La Disco de Parrot et les radiocommandes Graupner !

38
3391

Si vous disposez d’une radiocommande Graupner HoTT de dernière génération, MZ-12 Pro, MZ-24 Pro, MC-26 et MC-28, vous pouvez appairer directement l’aile Disco de Parrot ! Cela nécessite tout de même un récepteur HoTT de Graupner. Les réglages sont en revanche automatiques. Le mode Assisté qui rend le pilotage facile reste fonctionnel, mais le pilote peut basculer sur le mode Manuel pour pousser la machine et voler de manière un peu plus sportive.

Et vice-versa…

Il est possible de revenir au mode Assisté pour que l’autopilote reprenne le contrôle de la machine. Notez que la Disco est compatible avec les modes SBUS et PPM, mais dans ce cas sans appairage automatique avec les réglages à faire soi-même. La Disco est proposée par Parrot à 500 € au lieu de 800 € jusqu’au 31 décembre 2017 (sans la radiocommande Skycontroller 2). Attention, le retour vidéo n’est possible qu’avec un Skycontroller 2 – vous pouvez utiliser celui d’un Bebop 2 ou préférer le pack Disco FPV complet à 600 € (au lieu de 900 €).

38 COMMENTAIRES

  1. Bonjour et merci pour l’info mais je ne vois pas trop la différence avec les autres radios mis à part la nécessité du SC2 pour le mode stabilisé .
    Je m’explique, selon le mode SBUS ; SUMD et CPPM, on branche le récepteur et on programme la radio. Avec les radio HOTT, plus besoin de récepteur ? Programmation déjà existante à charger dans la radio ? Le SC2 ne sert plus qu’au retour vidéo du coup puisque le mode stabilisation est accessible via la radio quid de cette compatibilité avec d’autre radio ?
    Désolé ma question est peut être bête n’ayant pas trop compris la nouvelle. Merci d’avance.

  2. Bonjour, merci pour la news, mais comme Brice, je n’ai pas trop compris comment l’interpréter : pourrais t’on avoir plus de précisions? Je n’ai rien trouvé comme informations sur le site de Parrot! Merci

  3. Les gars, c’est moi qui ne comprends pas vos questions…
    J’essaie de résumer :
    Il faut un récepteur (HoTT de Graupner). Ensuite, à la différence des autres radios, les réglages sont déjà faits, pas besoin de programmer la radio, et il est possible de switcher du mode stabilisé au mode manuel sans besoin du SC2.
    Mais pour le retour vidéo, le SC2 reste obligatoire.
    Je suppose que l’enregistrement des vidéos reste automatisé au lancement (avec arrêt à l’atterrissage).
    Pas de compatibilité annoncée (du mode stabilisé) avec d’autres radios à ma connaissance.
    Je ne sais pas si ça répond à vos questions…

  4. Merci Fred : pour moi l’intérêt c’est de pouvoir utiliser la Graupner en mode stabilisé comme le SC2 au besoin et évidemment en manuel. Ce qui serait le top c’est que la Graupner renvoie la télémétrie sur son écran (ce qui m’intéresse c’est le voltage) pour pouvoir se passer du SC2. Je n’ai pas toujours besoin du retour vidéo quand je vole avec, mais j’aime avoir la possibilité du vol stabilisé par moment. Par contre je trouve dommage que l’on ne puisse pas augmenter les débattements en mode stabilisé comme on peut le faire sur le Bebop 2.
    Maintenant c’est plus clair, surtout en relisant 3 fois l’article et ton commentaire! 😉

  5. @Fred merci pour ce complément d’infos. Ne connaissant pas l’environnement Graupner, j’avais un peu de mal à concevoir l’appairage à une aile sans devoir effectuer la programmation d’usage et l’affectation des inters. Bon dimanche.

