TyRC TY6

7
1560

Les multirotors au look bizarre se succèdent et ne se ressemblent pas ! Le TY6 inaugure un format inédit : plié et fermé, il mesure 20,3 x 7,5 pour une épaisseur d’un peu plus de 2 cm. Déplié, il mesure 20,3 x 21 x 10 cm et peut s’envoler pour réaliser des clichés aériens. Le principe est assez séduisant puisque l’appareil tient dans une poche, peut prendre des photos et filmer des vidéos qu’il soit plié ou déplié, et ses hélices sont protégées – son environnement aussi, du coup.

Pour le piloter ?

Il est livré avec un accessoire qui ressemble à une radiocommande, mais ce n’est qu’un support pour installer un smartphone. Il se pilote via une connexion wifi. Pour faciliter la prise en mains du smartphone, TyRC livre deux manettes contact à fixer avec des ventouses. Dommage que la caméra soit limitée à du 720p avec enregistrement sur le smartphone (et retour vidéo). La batterie est une Lipo 1S 3,7V de 650 mAh. Le TY6 de TyRC sera proposé à moins de 43 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes) en rouge ou en noir.

D’autres photos

7 COMMENTAIRES

  1. Beaucoup trop de pièces mobiles :
    a) la solidité est toute relative
    b) les vibrations seront difficiles à contenir

  2. En tout cas le principe semble sympa. Avec les joysticks ça pourrait être enfin la solution pour des vols plus précis sur smartphone !

  3. Il faut au moins lui reconnaître son look franchement original. Pour une fois qu’un appareil de ce type et de ce prix ne se contente pas de plagier le Mavic, c’est sympa. Dommage cependant que les caractéristiques ne soient pas plus excitantes…
    @Mike: Il existe déjà un drone qui se porte comme une montre, clipsé sur sa radiocommande attachée au poignet. On a les drones pliables grand comme des smartphones. Il existe même des drones gonflables. Alors en tube, pourquoi pas… Et allons même plus loin, avec un drone dans un tube de dentifrice, qui sort quand on le presse. Ou un drone en spray… 😀

  4. @Stitch, hehe oui j’ai vu l’article helicomicro sur le bazar au poignet…y a encore du boulot ! Mon commentaire etait ironique, mais je suis sur que des chinois y travaillent deja, et finalement à part les helices et les moteurs, “l’enroulabilité” des autres composants est possible quand on y pense.
    Et quoi de plus solide et facile à transporter qu’un petit tube de disont 4cm de diametre x +/-25cm de long ? Pour le drone en pate ou en spray, je pense que la nanotechnologie grand public a encore des progres à faire, mais qu’on en reparlera serieusement dans bien moins de temps qu’on imagine…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here