Comparatif : DJI Spark VS Parrot Bebop 2 Power

16
6794

Après le test du Bebop 2 Power de Parrot (voir ici), voici un comparatif qui le met face au Spark de DJI. Ces deux caméras volantes sont proposées à des tarifs comparables, offrent une assistance au pilotage, des fonctions de vol automatisées et produisent des vidéos en 1080p à 30 images par seconde. Les multirotors du chinois DJI et du français Parrot sont par conséquent concurrents, et la comparaison justifiée. Avant tout, sachez que le Bebop 2 Power m’a été prêté par Parrot alors que j’ai acheté le Spark de DJI. Comme d’habitude, dites-moi si vous pensez que cela a influencé mon jugement.

Une vidéo

Elle montre des séquences filmées simultanément avec le Spark et le Bebop 2 Power.

01 Le poids

Le Spark prêt à voler pèse 302,7 grammes, le Bebop 2 Power affiche 523,2 grammes sur la balance. Net avantage au Spark.

Spark +1, Bebop 2 Power 0

02 L’encombrement du multirotor

Le Spark avec ou sans hélices mesure 14,3 x 14,3 x 5,5 cm (soit un volume de 1125 cm3), le Bebop 2 Power sans hélices mesure 27 x 22 x 9,3 (soit un volume de 5525 cm3). L’avantage est au Spark ! Si on tient compte de la différence d’autonomie entre les deux appareils, il faut considérer l’ajout d’une batterie supplémentaire pour le Spark, de dimensions 7,8 x 3,2 x 4,5 cm (soit un volume de 113 cm3). Même avec ce handicap, le Spark est le moins encombrant.

Spark +1, Bebop 2 Power 0

03 L’encombrement de la radiocommande

La radiocommande du Spark (pliée) mesure 14,4 x 7,9 x 6,1 cm (soit un volume de 694 cm3), le Skycontroller 2 mesure 17,2 x 20 x 17,5 cm (soit un volume de 6020 cm3). Le Spark sort largement gagnant de ce match. Notez que la radio du Spark pèse 274 grammes, celle du Bebop 2 Power 593,7 grammes.

Spark +1, Bebop 2 Power 0

04 L’autonomie

Le Spark vole pendant 14 minutes au mieux, le Bebop 2 Power reste en vol pendant 33 minutes au mieux. Net avantage au Bebop 2 Power !

Spark 0, Bebop 2 Power +1

05 La capacité mémoire

Le Bebop 2 Power dispose d’une capacité mémoire de 8 Go, non amovible, soit environ 35 minutes de vidéo. C’est dommage, d’autant que l’appareil est livré avec 2 batteries, soit une autonomie sur le terrain d’une heure environ. Le Spark stocke ses images sur une carte mémoire, jusqu’à 64 Go. Net avantage au Spark !

Spark +1, Bebop 2 Power 0

06 Le nombre de fonctions automatisées

Pour le Spark, on compte le RTH, TapFly, ActiveTrack, Rocket, Dronie, Circle et Helix. Pour le Bebop 2 Power, il y a le RTH, Follow me, Touch&Fly, Orbite, Boomerang, Tornade, Parabole, 360°, Epic, Rise et Reveal. Avec un plus non négligeable lorsque vous disposez d’un mobile avec baromètre altimétrique : le Bebop 2 Power vous suit en montée et en descente. Avantage au Bebop 2 Power !

Spark 0, Bebop 2 Power +1

07 La vitesse de pointe

Les deux appareils disposent d’un mode Sport qui permet un vol nerveux et rapide. Pour quoi faire ? Pour s’amuser un peu plus, mais aussi pour se rendre rapidement sur un spot à filmer, et revenir aussi vite. Mis côte à côte, joysticks poussés à fond vers l’avant, le Bebop 2 Power a pris un peu d’avance, mais il a été rejoint par le Spark au bout de 40 mètres environ, les deux appareils volant finalement à la même vitesse. A tel point qu’en ralentissant, ils se sont percutés lors de mes essais (je n’ai que la vidéo du Bebop 2 Power, malheureusement). Ex-aequo.

Spark +1, Bebop 2 Power +1

08 La stabilisation des images

La nacelle du Spark fonctionne sur 2 axes de manière mécanique, le pitch et le roll, et de manière numérique sur le yaw. Le résultat est proche de la perfection même lorsqu’il y a du vent. Il n’y a pas de nacelle sur le Bebop 2 Power, la stabilisation est effectuée sur les 3 axes de manière numérique. Le résultat est probant. Pourtant lorsqu’il y a du vent, on note un effet Jello et un flou qui voile les images, surtout lorsque la vue est orientée sur les bords de l’image, notamment vers le sol. Avantage au Spark.