  6. bonjour j’étais trop content de cette nouvelle et j’ai commandé un ensemble mz12pro.
    avec une expérience inexistante en aéromodélisme , les termes appairage et réglages automatiques me convenaient , bref il n’y a rien d’automatique , pas de docs ni de tutos sur la procédure, et en l’absence de réponse de graupner et du distributeur , cette expérience reste un échec … à suivre

  7. Commandée vu la promo énorme de Noël, j’espère bien l’appairer avec ma graupner. Le top de pouvoir passer en manuel avec le retour du sc2
    Enfin si j’arrive à programmer tout cela. Pas beaucoup d’infos en effet sur le net pour la procédure.

  8. Apparemment il s’agit de modèle pré programmé sur le site de Graupner, maintenant il faut trouver le fichier correspondant! 😉

  9. J’ai réussi à configurer les voies des ailerons, profondeur et mode (assisté ou manuel). Par contre impossible de configurer la voie des gaz (pas de moteur) :-(. J’espère que Graupner apportera une solution rapidement…

  10. Après réflexion et avoir cherché des infos sur le site de Parrot : il vaut mieux tout configurer à la main en suivant cet article (https://community.parrot.com/t5/Base-de-connaissances-Disco/Calibration-RC/ta-p/168978) qui donne toutes les indications pour programmer sa RC. Pour mon problème moteur : je n’avais tout simplement pas le fix GPS (réglage fait en intérieur) ce qui empèche de le démarrer. Je ne sais pas comment Graupner fait pour le faire de manière automatique (le fichier modèle correspondant : non trouvé sur leur site) mais il me parait plus simple de faire la programmation manuellement!

  11. Un grand merci. J’étais parti sur des groupes Facebook anglophones en posant la question sans succès.
    Pour la programmation de la rc, ça n’a pas l’air compliqué. J’ai pu voir que je peux afficher la vue de la disco sur le tel ou tablette directement via la WiFi émis, sans les cockpit glass. Je m’inquiète un peu de la latence qui va résulter. Sinon je rajouterai un émetteur et une cam fpv.

  12. Au pire si tu as un problème, je pourrais poster sur un drive un fichier pour la MZ12 Pro. Je te conseille de connecter ton téléphone (je le met sur un trépied) au SC2 pendant le vol, car même en mode manuel le SC2 se connecte sans problème au Disco (on peut d’ailleurs faire une sorte de double commande avec) et cela limitera la latence 😉 Bonnes fêtes

  13. Bon , je galère un peu pour la config avec ma graupner . En suivant le lien , j’ai réussi à rentrer dans le mapping des commandes . Premier écueil , je suis en mode 1 , alors que tout est fait pour le mode 2 . J’ai pu attribuer quand meme les commandes avec gaz à droite .Sauf que pour attribuer le tangage et le roulis , c’est prise de tete .Quand j’attribue un , ça fait sauter l’autre et vice versa ! J’ai les deux voix qui font la meme action . Je pige pas . La radio est en empenage delta avec deux ailerons .
    Avec prise du gps , je réussi à démarrer le moteur quand meme et les 3modes de vol ont l’air d’etre ok .
    Bref bloqué ..

  14. Bonsoir Spoutnik, tu as quoi comme radio ? Perso j’ai mis en français la mienne même si pas forcément bien traduite. Je n’ai pas pris le temps de mettre en Anglais.
    Concernant mes réglages sur la MZ12 :
    =>M-Typ Phase->Type Modèle->
    Mot. Sur V1 : Aucun
    Empennage : Normal
    AIL/Vol. : 1AIL
    =>Régl. Cde->-Course+ : Tout à 125%

    Ensuite j’ai binder le récepteur avec la radio et connecté une tablette sur la Disco en Wifi et avec Freeflight j’ai suivi la partie Calibration RC en mode assisté du lien que j’ai mis plus haut en affectant Roulis, Tangage, Lacet, Gaz, Décollage/Atterrissage, Return to Home, Mode de Pilotage (3 Positions)

    Je précise que je suis en mode 2 mais je peux facilement basculer en mode 1 dans la section “Régl émet.” et toujours dans ce menu j’ai configuré le menu “Sortie récepteur” pour bien confirmé que chaque voie de ma radio correspondait bien au tableau d’attribution des voies du lien au-dessus.

