Le système long-range fpv.blue en approche

7
5174

Il existe plusieurs solutions pour obtenir un retour vidéo de type long-range, c’est-à-dire… loin. Plus loin que le vol à vue, la seule méthode autorisée en France au regard de la réglementation, évidemment. Mais tout le monde ne vole pas en France. La promesse de fpv.blue, c’est de pouvoir atteindre jusqu’à 7 kilomètres ! Avec une image pleine de parasites et de neige ? Pas du tout, fpv.blue repose sur une transmission numérique, par opposition aux émetteurs dits « analogiques ».

Comment ça fonctionne ?

Version 900 MHz à gauche, version 1,3 GHz à droite.

Le système de fpv.blue s’appuie sur une caméra avec un capteur AR0132 (1280 x 960 pixels) associée à un processeur AP0100 pour produire une image en 720p (1280 x 720 pixels), avec la possibilité d’activer un mode HDR (plage dynamique plus grande). Elle est conditionnée dans un boitier similaire à celui des caméras FPV classiques. Il est possible, aussi, d’utiliser une caméra avec une sortie HDMI. L’émetteur est en 1,2 GHz (1240 à 1300 MHz), mais il sera possible de changer pour du 900 MHz ou du 2,4 GHz selon les besoins et les réglementations. Un petit ventilateur permet de dissiper la chaleur.

Et la latence ?

Elle a été mesurée aux alentours de 48 millisecondes, 70 au pire. C’est suffisant pour des vols sans besoin de réactions instantanées. Pas de FPV racing, donc, mais les vols long-range ne sont pas non plus prévus pour des évolutions « sportives ». A titre de comparaison, les systèmes « analogiques » ont une bien meilleure latence, mais la qualité du retour est médiocre, et les concurrents numériques comme Amimon ont une latence semblable, mais une portée bien inférieure… Le graphique ci-dessous date un peu, il serait intéressant de disposer d’une version mise à jour.

Graphique publié en septembre 2016.

Pour quand ?

Le produit n’est pas tout à fait finalisé, l’équipe de fpv.blue se bat contre les interférences entre certains GPS et l’émetteur 1,2 GHz, et pour proposer un firmware définitif à ses beta-testeurs. Mais c’est pour bientôt. La vidéo d’un beta-testeur, bonfidepirate, enregistrée au sol, montre un vol jusqu’à une distance de 7 kilomètres à une hauteur entre 200 et 300 mètres, calé sur la fréquence de 1275 MHz avec une puissance de 500 mW. La qualité du retour reste constante sur toute la durée de vol. Voilà qui fait très envie ! Le système fpv.blue sera très bientôt proposé en précommande à 675 € avec un récepteur à une antenne (sans le port, taxes comprises), et à 736 € avec un récepteur Diversity (sans le port, taxes comprises). Le site de fpv.blue se trouve ici.

Un récepteur composé de 3 modules – il y en a 1 ou 2 dans les versions qui seront bientôt ouvertes aux précommandes.

7 COMMENTAIRES

  1. Voilà qui est très prometteur.
    Reste a développer une version “small range” d’une portée de 1km mais où la latence est optimisé a la façon de l’analogique.
    En tout cas félicitation a l’équipe de fpvblue pour l’innovation. Je vais les surveiller de près pour de futurs produits.

  2. Le produit à l’air génial mais cela reste assez chers en comparaison du système DJI (ok ce n’est pas le même produit) … Aller avec un peu de patience tout cela finira par un jour être la norme, by l’analogique et bienvenu au tout numérique 🙂

  3. Pour relativiser le prix, ça reste pas cher en comparaison à un Prosight.
    D’après les commentaires sur RCG, ils n’ont pas prévu de faire du small range et conseillent le Prosight pour celà.
    Quant à la latence, je doute qu’à part les top pilotes on puisse notifier la différence. Je voyais déjà quasiment pas la différence entre un Headplay (noté comme slow display) et une pair de Fatshark … En théorie, la latence est suffisemment faible pour faire de l’aile de vitesse, du freestyle en quad, et pour ma part aussi du FPV racing.

  4. D’autre part il existe depuis plus de 6 mois maintenant Sky-Drone Aero qui est un système de transmission vidéo et data (bidirectionnel) avec une portée illimitée (mondiale donc) puisque basée sur la transmission par le réseau LTE ou 3G, avec une latence maxi de 150ms. Le modèle avec caméra en 1080p est à moins de 400$ et il est disponible. Je vois pas trop pourquoi s’embêter avec un système comme le FPV blue pour de l’observation/prise de vue, sauf qu’avec Sky Drone il faut payer les data consommées sur le réseau, environ 45MB la minute en FullHD pour le retour vidéo. En France cela veut dire quasi rien. Et puis c’est cool d’imaginer contrôler un drone à 1000kms comme à 200m.

  5. Le LTE et autre ont dépend de la couverture réseau, qui est lons d’être uniforme pour le moment, et il faut aussi l’abonnement et sim juste pour la prise de vue du coup :/

    Sinon il y a le wifibroadcast fpv qui est open source, porte bien aussi pour peu d’utiliser un tracker et coute bien moins cher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.