Le drone et son bras Origami

2
1108

Les drones volants peuvent atteindre des endroits difficiles d’accès pour l’homme, mais il leur manque encore des outils robotiques efficaces pour pratiquer des manipulations autres que la prise de vues ou la pulvérisation de produits. Un article publié le 14 mars 2018 par ScienceRobotics rapporte les travaux d’une équipe de scientifiques du laboratoire de biorobotique de l’université de Séoul sur un bras de type « origami ». Plié, il tient sous un drone pour le décollage et l’atterrissage. Pendant le vol, il se déplie pour atteindre 70 cm.

C’est peu ?

C’est en fait suffisant pour de nombreuses tâches, d’autant que le bras peut prendre une forme complexe et de se déformer en temps réel. Il peut filmer avec des angles inhabituels et variés, il peut saisir des objets, par exemple pour collecter des échantillons. L’équipe envisage même de larguer le bras pour le laisser évoluer de manière autonome. Cet outil n’est encore qu’un prototype universitaire, mais il devrait susciter l’intérêt de l’industrie. Qui a dit « Inspecteur Gadget » ?

Crédits photos : Suk-Jun Kim, Dae-Young Lee, Gwang-Pil Jung et Kyu-Jin Cho

La vidéo

D’autres photos

2 COMMENTAIRES

  1. Super ! Viviement que ça arrive sur nos jouet de demain! Imaginez le carton à noel un nano drone capable de saisir des objet! Mes big jim en ont révés!

    La question que je me pose : On ne voit pas le bras se plier en vol, est ce qu’il ont révisé le contrôleur de vol pour qu’il anticipe la changement de CG quand le bras se plie?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.