Ummagawd Acrobrat

5
1511

Tommy Tibajia alias Ummagawd, des Rotor Riot, s’est lancé dans la production de frames ! Le premier deuxième (merci à Motard Geek de WeAreFPV pour la correction) modèle est l’Acrobrat, prévu pour le freestyle avec des hélices de 3 pouces et une caméra FPV capable de filmer en FullHD. Le but est de filmer de belles images, en réduisant au maximum les vibrations, avec un nano racer passe-partout. L’Acrobat est donc une structure en carbone, de type unibody, avec des bagues anti vibrations, des softmounts pour le contrôleur de vol (à choisir au format 2 x 2 cm).

Pour la RunCam Split Mini

La Acrobrat est pensée pour accueillir la caméra FPV Split Mini de RunCam et son composant enregistreur de vidéos en 1920 x 1080 pixels à 60 images par seconde. Ummagawd veut en finir avec les solutions classiques qui embarquent deux caméras, l’une pour le FPV, l’autre pour les images en haute définition. Une de trop quand on recherche la compacité, le poids plume et une autonomie décente. Le pilote explique que le modèle Split Mini ne souffre pas d’une latence comme la Split classique. Mais qu’en revanche son câble est fragile : il donne une méthode à base de colle chaude pour le sécuriser. La vidéo FPV se fige quelques secondes (de trop) lorsque la carte mémoire est pleine ? Ummagawd indique travailler avec RunCam pour corriger ce bug. Reste l’épineux problème du Jello, ces vibrations qui perturbent les vidéos. L’équipe de Ummagawd s’est lancée dans des recherches, du développement.

Ce qu’il faut en retenir ?

Le principe a été de loger la batterie sur le dos de l’appareil, à hauteur des hélices, d’allonger un peu les bras par rapport à une frame 3 pouces classique, dans le but d’obtenir un centre de masse bien placé. La nouveauté ? L’équipe a décidé de créer des amortisseurs, assez semblables à ceux qui équipent les nacelles des caméras volantes. Ce sont les « bushings » : puisque chaque montage est différent et parce que la température ambiante est à prendre en compte, Ummagawd propose des amortisseurs plus ou moins durs, avec une notation de 40 à 70 accompagnée par une couleur. Les bushings ont si bien réduit les vibrations, assure Ummagawd, que le principe a été adopté pour la fixation du contrôleur du vol. Prenez le temps de lire l’intégralité du processus de développement, avec Google Translation si besoin, le récit est très intéressant…

Quand ? Combien ?

La frame Acrobrat est d’ores et déjà en vente… mais tout est parti, il n’en reste plus en stock ! Dommage, ce premier batch comprenait les 4 types de bushings. Il est probable qu’il faille choisir un modèle (ou dépenser un peu plus) pour les prochains exemplaires. Vous pouvez être prévenu de la disponibilité de la frame (estimée à mi-août 2018), qui est proposée à $45 (hors port, hors taxes) directement chez Rotor Riot, ici.

Merci à François pour l’info !

D’autres photos

5 COMMENTAIRES

  1. Comme il l’écrit dans son guide, il est revenu à ce qui se faisait il y a quelques années.
    Sur mon Gemini, on retrouve les mêmes “bushings” pour la fixation des moteurs (avec rivets plastiques) et une mini nacelle suspendue pour la camera.
    Back to basics…

  2. Le processus de développement est très intéressant, tout comme les articles de Shendrones. Pour quiconque souhaite concevoir ses propres frames, il y a là une somme d’informations particulièrement précieuses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.