Les résultats du concours DJI Skypixel 2017

6
1194

Près de 3000 contributions ont été envoyées pour ce concours organisé par DJI, qui assure la promotion de sa banque d’images photo et vidéo, Skypixel. Les participants ont représenté 100 pays pour illustrer les 3 catégories : Nature, City et Sport. Le jury était composé de pointures comme Phil Pastuhov, directeur de la photographie aérienne sur le Seigneur des anneaux, Godzilla, Spider-Man 2, Filipe DeAndrade, directeur de la photographie primé à 10 reprises aux Emmy Awards, Josh Raab, éditeur multimédia à Time magazine et professeur au International Center of Photography.

Le grand prix ?

Il récompense la meilleure vidéo toutes catégories confondues. Il a été attribué à xiaoxiao, pour sa vidéo « Epic of Tanna » (cliquez ici pour la visionner). C’est une île volcanique qui se trouve au Vanuatu dans l’océan Pacifique. S’y trouve un volcan appelé Yasur, très souvent en activité. La vidéo repose sur une superbe progression de l’intensité, et une ambiance très sombre qui alterne les prises de vues en Inspire 2 avec une caméra X5R et des time lapses. Les 3 vidéos primées dans chacune des 3 catégories sont à visionner ici !

 

6 COMMENTAIRES

  1. @ Gilbert : Oui, la partie Mont St Michel de cette vidéo n’est clairement pas dans les clous côté réglementation. Idem pour le passage à Chambord.

    Ca a le mérite de poser plusieurs questions :
    – Un touriste étranger a-t-il les moyens de savoir s’il n’a pas le droit de voler à cet endroit ? (comment aboutir à la notice loisir en anglais, qui d’ailleurs contient un lien cassé vers le Geoportail).
    – Un support commercial qui reprend des images filmées illégalement peut-eil être inquiété lorsqu’il ne se trouve pas en France ?
    – DJI doit-il ajouter les R 12 et R 96 à ses NFZ ?

  2. La zone du Mont Saint Michel a été créée il y a quelques années uniquement pour éviter les “soi-disant” nuisances sonores des avions et ULM qui tournaient trop près du Mont (vu le nombre de touristes qui braillent sur place on peut vraiment se demander où sont les véritables nuisances sonores, mais bon c’est un autre débat).
    Un drone qui survole (à basse hauteur bien sûr) les grandes étendues désertes de l’estran autour du Mt St Michel NE DERANGE PERSONNE ET NE CREE AUCUN RISQUE.
    Il faut peut-être arrêter les crises de jalousie, surtout pour les néo pros frustrés de ne pouvoir gagner de l’argent comme il l’espéraient… Ben oui ils découvrent qu’il ne suffit pas d’avoir un Phantom pour avoir du talent !
    J’ai sans doute la dent un peu dure, mais franchement j’en ai ras le bol de certains commentaires sur les réseaux sociaux. Il existe même sur Facebook un groupe réservé à la dénonciation ! Mais où va-t-on…

  3. Effectivement, à partir de la 3ème minute, le premier prix va de soi tant les images sont remplies de vérité sur la puissance des éléments naturels.

  4. @Gerard : je suis le premier à trouver qu’à plein d’endroits il n’y a aucun risque – mais SED LEX DURA LEX…

    Ce n’est aucunement de la jalousie, mais si une zone est clairement indiquée comme non autorisée sur tous les sites et portails (pour x raisons plus ou moins valides si l’on appliquait le bon sens commun), que fait on ? autrement chacun reste libre de fixer la limite où bon lui semble, quelque soit le danger perçu ou non au moment donné.

    J’étais moi aussi dans la région du Mont Saint Michel cet été et cela m’a franchement cassé les pieds de ne pas pouvoir y décoller (en tant que péquin moyen), comme sur la plupart des cotes de Bretagne d’ailleurs – alors que c’était de toutes évidences proches du risque zéro puissance 10 – si l’on est un tant soi peu responsable :-(…

    DJI a quand même beau jeu d’appliquer des contraintes souvent irréalistes et en même de temps publier en nominés des vidéos qui vont à l’encontre. Une fois de plus cela n’a rien à voir avec la qualité des vidéos publiées et du talent de leurs auteurs respectifs…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.