Eachine R051, le test

3
2435

On vous pose sans doute la question lorsque vous volez avec un retour vidéo en 5,8 GHz : « est-ce que je peux regarder les images sur mon smartphone ? ». La réponse est non puisque, à ma connaissance, aucun smartphone n’est équipé d’une puce de réception 5,8 GHz. Il existe tout de même des solutions, comme ce récepteur pour mobiles Android que nous avions testé ici. Mais il n’y avait rien pour les appareils iOS. Rien avant ce R051 de Eachine. Que vaut-il vraiment ? Notez que l’appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Une vidéo

Tour du propriétaire

Le boitier mesure 3,7 x 5,6 x 1,6 cm pour un poids de 28,9 grammes, auquel il faut ajouter 6,3 grammes pour l’antenne dipôle et 12,2 grammes pour le câble OTG. Soit un total de 47,4 grammes. A l’avant, on trouve un bouton Scan, un bouton On/Off, et une diode entre les deux. Sur la tranche avant, il y a un connecteur microUSB pour brancher le câble OTG livré dans la boite. OTG, « On The Go », c’est un accessoire qui permet de brancher un câble USB. Celui Lightning d’un appareil iOS, microUSB ou Type-C d’un mobile Android. Sur la tranche gauche figure un interrupteur qui permet de choisir la compatibilité avec iOS ou Android. Il y a une batterie à l’intérieur, une Lipo 1S 3,7V de 400 mAh non amovible. Il suffit de la charger avec un câble USB-microUSB classique – la diode s’allume en rouge pendant la charge.

Mise en route

L’outil logiciel pour iOS est uTools, à télécharger gratuitement sur l’AppStore. Allumez le boitier avec une pression longue sur le bouton On/Off. La diode passe en vert si vous êtes en configuration Android, en bleu si vous êtes en iOS. Branchez le câble OTG dans le connecteur du boitier, branchez un câble Lightning sur la prise USB du câble OTG vers votre mobile iOS. Il est détecté et une fenêtre automatise le lancement de l’app uTools. Touchez « Play » : vous y êtes. L’écran affiche le retour vidéo en 4:3, accompagné de la fréquence, d’une icône montrant l’état de la batterie du boitier et d’un indicateur de la qualité de la réception. L’interface ajoute aussi un icône pour prendre une photo, pour visualiser le dossier des photos, pour séparer l’écran en 2 parties et pour régler l’intensité lumineuse de l’écran.

Recherche de la fréquence

Allumez votre système FPV. Le bouton de gauche permet de faire défiler les fréquences jusqu’à trouver celle dans laquelle émet votre multirotor. Toutes les fréquences ? Non ! Vous avez accès aux fréquences impaires entre 5645 MHz et 5945 MHz. Donc 5645, 5647, 5649 etc. Au bout de 150 pressions, vous atteignez les 5945 MHz, puis vous repassez à 5645 MHz. Cela signifie que vous ne tomberez jamais sur certaines fréquences, les paires. Comme la Raceband 3 (5732 MHz), la Raceband 5 (5806 MHz)…

Est-ce grave ?

Non, un écart de 1 MHz n’est vraiment un problème… sauf quand les conditions de réception sont médiocres ! Il y a plus simple que de choisir la fréquence manuellement : faites une pression longue sur le bouton Scan. Le boitier se lance dans une recherche des fréquences, qu’il affiche de manière visuelle à l’écran. Ensuite, il se positionne sur celle pour laquelle la réception est la meilleure. C’est pratique quand on est seul. Mais ça ne fonctionne pas à plusieurs, l’interface ne permet pas de choisir l’un des pics détectés.

Le résultat ?

