Tomz : Golden Crests

6
974

Ce sont sans doute les vols que je préfère, que l’on qualifie de freeride : des évolutions tout en souplesse, avec un racer réglé comme une horloge, totalement dépourvu de vibrations. Avec un top pilote, aussi, parce que Thomas Panaiva, alias Tomz, est capable d’aller chercher une faille dans les rochers et la passer comme s’il s’agissait d’une simple airgate. On sent la tentation d’aller chercher ce qu’il y a derrière la crête, mais il faut rester en visée non obstruée radio et vidéo pour ne pas perdre le contrôle. Tomz était aux commandes d’un QAV-R 5 pouces de Lumenier animé par un contrôleur de vol CL Racing F4S de Armattan, des moteurs F60-III à 2750KV de T-Motor pilotés par des ESC XRotor Micro de Hobbywing.

6 COMMENTAIRES

  1. Le pilotage est le pilote sont au top comme d’hab 🙂
    Y’a un truc que je pige pas.
    Je connais bien le coin pour y voler régulièrement avec certains d’entre vous.
    Même avec 800mW de vTX, des lunettes diversity avec omni + directive, je n’ai pas le quart de la portée vidéo qu’il a.
    Ce n’est pas la 1ere fois que je constate ça sur ces vols.
    On pourrais m’expliquer ???
    Erwan.

  2. Hello Chris,
    TBS Unify Pro réglable (25 à 800)
    Si tu voles vers 11h57 le matin, à 12h00, tu peux faire cuire un œuf sur le vTX !
    Pour faire de belles vidéos de loin, du style quand je suis en bas d’une colline et que je fais monter le quad tout en haut j’utilise la puissance max.
    Avec mes collègues de vol, on a réalisé quelques vidéos pro ou lorsque il s’agit de te retrouver à tenter de suivre un wingSuit à la vitesse ou il va, ton quad se retrouve vite loin, très loin même, heureusement que la vidéo coupe avant la telco !!
    Après au quotidien entre 25 et 200 ça suffit largement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.