Spark +1, Bebop 2 Power 0

09 La qualité des vidéos

Les images filmées par le Spark sont nettes, avec du contraste. Celles du Bebop 2 Power sont correctes quand on profite d’une bonne exposition, mais on a l’impression d’un voile qui réduit la netteté. Le défaut s’accentue quand la luminosité est médiocre. La caméra du Spark se débrouille toute seule avec les réglages de la balance des blancs et produit des images en respectant les couleurs de manière satisfaisante. La caméra du Bebop 2 Power donne un peu moins satisfaction, avec des couleurs ternes. On peut suspecter le Spark de « pousser » artificiellement les images pour les rendre plus éclatantes. Le résultat est là : les images sont belles sans requérir l’emploi d’un logiciel de retouche. Notez que l’angle de vision du Spark est plus serré que celui du Bebop 2 Power.

Spark +1, Bebop 2 Power 0

10 La qualité des photos

Le Bebop 2 Power offre plusieurs modes de prises de vues. Sympa, mais le Jpg 180° nécessite un outil pour convertir l’image fish-eye, et le DNG nécessite un outil de retouche pour ôter le fish-eye, corriger la couleur, le contraste, la luminosité, et cadrer l’image. Non seulement il faut du temps, mais aussi un logiciel capable d’effectuer ces tâches. Le résultat est correct, sans plus. Le Spark offre beaucoup moins de paramètres, mais ses photos sont réussies sans y toucher. Qui plus est, il permet de réaliser des mini-panoramas en largeur ou en hauteur, et même shooter 3 photos en rafale avec des expositions différentes pour produire du HDR (avec un outil spécialisé). Avantage au Spark !

Spark +1, Bebop 2 Power 0

Exemple 1 : A gauche, un jpg du Bebop 2 Power, à droite un jpg du Spark (faites un clic droit pour voir l’image en plein format).
Exemple 3 : A gauche, un jpg du Bebop 2 Power, à droite un jpg du Spark (faites un clic droit pour voir l’image en plein format).

Trois exemples de photos Spark “jpg” et Bebop 2 Power “jpg”, “jpg 180”, “DNG” et “DNG retravaillé” sont à télécharger ici.

11 La latence du retour vidéo

Je l’ai mesurée avec un iPhone 5S faisant office de chronomètre et une tablette Nexus 7 comme outil pour visualiser l’image avec les logiciels FreeFlight Pro 5 et DJI GO 4. Les mesures avec le Spark montrent une latence entre 240 et 320 millisecondes. Sur le Bebop 2 Power, elle varie entre 220 et 280 millisecondes. Léger avantage donc, au Bebop 2 Power. Attention, la latence augmente avec la distance, de manière difficile à quantifier. Les mesures ont été effectués dans conditions optimales, avec les radiocommandes à très courte distance des multirotors.

Spark 0, Bebop 2 Power +1

12 La portée vidéo

La mesure de la portée vidéo est complexe puisqu’elle dépend de nombreux paramètres, dont certains ne sont pas forcément vérifiables, comme les interférences à un moment donné. La réglementation est aussi à prendre en compte, puisque la loi en France ne permet pas de dépasser la vue directe. Pas de souci pour les deux appareils, ils offrent un retour vidéo stable et agréable sur cette distance légale, c’est-à-dire jusqu’à environ 400 mètres (tout dépend de votre acuité visuelle). Sans modification du matériel, du logiciel, ni accessoires, le Spark est capable d’aller à environ 1,2 kilomètre dans l’environnement que j’ai testé. Le Bebop 2 Power tient jusqu’à 2,1 kilomètres. Je précise que les mesures ont été effectuées au sol, en grimpant une colline à Plailly dans l’Oise, et en restant en vue directe de la radiocommande. Léger avantage, donc, au Bebop 2 Power.

Spark 0, Bebop 2 Power +1

13 La solidité

Les quelques crashs que j’ai expérimentés avec les deux machines n’étaient pas catastrophiques, ils s’en sont donc sortis indemnes. L’absence de stabilisation mécanique sur le Bebop 2 Power est un bon point. Mais la compacité et le poids plume du Spark le protègent mieux des chocs. Ex-aequo.

Spark +1, Bebop 2 Power +1

>>>> La suite de ce comparatif se trouve ici <<<<

16 COMMENTAIRES

  1. C’est un comparatif intéressant, car les 2 machines sont proches !!
    Voir ex-æquo, car dans la rubrique 14 “détection d’obstacles”,
    Il me semble que le Bebop 2 est équipé d’un capteur pour le sol, donc +1.

  2. Merci pour ce comparatif très complet qui me conforte dans mon choix du Spark (même s’il n’y a qu’un point d’écart, rien que pour la stabilisation…) commandé y’a peu en vente flash chez BG :p

  3. Honnêtement …. il devrait avoir une pondération… notamment sur la stabilisation, qualité de la vidéo et photo…… qui semblent les points les plus important à mes yeux. J’aurai mis un bon +2

  4. @ SeByDocKy : A chacun de se faire sa propre pondération en fonction de ses critères, c’est le but de la manoeuvre.
    Dommage, je n’ai pas d’outil pour faire un tableau dynamique (qui ne devienne pas une usine à gaz).

