DJI, le mode confidentiel et le M200

8
2413

Vous avez été nombreux à me prévenir de la disponibilité du Local Data Mode (appelé mode Confidentiel en français), cet outil de DJI pour limiter la diffusion de vos données de vol (voir ici). Il faut noter que, dans un premier temps, seul le logiciel DJI Pilot a été mis à jour. L’appareil concerné est donc le Matrice 200, un engin professionnel (voir là), via l’app DJI Pilot sous Android et sur terminal CrystalSky. Cet outil qui, pour faire simple, coupe les accès à Internet, sera également proposé sur les autres logiciels de pilotage des appareils de la marque, DJI GO, DJI GO 4, DJI XT Pro et Ground Station Pro. Il faudra simplement être patient…

Le communiqué officiel de DJI

« DJI lance le mode confidentiel pour les opérateurs de drone, afin de voler sans données mobiles. Le nouveau mode de données locales garantit une meilleure confidentialité des données.

2 octobre 2017 – DJI, le leader mondial des drones civils et de la technologie d’imagerie aérienne, lance aujourd’hui un nouveau mode de données locales qui interrompt le trafic internet de son application DJI Pilot, afin d’offrir une plus grande confidentialité des données pour les entreprises et leurs clients, ainsi que pour les gouvernements.

Le mode de données locales sera disponible dans la prochaine mise à jour de l’application DJI Pilot sur CrystalSky et sur certaines tablettes Android. Quand un opérateur active le mode de données locales, l’application arrêtera d’envoyer ou de recevoir toutes les données. Ceci ajoute une sécurité supplémentaire pour les opérateurs des vols impliquant des infrastructures stratégiques, des projets gouvernementaux ou d’autres missions sensibles.

Brendan Schulman, vice-président des affaires juridiques et des politiques de DJI.

« Nous avons créé le mode de données locales pour répondre aux besoins de nos clients professionnels, qu’il s’agisse d’organismes privés ou non, qui utilisent les technologies DJI pour réaliser des opérations sensibles partout dans le monde, a expliqué Brendan Schulman, vice-président des affaires juridiques et des politiques. DJI s’engage dans la protection de la confidentialité des photos, vidéos et données de vol des utilisateurs. Le mode de données locales améliore la protection pour les clients ayant besoin d’une forte sécurité pour leurs données. »

Comme le mode de données locales bloque toutes les données mobiles, l’application DJI Pilot ne pourra pas détecter la position de l’utilisateur, ni afficher la carte et les informations de barrière technologique, comme les zones d’exclusion aérienne (No-Fly Zones) et les restrictions temporaires de vol. Il ne signalera pas non plus les mises à jour de firmwares aux opérateurs de drone. Les données télémétriques sur les journaux de vol, telles que l’altitude, la distance ou la vitesse seront enregistrées sur l’appareil, même si l’utilisateur désactive le mode de données locales.

Que le mode de données locales soit activé ou non, les photos et vidéos prises par l’utilisateur seront toujours enregistrées sur la carte SD du drone. Elles seront partagées uniquement si l’utilisateur choisit de les télécharger en ligne sur la communauté SkyPixel, les médias sociaux ou d’autres sites.

Nous rappelons aux opérateurs de drone qu’en utilisant le mode de données locales ils sont seuls responsables de la sécurité de leur opération de vol. Ils comprennent aussi qu’ils n’ont plus accès aux fonctions qui pourraient améliorer la sécurité de leurs opérations, mais qui nécessitent une connexion internet.

Les opérateurs de drone peuvent activer le mode de données locales en ouvrant l’application DJI Pilot, en cliquant sur « Activer le mode de données locales », puis en saisissant le mot de passe, qui sera requis pour désactiver le mode de données locales, quand ils voudront être à nouveau en ligne.

Les nouveaux drones devront toujours être activés en se connectant sur le compte DJI de l’utilisateur, avec une adresse e-mail et un mot de passe. Pour s’assurer que le drone dispose des firmwares les plus récents, les utilisateurs peuvent les télécharger et les mettre à jour lorsqu’ils sont connectés à internet, avant de réactiver le mode de données locales.

« DJI a évolué pour mieux répondre aux besoins des consommateurs en développant le mode de données locales, afin d’offrir des options améliorées de gestion des données, a déclaré Walter Stockwell, directeur des standards techniques. Nous sommes heureux de pouvoir développer le mode de données locales, dans le cadre de notre dynamique de réponse aux besoins des clients et dans notre plaidoyer pour défendre leurs intérêts. »

Le mode de données locales pourrait ne pas être disponible dans les endroits où une connexion internet est requise ou fortement recommandée, en raison de réglementations locales. Pour télécharger l’application DJI Pilot, rendez-vous sur http://www.dji.com/matrice-200-series/info#downloads. »

8 COMMENTAIRES

  1. Est-ce que ça signifie qu’il sera possible de faire évoluer un DJI dans une NFZ avec ce mode ? Ça serait étrange de mettre une option qui permette de les contourner aussi facilement.

  2. @ Gautier : Non, les NFZ restent, mais le mode Confidentiel bloque leur mise à jour tant qu’il est actif. Du moins c’est ce que j’en ai compris…

  3. “l’application DJI Pilot ne pourra pas détecter la position de l’utilisateur, ni afficher la carte et les informations de barrière technologique, comme les zones d’exclusion aérienne”

    Si il ne sait pas ou se situe l’utilisateur, il ne pourra détecter si il est dans une NFZ? S’il n’affiche plus la carte et les info liés, il ne sait pas si NFZ?

    Du coup, bypass ou pas?
    Parce qu’il y a bien le couplet sur la responsabilité complète du pilote en utilisant ce mode. En plus ils parlent de “vols impliquant des infrastructures stratégiques, des projets gouvernementaux ou d’autres missions sensibles” qu potentiellement auront lieu dans une nfz.

    DJI se lance sur le marché de la télésurveillance institutionnelle et gouvernementale (MSS) ?

  4. Pas bien compris – et la carte Google Map, dispo ou pas ?
    Et que se passe t’il quand l’on sort du mode data local, tout est renvoyé en bloc à DJI avec l’historique ?

    Perso, lorsque je vole, ma tablette n’est pas connectée à Internet (pas de wifi proche et pas de puce téléphonique à l’intérieur).
    Qu’est ce que cela changerait le mode data local dans ce cas ?

    De plus “Le mode de données locales pourrait ne pas être disponible dans les endroits où une connexion internet est requise…”
    Ah bon il faut être connecté à Internet pour avoir le droit d’avoir les données en local 😉 ?

    Tous les différents cas d’usage, pas bien compris je n’ai…

  5. @ Gilbert : Je ne sais pas répondre à tes questions, je n’ai pas plus que ce communiqué 🙂

    Pour la connexion Internet requise, je pense qu’il est question des obligations réglementaires propres à certains pays, qui demandent ou vont demander une connexion à Internet à chaque vol et pendant la durée de du vol pour assurer le positionnement et l’identification.

  6. Bonjour,
    merci pour l’information qui à mes yeux est très importante.
    Il semble donc que DJI ai enfin réalisé que les NFZ sont un réel problème pour les opérateurs déclarés.
    Maintenant qu’en est-il de la date de sortie du prochain firmware ? pour une fois j’ai hâte de le voir arriver !
    Ca y est, je retrouve le sourire, je commençais sérieusement à rechercher d’autres constructeurs sans ces “?)£ù¤µ*” de restrictions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.