Eachine M80, le test

18
4012

Renversant !

S’il est sur le dos, armer les moteurs déclenche un coup de gaz automatique et rapide sur deux moteurs, pas toujours les mêmes. L’appareil se retourne, dans le bon sens, prêt à redécoller. C’est le « Turtle mode » que l’on trouve sur certains racers brushless. Ca fonctionne ? Oui, et plutôt bien ! Ca sert vraiment ? Oui, si l’appareil est tombé à l’envers suite à un crash, vous n’avez pas besoin d’aller le remettre d’aplomb. Un truc de paresseux ? Sans doute, mais la fonction prend tout son intérêt si vous volez en compétition, puisqu’un crash n’est plus forcément synonyme d’une élimination…

Les modes de vol

Le mode « Air Pressure » est un mode stabilisé avec un maintien de la hauteur automatique. Poussez les gaz, le M80 monte doucement. Laissez le joystick des gaz au neutre (milieu), il maintient tout seul sa hauteur, avec un peu d’oscillations. Si vous poussez les gaz ou si vous les réduisez, l’appareil monte ou descend doucement. Ce mode est destiné aux débutants. Le mode « 6 axes » stabilise l’appareil, mais sans maintien automatique de la hauteur. C’est un mode comparable au « Angle » de Betaflight. Enfin le mode « 3 axes » retire la stabilisation, c’est à vous de gérer compenser l’inclinaison de l’appareil. Il est comparable au mode « Acro » (ou plutôt à l’absence de mode stabilisé) sur Betaflight. Sympa, mais en l’absence de réglages, il faut vous adapter à ce mode Acro. Dommage si vous avez vos petites habitudes un peu différentes.

Sensations en vol

Le pilotage du M80 en mode « Air Pressure » est déroutant : le maintien de la hauteur n’est pas parfait, loin de là. On s’attend à ce que l’appareil évolue à hauteur constante, comme c’est le cas avec le Mambo de Parrot. Mais là, il faut constamment corriger la perte ou le gain d’altitude. L’amplitude est faible, mais suffisante pour que le M80 aille lentement se coller au plafond, par exemple. Le mode « 6 axes » est plus efficace. Le M80 répond bien aux commandes, mais il n’est pas très nerveux. Il est sans doute un peu lourd. Cela n’empêche en rien de voler vite, il suffit d’anticiper les obstacles pour prendre un peu de vitesse. A noter que l’image du retour vidéo est stable, sans vibrations parasites.

Dommage…

L’OSD… brille par son absence. Ce n’est pas bien gênant, la télémétrie n’est pas indispensable sur un appareil destiné aux vols en intérieur, à la maison ou en gymnase. Il manque aussi de quoi régler l’appareil en mode Acro – on regrette l’absence de Betaflight et de la richesse de ses options. Il arrive, après un choc, que l’image de la caméra soit à l’envers. Ou inversée (la droite vers la gauche et vice versa). La fautive, c’est la touche sur le haut de carénage : une pression permet de renverser l’image, deux pressions successives de l’inverser. Ces deux fonctions ne sont pas documentées. Eachine aurait pu éviter de rendre cette touche active sur le carénage, les inversions d’images ne servent à rien sur le M80…

Question de radios

La puissance de l’émetteur vidéo est de 25 mW. C’est parfait pour la France puisque c’est le maximum de la puissance autorisée. Mais l’antenne n’est pas très efficace. La portée vidéo est donc juste suffisante en intérieur. La portée radio est correcte, bien que l’antenne 2,4 GHz soit coincée à l’intérieur du carénage. En parlant de radio, le M80 existe aussi en version Flysky, il est alors compatible avec les radiocommandes FS-i4, FS-i6, FS-i6S, FS-i6X, FS-i10, FS-GT2E, FS-GT2G et Turnigy Evolution. La version DSM2 / DSMX est supposée être compatible avec toutes les radiocommandes Spektrum haut de gamme (ce qui exclut la MLP4DSM).

Dur à cuire !

L’autonomie est de 5 minutes 50 secondes. C’est très correct face à la concurrence ! La version que j’ai testée était livrée avec 2 batteries. Un mot sur la solidité du M80, assez remarquable. Je l’ai volontairement envoyé contre des murs et j’ai coupé les gaz en plein vol pour tester la fonction de retournement automatique. Malgré des chocs violents, le M80 n’a pas bougé. Les protections d’hélices sont restées intactes, le reste de la structure aussi, les hélices n’ont pas bougé. Bref, il s’en est sorti totalement indemne ! Pas mal…

Faut-il l’acheter ?

