Graffitis en drone : Katsu est de retour

1
725

Le graffeur new-yorkais Katsu persévère dans l’usage des drones pour la réalisation de ses œuvres. Les premiers essais très… avant-gardistes de 2014 (voir ici) ont laissé la place à un happening en extérieur en 2015 (voir là). Il est désormais passé à la vitesse supérieure avec des productions un peu moins abstraites (c’est une formulation de politesse), réalisées avec un appareil préprogrammé et équipé pour aller au contact des murs.

Le résultat est, disons… perfectible

Le graffiti ressemble à une ébauche de style 3D, pas vraiment finalisée. Mais il a le mérite de laisser entrevoir ce que la technologie va permettre, tôt ou tard. Les fresques de graffitis vont-elles grimper à l’assaut d’endroit inaccessibles sur les façades ? Les activistes et les publicitaires vont-ils s’emparer de la technologie quand elle sera plus mûre ? Le business du nettoyage aérien des façades va-t-il exploser ?

 

1 commentaire

  1. Super, comme ça après les faux survols de centrales, on pourra aussi accuser les drones de tagger les murs 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.