    Tu peux me donner un mail si tu veux des photos.

    Je me suis aperçu qu’il faut dire à la radio que tu es sur un empennage Normal et pas Delta car on est connecté sur le CHUCK directement comme sur certains contrôleurs de Multi Rotors : j’ai eu le même problème que toi au début. J’avais mis en configuration Delta mais ça ne répondait jamais aux commandes de la bonne manière comme tu as dû le voire. Je me suis dit que le CHUCK devait lui-même interpréter les commandes : nous sommes sur une aile entièrement assistée et pas sur une Aile Delta classique où là, effectivement, comme on attaquerait directement les Servo, il faudrait faire un mixage spéciale Delta. Conclusion, pas besoin de s’embêter avec tout ça : réglage simple et configuration avion normale, et tout fonctionne parfaitement 😉

  15. Salut ,
    Merci de me répondre .J’ai une MX16 .
    Entre temps , j’ai faire plusieurs essais de config , et effectivement il faut mettre l’empenage en normal et un aileron et pas aile delta . Tu as surement raison pour le Chuck , ou comment nous faire un peu galérer )
    Pour le mode 1 , c’est ok aussi , en revanche , je rame pour attribuer le fail saife , je n’arrive pas trouver l’inter . Quant à urgence , ça correspond à quoi ?
    En tout cas , le premier vol en manuel va être chaud , en espérant que tout sera bien paramétrés pour pouvoir repasser facilement en assisté !

  16. Content de savoir que tu as réussi à te débrouiller !
    Pour le failsafe j’ai programmé la position de mes commandes avec la position Rc assistée et le Return to Home activé. Le reste des commandes au neutre : j’ai juste mis tous les interrupteurs sur les positions que je souhaite et enregistré dans le récepteur en cas de Failsafe qui se déclenche en cas de perte de liaison automatiquement : pas d’interrupteur à attribuer dans mon cas.
    L’Emergency c’est le fait de couper le moteur sans possibilité de le redémarrer : il y’a ça sur le Bebop 2, donc crash sur celui-ci. Je ne l’ai pas attribué pour ne pas avoir à le déclencher par erreur.
    Pour le moment j’ai juste fait un test au sol avec une personne tenant la Disco : test en vol prévu pour bientôt. Tout fonctionne à part le Return to home et le failsafe que je ne pourrai faire qu’en vol! Bien penser au mode de vol avec l’interrupteur 3 positions et avoir le Skycontroller connecté à portée de main 😉 Bons vols!

  17. Bonjour,
    n’y connaissant rien en aéromodélisme, pas envie de me lancer dans l’achat d’une télécommande rc trop chère pour l’instant pour tester le disco, je suis tombé sur le net sur une offre pour la mz10 avec le récepteur rc, est elle compatible avec le disco parce que je vois que l’auteur du sujet ne parle que le mz12 ? Merci d’avance si leun de vous a la réponse.

  18. Bonsoir,
    Possédant la mz12 qui marche très bien, je ne peux rien affirmer mais après avoir vu les caractéristiques de la mz10, il ne semble pas possible de pouvoir l’utiliser avec la Disco : pas de ré-attribution possible des voies. Entre la Disco et le récepteur on ne peut connecter qu’un seul câble : ce qui veut dire attribution des voies par l’interface de programmation de la radio commande, ce qui n’est pas le cas sur la mz10. Il aurait fallu pouvoir connecter un câble par voies entre le récepteur et la Disco, mais ce n’est pas possible!

  19. Bonsoir,
    Je viens de faire une nouvelle recherche : la mz10 seule ne sera pas compatible directement avec la Disco, parce qu’il faut déclarer ton récepteur Hott en signal cumulé (SUMD) et pour cela il faut la Smart Box vendue à part.
    Pour résumer : mz10 + Smart Box + récepteur Hott (exemple GR12L à brancher sur le port 6 pour celui-ci) + câble servo 3 fil à la Disco et ensuite attribuer les voies en passant par Freeflight Pro. En cas de mauvaise attribution des voies de direction (tangage, roulis ou lacet) il faudra passer par la Smart Box pour reprogrammer l’affectation sur le récepteur et non la radiocommande.