Pourquoi pas. Si vous êtes piloté confirmé, passez votre chemin. Si vous êtes débutant, très attiré par le pilotage en immersion, c’est un bel engin à accompagner d’une radiocommande d’entrée de gamme comme la FS-i6 de Flysky et d’un masque d’immersion à petit budget. Car le M80 de Eachine brille par son étonnante solidité, sa simplicité d’emploi, son pilotage agréable, son autonomie correcte et son mode de retournement automatisé. Dommage qu’il souffre d’un manque de compatibilité avec des radiocommandes pourtant très répandues, comme la Taranis QX 7 ou la Jumper T8SG. Regrettons aussi son manque de possibilités de réglages, sa gestion décevante de la hauteur en mode « Air Pressure », son inertie et l’absence d’OSD à bord. A vous de voir si les qualités l’emportent ou si les défauts vous semblent rédhibitoires. Le prix du M80 est assez léger au regard de ses performances : il est proposé à partir d’un peu plus de 79 € avec une batterie chez Banggood (avec le port mais hors taxes).

D’autres photos

18 COMMENTAIRES

  1. Hello, merci pour le très bon test,
    Je ne suis pas tout à fait d’accord sur le prix très “léger”… le QX65 coûte moins de 60$ alors que le M80 coûte plus de 90$, ça fait une belle différence qui ne peut être expliquée par la taille de moteurs…
    90$, c’est par ailleurs le prix d’un brushless (leader 120)…
    Donc non, il est plutôt cher…
    Par contre pour un peu plus cher, il y a une version avec Radio qui peut-être intéressante …

  2. Et j’ai une question, Fred,
    Quels sont tes impression de vol par rapport au QX65? Pêche, précision, tout ça…

    À cause ou grâce à Sebby, j’ai un QX65 depuis une semaine qui est vraiment pas mal du tout et qui peut à mon avis bien faire progresser en FPV, surtout niveau finesse, à voler autours et sous les tables et tabourets du salon…

  3. Je me verrai bien prendre le châssis pour l’équiper des composants d’un Qx90 et bénéficier de la protection d’hélice. Cela vous semble une bonne idée ?

  4. @ Indy : Je préfère le QX65 parce que je peux modifier son comportement sous Betaflight. Ca joue sur la pêche et la précision…

  5. le QX65 ne s’adresse pas aux mêmes pilotes. Par contre, dans la même catégorie que ce M80, le Eachine 013 livré avec radio et masque est beaucoup plus économique pour s’initier au FPV.

  6. Bonjour fred! Même si c’est un peu hors sujet, j’ai aussi un qx65 et je le trouve vraiment très bien 😀 ,pour pas dire +. Tu pourrais donner tes réglage pi&d stp? À tu modifier les filtres ? Merci d’avance 😋

  7. @Yann: Moi aussi, seul le frame (+helices) peuvent éventuellement m’interresser.
    Probleme, le format d’helices ( 44mm), semble introuvable.

  8. @dudu: tu peux regarder du coté de betafpv, ils ont des produits similaires
    il faut une FC qui rentre dans la frame type 26×26

  9. J’ai pas trop compris cette histoire de protocole D8…

    Je compte me prendre une Taranis QX7S, à plus de 200 euros, et elle ne sera pas compatible avec mon M80s BNF avec recepteur FrSky???

  10. @ Loïc : Le protocole D8 fonctionne avec les FrSky Eu et Non-Eu, donc pas de souci pour toi. C’est en D16 que ça se complique.

  11. @ Loïc : Aie, au temps pour moi, j’étais resté sur la question du D8, je n’ai pas percuté que tu parlais aussi de QX7.
    Donc non, ça ne fonctionnera pas avec la QX7, sorry. Pas du tout à cause du D8 ou du 16, mais parce que la QX7 n’a pas les mêmes interrupteurs que les X9D. Or le M80 a besoin de ces interrupteurs…

  12. @ Loïc : il y a bien 2 inters en moins… (cf photo ci-dessous)
    Intéressante, cette vidéo, j’ai vu dans les réglages qu’il utilisait un module externe. Mais je n’ai pas encore eu le courage de lire les commentaires 😎

  13. J’ai fait quelques recherches, et il semblerais que les version EU n’ai pas accès au mode D8, mais il serait possible de l’afficher tout de même, avec OpenTX companion.

    En gros, ca serait juste au niveau du logiciel, qu’il faudrait faire quelques manips.

  14. Bon, du coup je viens de recevoir ma QX7s, et le drone fonctionne parfaitement avec. Meme pas eu besoin de télécharger OpenTX companion, j’ai juste bindé le drone en mode D8, et tout fonctionne nickel.

  15. Merci pour le test.

    J ai un petit probleme dont je cherche la solution. Appairé avec une spektrum dx9. Les differentes fonctions marchent et on ete testé en tenant le drone.
    Par contre au demarrage après la bascule de l inter d armement des moteurs, il part très fort vers le haut et les actions sur le manche des gaz ne change rien alors que tous les autres reagissent bien ,(avancer reculer gauche droite et inclinaison) . Sur l histogramme de ma radio la voie 1 (gaz) passe pourtant bien de 0 a 100 en deplacant le manche. Si quelqu un a une idée…. Je n ai pas trouvé de procedure pour calibrer les voies

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.