  5. Comparatif très complet et intéressant mais le score final est “trompeur” pour qui veut faire de la photo on ne peut que déconseiller TOTALEMENT le Bebop par rapport au Spark, c’est le jour et la nuit ! En plus avec la dernière version il n’y a plus moyen d’avoir des .jpg “plats” en 1024×768 pris en mode video (que l’on filme ou pas) du coup on a le choix entre ces espèces de .jpg bizarres, ni plats ni fisheye, et des jpg/dng fisheye. Quelle punition !

    Attention je l’aime bien mon vieux BB2 mais je ne le fais voler qu’après avoir fait les photos/videos que je voulais avec le Spark et bien sûr il est impossible à transporter dans un petit sac à dos pour être sorti quand l’occasion se présente 😉

  6. @ Raoul : C’est pour cette raison que j’ai choisi un comparatif en 20 points, ça permet de se faire une idée en conservant uniquement les critères dont on a besoin.

  7. D accord avec Raoul, j’ai vendu mes deux bebop2 (que j aimais bien) pour passer au spark, et je ne regrette vraiment pas,la qualité d image du spark est largement au dessus du bebop2,surtout par temps gris ou le bebop est une catastrophe.
    La photo avec le bebop,c est simple,on oubli.
    Pour moi le plus gros défaut du spark,est sa portée limite à cause de son bridge de puissance wifi EU,heureusement il existe un hack pour passer en FCC (puissance wifi US) et la c est le top,il a rien à envier au bebop sur ce plan.
    Ensuite,le NFZ je donne 1 point à parrot pour laisser libre les utilisateurs comme d’ailleurs pour la puissance wifi.
    Reste bien sûr l autonomie, mais vue la taille du spark il va être difficile de faire mieux pour le spark,mais je me suis habitué à ces 12 minutes de vol.
    Il ya aussi un truc que j aime bien sûr le spark et qui n à pas été abordé, ce sont les batteries intelligentes ,avec les led de niveau qui permettent d un simple coup d oeil lors d une cession de voir dans son sac ,les batteries vides et pleine,et le systèmes d auto décharge à 50% lors des longs stokage, et aussi la possibilité de connaître la tension de chaque élément en vol,pour moi c est un vrai plus par rapport au bebop.
    Le spark est mon 1er DJI avant j ai eu le bebop 1 et deux bebop 2,c est un peu le coeur serrer que j ai fait une infidélité à parrot
    Mais j en pouvais plu de ne pas pouvoir faire des photos,et l encombrement du bebop et dU skycontroller 2 ou il fallait une valise.
    Et un autre reproche à faire au bebop2,c est son problème d hélice peu fiable,j’ai eu de nombreuses fois des bris d hélice en plein vol,sans raison,ou bien des hélices qui ce font la malle en plein vol,avec bien sûr crash garanti.
    Par contre pour avoir eu à faire avec le SAV parrot suite à ces soucis,je peu dire que pour moi le SAV à toujours répondu présent et à assurer.
    J espère qu un jour parrot nous sortira un bebop 3 entièrement nouveau et au goût du jour.
    En tout cas merci pour ce chouette comparatif.

  8. “Il ya aussi un truc que j aime bien sûr le spark et qui n à pas été abordé…”

    Il y a beaucoup de points que Fred n’a pas abordé…
    Mais alors, on aurait remarqué que le Bebop est un appareil… d’avant hier 😉

  9. Article très intéressant, par contre comment reconnaitre les photos des deux appareils car “Exemple 1 : A droite, un jpg du Bebop 2 Power, à droite un jpg du Spark”

  10. On pourrait le comparer au Mavic vu qu’on peut le trouver à 800euro…
    Et la, le bebop sera à 4 pattes…

  11. @ Marc Gerber : Yes, mais quand je parle de produits à acheter en Chine (ou à l’étranger en règle générale), et c’est clairement la majorité puisque les nouveautés viennent principalement de là-bas, c’est toujours accompagné de la mention “hors taxes”. Dans le cas d’un comparatif, il faudrait que j’ajoute la TVA, les droits de douane et les frais de dossier pour être cohérent.
    Cette mention est présente dans le tableau des nano racers par exemple, sinon les prix ne veulent rien dire…
    J’ai tellement de mails de clients qui ont profité de “super promos” en liens sur des sites hightech généralistes, qui me demandent comment faire pour ne pas payer ce que le transporteur leur demande à la livraison ou 3 semaines plus tard ! Ma réponse ne leur plait pas, en général 😉

  12. J’ai lu qu’il était très difficile de tourner autour d’un sujet et faire des images sans saccades avec le Spark du fait de sa nacelle 2 axes. Est ce que quelqu’un pourrait confirmer ? C’est vraiment ce qui me fait hésiter à revendre mon bebop qui gère ça très bien.

  13. par contre question puissance d’emission video le bebop ( matos conçu en france ) laisse le choix à l’utilisateur à l’inverse de dji (matos conçu en chine ) qui nous force à rester en CE à une puissance d’emission ridicule , c’est quand même paradoxal….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here