  20. @ Fred, merci : je souhaite faire profiter de mon expérience depuis la publication de cet article. J’ai passé un week end avant de tout faire fonctionner correctement, vu le peu d’aide de Parrot sur le sujet… C’est quand même un bon produit cette petite aile pour le loisir à 300€ pas à 1200 😉 ! Elle m’a permis d’être à l’aise sur le pilotage de voilure fixe (que je préfère largement à la voilure tournante) (Auto Formation :-)) venant du multirotors.
    Cela servira pour la base de connaissance Hélicomicro : Parrot prends en de la graine ! 😉

  21. merci!
    je viens de chercher : mz10+récepteur gr12l : 115 euros
    smart box 54 euros

    Ca ne vaut pas trop le coup du coup si je comprends bien car le mz12 qui lui est directement compatible, car programmable si je comprends bien, est à 150 euros avec un récepteur gr12l

  22. Après la smart box permet aussi apparemment d’avoir la télémétrie en temps réel , en plus de permettre de configurer sa télécommande,

  23. Bonsoir,
    @Saluden, la mz12 a aussi la télémétrie 😉 : effectivement je ne vois pas trop l’intérêt de la mz10 par rapport à la mz12 dans ce cas précis! Bons vols!

  24. Aile testée ce week end en mode assisté, va falloir me familiariser un peu avec l’engin avant de penser à passer en mode manuel en fait. Même en mode assisté, quand il y a un peu de vent, le rayon de manoeuvre de l’aile est vachement grand en fait. J’ai failli me prendre le toit d’un hangar en bord de la dune où on était pendant ma manœuvre d’atterrissage pour me remettre face au vent. Bon après justement c’est aussi dû au fait qu’en mode assisté , ben le servo moteur limite vachement l’inclinaison max de l’aile. En tout cas, c’est super plaisant à piloter. Déjà, quand c’était descendu à 700 euros, j’avais hésité, là à 300 euros , le rapport prix/kif est incomparable

  25. @Ragnarok32 : merci , donc effectivement, une fois que me serai familiarisé avec l’aile je partirai sur une mz 12

  26. Bonjour,
    @Saluden, effectivement, avant de te lancer avec les commandes en manuel, il faut que tu sois à l’aise en mode assisté et il faut de la place pour faire évoluer ce genre d’engin 😉 ce n’est pas un multirotors! L’avantage c’est que le jour où tu utilises une Radiocommande tu pourras programmer un interrupteur 3 positions pour le mode de vol : assisté et manuel. Comme cela tu peux la décoller et l’ atterrir en assisté et quand tu es à une bonne hauteur la passer en manuel : attention la transition entre les 2 modes de vol est assez violent (la première fois je me suis retrouvé à piquer vers le sol à presque 90 degrés de tangage : dans ce cas là il faut très rapidement rebasculer en assisté et l’aile se remet à plat). L’avantage avec cette configuration est que l’on rattrape toujours l’aile quelque soit la situation en ayant de bons réflexes! C’est dû au fait que le pilote automatique compense en permanence pour rester à plat et quant tu passes en manuel les ailerons se mettent à plat : différence plus ou moins importante de la position précédente donc attention. Dernier point la télémétrie de la Disco passe toujours par le Skycontroller et la tablette (Freeflight) que tu utilises une radiocommande ou non : je laisse toujours le Skycontroller avec la tablette à proximité pour jeter un coup d’oeil. C’est lourd comme solution mais on ne peux tout avoir! Bons vols et attention à la configuration de la zone de vol 😉 et n’oublies pas qu’en dehors d’un terrain de modélisme ceux sont les règles du drone de loisirs qui s’appliquent!