L’image est correcte… tant que votre multirotor n’a pas bougé. Mais dès qu’il y a du mouvement, le principal défaut de ce boitier apparaît : le nombre d’images par seconde est trop faible. Je n’ai pas d’outil pour le mesurer, mais je l’évalue à environ 15 images par seconde (FPS). Les images s’apparentent plus à un slideshow amélioré qu’à une vidéo fluide. Peut-on piloter dans ces conditions ? Non. Même avec un appareil ultra stabilisé, ce n’est pas agréable. Est-ce que le R051 peut faire office de récepteur alternatif pour les spectateurs de vos vols en immersion ? Oui, mais eux aussi subiront un flux saccadé. A tel point qu’il serait inutilisable pour suivre une course de FPV racing.

Ce n’est pas tout

La latence mesurée sur un iPhone 5S varie entre 100 et 190 millisecondes. C’est correct pour un cadrage vidéo ou pour un vol dans un environnement dépourvu d’obstacles, mais c’est trop pour le FPV racing et le freestyle, et les vols en présence d’obstacles. Peu importe la latence, de toutes manières, puisque le nombre d’images par seconde est trop pénalisant. Dommage, surtout que la sensibilité du récepteur avec son unique antenne dipôle est plutôt correcte ! Autre point de déception : le logiciel pour iOS ne permet pas d’enregistrer de vidéos, uniquement de capturer des images arrêtées. Pour enregistrer les images sur iOS, il faut utiliser la fonction d’enregistrement de l’écran intégrée dans iOS 11.

Améliorer les choses ?

Utiliser le logiciel sur un iPhone de dernière génération n’améliore pour ainsi dire pas le framerate. Ce n’est donc pas une question de mobile, mais bien de l’électronique du boitier. J’ai tenté de voir ce que donnait l’appareil en l’utilisant sur un mobile Android. L’app est proposée en téléchargement gratuit sur Play Store (elle ne s’appelle pas uTools, mais Eachine). Le R051 est reconnu par les mobiles et tablettes Android dont je dispose… la plupart du temps. Mais parfois il ne veut rien savoir. Le nombre d’images par seconde est bien meilleur que sur sur iOS, proche de 25. Il y a un bouton d’enregistrement de vidéos dans l’interface du logiciel en version Android. Sympa ? Eh bien non : la vidéo enregistrée souffre aussi de ce nombre d’images par seconde très insuffisant, plus encore que sur iOS !

Faut-il l’acheter ?

Vous l’aurez compris à la lecture de ce test, non, je ne le recommande pas. Son point fort est sa compatibilité avec les mobiles et tablettes iOS et Android. Mais sur les appareils d’Apple, le nombre d’images par seconde est trop faible pour que le boitier soit utilisable par un pilote, ni même par des spectateurs pour suivre une course ou un vol freestyle. Le retour est meilleur sur les appareils Android, mais l’enregistrement est inutilisable. Ajoutez à cela une latence plutôt élevée. Une déception, donc… Si vous voulez tout de même acheter le R051 de Eachine, il est commercialisé environ 50 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes), avec une promotion à 32 € qui court jusqu’au 3 décembre 2017. Il est livré avec une antenne dipôle et un câble OTG.

D’autres photos

3 COMMENTAIRES

  1. Sinon, pour papa Noël, il y a la montre FPV pour :

    – ceux qui ont oublié de prendre leurs lunettes FPV avant d’aller sur leur spot favoris.
    – ceux qui veulent faire croire qu’ils sont dans un parc pour observer les fourmis sur un tronc d’arbre.

    Une petite vidéo sur Instagram peut-être ? 😉
    https://www.instagram.com/p/BNU8_wLhcs3

    Une autre vidéo plus sérieuse ?
    https://www.instagram.com/p/BVDjyysFtCP/

    Montres réepteur FPV Gteng ou Virhuck en 5.8 Ghz / 32ch / usb 5v avec la petite antenne 3dBi et la lipo interne qui va bien 😉

  2. Une bonne paire de FatShark Attitude ( trouvée à 50 roros fdpin le coincoin), cablée sur mon écran diversity Eachine et tout le monde est content (en immersion ou sur écran 7″)
    C’est important de faire partager notre passion, de 7 à 77 ans 😉
    Merci fred pour ce test !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here