Réalité augmentée sur appareils DJI : AirCraft par Drone Base

7
1390

Imaginez un stade de foot. C’est vide : pas d’obstacles à part les buts, rien pour s’entrainer à piloter. Ca, c’était avant AirCraft ! Ce logiciel développé par Drone Base permet d’ajouter des obstacles virtuels, qu’il incruste à l’image de votre retour vidéo. Drone Base, vous connaissez peut-être déjà, on vous avait parlé ici de leur banque d’images en collaboration avec Getty et de leur outil de vente de prises de vues aériennes. AirCraft est un module gratuit ajouté au logiciel Drone Base disponible pour les mobiles iOS (uniquement).

Une vidéo

Les saccades sont principalement dues à l’enregistrement de l’écran sur iPhone 5S.

Comment ça fonctionne ?

Inscrivez-vous sur le service Drone Base, installez l’app, lancez-la et décollez avec un multirotor de DJI. J’ai fait l’essai avec un Spark – il a fallu que j’utilise la connexion avec un câble OTG pour que l’appareil soit reconnu. L’interface propose de placer des cubes dans l’espace, juste devant votre appareil. Virtuellement, bien sûr, ils n’ont d’existence que sur l’écran de votre mobile ! Il y en a de toutes les couleurs, avec des textures, plus ou moins imposants. Ensuite ? Baladez-vous tout simplement autour des formes, approchez-vous, contournez-les. Vous pouvez aussi passer au travers. Pour l’instant, l’intérêt du logiciel est très limité. D’autant que les exemples de formes complexes indiquées dans les vidéos de démonstrations sont pour le moins difficiles à mettre en place, et qu’il ne semble pas y avoir de modèles prédéfinis à télécharger.

Ca vaut le coup ?

Il faut un mobile avec suffisamment de puissance : l’iPhone 5S qui m’a servi pour cette découverte a peiné – avec, il faut dire, un enregistrement de l’écran en simultané. AirCraft ne sert pas encore à grand-chose, mais on entrevoit sans aucun souci ce qu’il pourra devenir au fil des développements ! Vous avez envie de l’essayer ? Soyez attentifs à ne pas perdre oublier que votre multirotor vole réellement, et que les obstacles qui l’entourent sont réels, eux-aussi. Car avec AirCraft, on a naturellement tendance à être concentré sur les obstacles virtuels… Le site officiel de Drone Base se trouve ici.

 

 

7 COMMENTAIRES

  1. J’aime bien l’idée de mixer pilotage réel avec décor virtuel.
    Le concept mérite d’être creusé, même si le Mavic ne sera jamais un racer.

  2. Les génies, ils viennent d’inventer le “Minecraft Go ” , en fpv :O

    Si ils sont malins, il y a de quoi faire un buzz dans le vaste monde des geek lol

  3. @Fabienst : Heu… Perso je pense que l’inverse est moin risqué… Enfin moi qui suis un petit pilote du dimanche (enfin, le dimanche qui revient tous les trois mois, hein, pas celui hebdomadaire) je trouve moins “solide” les obstacles virtuels 😀

    Après, si il faut passer par un mobil, ben c’est pas top pour la latence, et s’il faut un dji… Mon banquier veut pas 😛

  4. @Minisapin, Justement je me moquais gentiment du DJI 😉 Perso je suis aussi souvent un pilote du dimanche mais surtout au sens littéral puisque la semaine mes horaires ne me laisse pas beaucoup de place 😀

  5. ça existe déjà chez walkera ( aibao ,vitus ) .. et en fin de compte c’est assez casse-gueule vu que l’on en vient à oublier les obstacles réels … à éviter comme la peste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.