  27. @Ragnarok32 , je voulais appliquer les règles de drone de loisir effectivement, c’est pour ca que je suis resté à 50 m d’altitude max et qu’on s’est mis sur une longue dune sans personne aux alentours. Mais du coup, c’est aussi pour ca que j’ai rapidement voulu faire atterrir l’engin, quand je me suis rendu compte que je ne maitrisais pas trop et qu’à cause du vent , les manœuvres pour me remettre face au vent me faisaient passer au dessus d’habitations.
    En fait, j’ai l’impression que ce genre d’engin ne peut être pratiqué qu’en terrain d’aéromodélisme tellement il faut d’espace vu sa vitesse et son rayon de manœuvre. Ou alors en pleine campagne.

  28. Sinon, je passerai en mode rc quand j’arriverai à faire atterrir l’aile sans l’utilisation du bouton atterrissage, là ca voudra dire que je maitrise la trajectoire et la vitesse de l’engin.

  29. Bonsoir,
    @Saluden, une enveloppe de 150 à 200 m est nécessaire pour la Disco en horizontal avec le moins d’obstacle possible : je ne l’utilise que sur un terrain de modélisme personnellement. Mais tu devrais la maitrise rapidement après quelques vols 😉 Attention aux atterrissages en manuel : difficile de faire un arrondi propre à basse vitesse (il vaut mieux garder un peu de vitesse mais cela veut dire plus d’espace au sol pour atterrir!)
    Bons vols!

  30. @Ragnarok32 j’ai testé cette semaine de nouveau sur une grande plage où il n’y avait personne vu que c’était en semaine. Les conditions étaient optimales pour apprivoiser l’engin car pas de vent cette fois et là du coup c’était moins stressant. C’était une mauvaise idée de tester une aile pour la première fois dans des conditions un peu venteuses surtout que le vent est souvent plus fort en altitude. Là , lors de cette deuxième session, j’ai fini par réussir à atterrir en appuyant sur le bouton atterrissage au dernier moment mais heureusement que la plage était super longue car j’ai fait mon arrondi avec une certaine vitesse, et vu qu’il n’y avait quasi pas de vent, dur d’utiliser la force du vent de face pour ralentir le drone surtout que l’assistance remet les gaz quand tu perds trop de portance. Donc cette fichue assistance t’empêche d’utiliser les ailes comme frein en cabrant le drone sans mettre de gaz, comme un avion quand il atterrit. Dommage qu’il n’y at pas sur le skycontroller 2 un bouton pour désactiver l’assistance et qu’il faille une télécommande rc pour basculer en mode sans assistance.

  31. Bonsoir
    @Saluden, c’est une aile conçue pour M. tout le monde pour enlever le stress du pilotage et des phases de décollage et atterrissage. Content que tu commences à apprivoiser les différentes phases de vol : voler par grand vent ne donne qu’un seul avantage : l’atterrissage à basse vitesse mais pour débuter ce n’est pas recommandé. Mon conseil est de déclencher l’atterrissage à environ 15 à 20 mètres de hauteur et de laisser l’aile faire sa vie en ne corrigeant que légèrement la trajectoire au besoin : on a tous tendance à vouloir surpiloter, hors c’est une erreur car on provoque plus de problèmes que nécessaire. Si un aéronef est bien conçu, il se pilote quasiment seul. Ne cherche pas à faire d’arrondi : ce n’est pas un avion classique, il vaut mieux la placer à l’horizontale avant de percuter le sol et la laisser glisser jusqu’à l’arrêt complet. Les commandes de profondeurs sont trop molles pour arriver à faire un arrondi : pas assez de vitesse et tu décroches, soit trop et tu repars ( en manuel ). Faire l’atterrissage en manuel est plutôt sport car elle ne plane pas : je te conseille de rester en mode assisté pour l’atterrissage et le décollage si tu veux la garder longtemps ! Il faut garder à l’esprit que la Disco est conçue autour de son pilote automatique et non autour de ses qualités de modèle de vol : il vaut mieux partir sur autre chose si le pilotage non assisté t’intéresses 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.