Hélium 190 : interview de Yann Lestavel

3
1572
Aréopage constitué de pilotes
de très haut niveau, au repos.
Yann Lestavel est au premier
plan, à droite.

Le Hélium 190, c’est une machine destinée à la performance ! Un frame de 5 pouces avec des moteurs 22xx, ESC 4 en 1 25A. Une bestiole pour la compétition qui sera bientôt proposée par Drone-FPV-Racer ! Pour en savoir plus, j’ai posé quelques questions à son concepteur, Yann Lestavel, que vous avez peut-être croisé sous le pseudo Arthus à l’occasion d’une compétition…

Frédéric Botton : Yann, le sud de la France te connait bien pour te côtoyer sur les terrains de FPV racing. Le nord a surtout retenu l’organisation d’une belle course indoor à Toulouse. Ton activité professionnelle te prédestine-t-elle à réaliser des frames ?
Yann Lestavel : Pas vraiment non, je suis directeur régional dans l’industrie pharmaceutique… Et comme tu en parles, Le Point est revenu vers moi cette année pour la course Futurapolis 2017. J’attends son GO pour lancer les inscriptions et le règlement.

FB : On ne te connaissait pas l’envie de développer ta propre frame ?
YL : Ca faisait un moment que je cherchais la frame qui corresponde à mon cahier des charges. N’ayant rien trouvé sur le marché, je me suis mis à la dessiner sur Solidworks. Je viens du milieu de l’aéromodélisme et j’ai pratiqué les compétitions F3P, voltige indoor à haut niveau. A l’époque je dessinais déjà mes propres avions.

FB : Il y a beaucoup de frames sur le marché. Que cherches-tu que tu ne trouves pas sur des produits existants ?
YL : Je savais exactement ce que je voulais. Une frame unibody avec des bras étroits, légère et capable d’embarquer les nouvelles caméras micro telles que la Foxeer ou la Runcam. Je n’ai pas trouvé mon bonheur sur le marché. J’avais le dessin, mais personne pour découper la frame. Un jour, en discutant avec Benoit Dour, le boss de Drone-FPV-Racer, je lui en parlé. Il m’a dit qu’il pouvait me la découper. Quand il a reçu le dessin, il l’a trouve génial et m’a proposé de la commercialiser avec mon accord. Je lui dis ok ! Il m’a découpé une dizaine de châssis et m’en a envoyé pour les monter.

“C’est la frame Helium 190 que j’utilise en course actuellement”.

FB : Quelle est l’épaisseur de la plaque inférieure et donc des bras ?
YL : La version qui sera en vente sera en 4 mm et pèse 230 grammes avec des moteurs XNova Lightning, des ESC 4 en 1 35A, un émetteur vidéo Tramp et une micro caméra. J’ai voulu pousser à l’extrême pour voir jusqu’à quel poids je pouvais descendre. Je me suis fait découper une frame en 3 mm et j’ai commandé des moteurs Brother Hobby 2204. Benoit m’a envoyé un prototype d’ESC Cicada 4 en 1 en 20 x 20 mm 4x25A

FB : Unibody sur une machine de course, ça ne veut pas dire qu’un crash sérieux empêche les réparations ?
YL : Non, on change la croix en moins de 10 minutes. Il y a 16 vis à enlever et la colonne principale reste entière. C’est vraiment facile.

FB : La version prototype t’a permis de descendre à quel poids ?
YL : Je suis passé sous la barre des 180 grammes, complet avec les hélices.

FB : Tu penses développer une gamme d’appareils ?
YL : Je ne sais pas encore. J’ai aussi dessiné un 130 que je viens de recevoir. Il devrait peser moins de 90 grammes avec un Tramp.

FB : Tu as déjà mis l’Helium 190 à l’épreuve du feu ?
YL : J’ai fait quelques courses avec cette frame et elle a beaucoup de succès auprès des pilotes. Récemment à la course FAI au Portugal, les espagnols l’ont photographiée sous toutes les coutures. Des portugais et des belges m’ont demandé où la trouver.

FB : Je vois qu’il y a des fils émaillés ? C’est assez inhabituel !
YL : C’est une technique que j’utilisais en compétition F3P. Le fil émaillé conduit mieux le courant qu’un fil tressé et il est moins lourd. Sur les moteurs j’ai gagné 2 grammes par moteur avec cette technique.

FB : Tu prévois des tutos pour ceux qui voudraient faire de même ?
YL : Ce n’est pas prévu pour l’instant. Il faut aussi que je teste en course pour voir si ça reste fiable

FB : Tu veux dire si ça tient la charge, ou si c’est suffisamment résistant physiquement ?
YL : Le fil émaillé est fragile et n’aime pas les vibrations. Il n’y a qu’un essai dans la vraie vie qui me dira si c’est fiable. Niveau courant de charge, je n’ai aucune crainte.

FB : Que préconises-tu comme contrôleur de vol ?
YL : Je ne vais pas être de bon conseil sur cette question. Je suis sponsorisé par Graupner et je ne vole qu’avec le GR18 qui fait récepteur et contrôleur de vol en même temps. J’en suis très satisfait et cela me permet de régler mes PID directement depuis la radio. En plus je gagne du poids et de la place. Mais l’Hélium 190 pourra recevoir d’autres contrôleurs.

