c’est gérable.

    J’ai appris plus tard que c’était en zone rouge le Var :oups:

    —-

    Sinon en montagne, la raréfaction de l’air impacte fortement les drones. Leur poids max d’envol diminue drastiquement. Et faut revoir les pids, la bonne galère…

    Si vous y allez comme moi à l’arrache, le drone va voler à 30m puis, il va décrocher et tomber comme une feuille morte lol

  9. @ terry :
    En effet, une grande partie du Var est classé rouge parce qu’il contient énormément de zones R et D.
    Le reste est limité à 50m parce que les hélicos militaires peuvent y voler entre le sol et 150m justement… Donc même en volant avec son drone à 50m max dans le Var en zone jaune, on peut se taper un hélico qui surgit. MEF.

  10. Comment faire comprendre à des attardés du Iphone que le ciel n’est pas un cirque…C’est comme faire grimper à l’echelle un poisson rouge…La fermeté s’impose..:)

  11. Fred 1 : ces zones dédiées aux ventilos elles font partie des SETBA ???, vers moi (Sud Ouest) nous avons une immense SETBA sur tout le Gers pratiquement because les régiments stationnés à Pau.
    Mais, si je ne me trompe pas, il me semble que ces zones sont activables ou non et l’activité est publiée ??

  12. @ Laurent :
    Ces zones ne font pas partis du SETBA (les SETBA ne vont pas jusqu’au sol). Ce sont les secteurs VOLTAC, consultables dans le MILAIP ENR5.
    Il y en a un peu partout en France, ils vont de la surface à 150m de hauteur, contrairement aux SETBA qui vont de 75m à 150m.
    Pour l’activation des SETBA et CELTAC, les horaires sont publiés au MILAIP.

  13. Tiens je testerai un truc ……. j’ai acquis il y a quelques années (la boite qui l’a conçu n’existe plus) un petit boitier TCAS portable (de la taille d’un paquet de cigarette) et il a un mode “sol”, faudra que je voie si ça fonctionne en étant au sol …… j’ai jamais eu la curiosité de le tester ainsi vu que je l’emportais dans l’avion et le démarrais à 1000 ft en sortie de circuit pour éviter les distractions inutiles.

  14. Lire “VOLTAC” et pas “CELTAC” à la fin d mon dernier msg.
    Ceux-ci sont activables H24, mais que les jours ouvrables.

  15. Oui un TCAS … pas le système Flarm des vélivoles.
    En fait c’était une petite boite Américaine qui avait monté et commercialisé ce boitier il y a 7 ou 8 ans et ils ont totalement disparu car le marché Américain n’avait pas besoin d’un tel produit (avec l’ADS notamment).
    Il fonctionne exactement comme un vrai TCAS sauf qu’il ne me renvoie pas d’infos graphiques sur un écran mais un affichage alphanumérique avec la distance de l’autre aéronef, son altitude, et la tendance de sa trajectoire verticale.
    Quand il a plusieurs “cibles” en même temps, il t’affiche d’abord la plus “menaçante” et ainsi de suite (affichage en boucle).
    En fait il capte la réponse de l’aéronef à l’interrogation radar.
    C’est très fiable ……. du moment que le XPDR et on !!!!! (mésaventure vécue en Espagne …. croisement d’un ULM type VL3 à plein badin et à 50 m de moi 😨😨😨 et bien sûr sans XPDR).

  16. Le PowerFlarm est bien plus qu’un Flarm. C’est un Flarm + un TCAS qui détecte donc les planeurs, mais aussi les transpondeurs mode S, mode C, et l’ADS-B, le tout sous forme graphique dans un boitier portatif.

  17. Mer….. Fred tu m’as mis l’eau à la bouche……. Mais j’ai vu le prix… 😐😐😐 Dommage ça a l’air super par rapport au flarm !
    Bon on verra à Noël 😁😁

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.