FB : La forme du GR18 et celle des contrôleurs concurrents est très différente, ça ne t’oblige pas à créer deux pods centraux différents ?
YL : Non, j’avais prévu dès le départ. Pour une version standard d’un contrôleur de vol, il y aura juste un étage de plus, et le récepteur ira sous la caméra à la place du GR18.

FB : Tu veux dire que les pièces ne sont pas différentes du tout selon le contrôleur de vol choisi ?
YL : Tout à fait, aucune pièce n’est à changer. On pourra même utiliser des contrôleurs en 20 x 20 mm.

FB : Il y a la place pour une RunCam Split ?
YL : Je n’ai pas vu la Split en vrai, du coup, je ne sais pas. Les premiers retours sur la Split n’étant pas convaincants, je ne suis pas allé plus loin. Mais cela sera super facile de proposer des pièces pour la Split, il n’y aura que 3 pièces carbone à changer.

FB : Tu préconises quelles batteries ?
YL : Sur ma version course, je vole avec des 1200 mAh. Au Portugal, après 3 tours, et le circuit était bien long, j’avais consommé 850 mAh. Sur ma version à 180 grammes, je vole avec des 1050 mAh, c’est largement suffisant.

La version 3 mm avec des moteurs Brother Hobby et les fils d’alimentation émaillés.

FB : Tu ressens vraiment ce que tu as gagné en poids ?
YL : Ce qui me surprend le plus à chaque fois que je sors un quad plus léger, c’est son comportement en vol. L’inertie est presque absente, les accélérations sont immédiates, les demi-tours à fond se réalisent sur place. Comme il est léger, il est aussi solide que mes anciennes frames. J’ai du faire plus de 60 Lipos avec l’Hélium 190 et j’ai cassé une fois un bras quand j’ai pris un tronc d’arbre à fond et de face. Je ne crois pas que beaucoup de châssis auraient résisté à ce choc. On voit bien le gain de poids depuis un an, quand tu étais en dessous des 300 grammes c’était génial. Désormais, c’est 250 grammes.

FB : Du coup tu le conseillerais pour un débutant ?
YL : Pas vraiment, ce n’est pas sa vocation. Plus tu es léger et moins le quad pardonne les erreurs de pilotage. En tout cas, ce n’est pas cette frame que je proposerais à un débutant.

FB : Et le montage ? Plus c’est concentré plus c’est compliqué ?
YL : Pas vraiment, j’en monte un complet en 3 heures, et je suis maniaque sur mes montages. Le plus long, comme pour tous les quads, ça reste les soudures. Pour le reste, c’est accessible.

FB : Une préconisation pour les hélices ? Différentes selon que tu mets des Brother Hobby ou des XNova, et selon les KV ?
YL : Je vais essayer la version Brother Hobby ce week-end à la rencontre FPV que j’organise. On verra si les chronos sont aussi bons qu’avec la version XNova. Avec les XNova, j’ai commencé par les Gemfan 5152, mais maintenant je vole avec les trapézoïdes DAL. Le chronomètre LApRF a parlé, je fais de meilleurs temps avec. J’utilise également ces hélices sur les Brother Hobby 2522KV.

La frame en version Helium 130.

FB : Les Lightning, ce sont ceux à combien de KV ?
YL : Je vole avec les 2600KV, mais je vais essayer les 2450KV. Ils m’ont l’air bien plus adaptés à une frame légère.

FB : Peut-on choisir l’orientation de la caméra ?
YL : Oui, c’est prévu, de 0° à 55°.

FB : Y a-t-il des pilotes qui te semblent des sources d’inspiration ? En France et ailleurs…
YL : Oui, en course, c’est notre Benjamin LavaysSière national, ses trajectoires sont magnifiques et il est vraiment sympa. En freestyle, j’aime bien Johnny FPV. Il innove et ses vidéos sont belles à regarder.

3 COMMENTAIRES

  1. Hello. Je salue l’initiative, mais je ne suis pas d’accord avec tout.
    Déjà “Une frame unibody avec des bras étroits” : la colonne principale a beau être une bonne idée, faut quand même en plus se tapper tous les moteurs et le scotch sur les bras.
    “Le plus long, comme pour tous les quads, ça reste les soudures” : je ne pourrais être moins d’accord ! Les soudures c’est quelques secondes, allez quelques minutes en comptant couper,dénuder,étamer. Alors que décider ou placer les composants, en particulier, le vtx et le rx, les coller, les serre-cabler, changer, chercher les bonnes entretoises nylon, finir par noyer tout dans la colle chaude et entourer de shatterton… tout ça est bien plus long.

  2. “En freestyle j aime bien johnny fpv …”
    Moi aussi !!!
    Ses video sont trop belle et techniquement c est parfait

  3. c’est beau mais sur un gros choc, il faut changer tout le bottom, à réserver aux puristes de la performances pures

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.