Aerotech Vision : Paris

9
1420

Voler au-dessus de Paris, c’est encore possible, avec toutes les restrictions administratives ? Pour des vols de loisir, non, c’est interdit. A Paris et dans toute la région parisienne, sauf sur les clubs agréés. Mais pour des vols à usage professionnel, oui, c’est toujours possible ! Cette vidéo a été réalisée par Aerotech Vision. Elle montre de nombreux endroits de la capitale, superbe vue depuis les air ! On imagine que les démarches pour obtenir les autorisations de vol ont été particulièrement complexes. Fabien Chesnet, le gérant et le chargé de projets d’Aerotech Vision, nous a décrit les procédures mises en œuvre…

La surenchère !

« Nous avons choisi de décoller de 8 lieux différents, de jour comme de nuit. Les vols ont été étalés sur 2 jours. La partie autorisation nous a demandé 3 semaines de travail.

  • Il a fallu commencer par le CERFA « basique » à envoyer à la préfecture.
  • A cela, il a fallu ajouter l’accord écrit du client sur l’objet de la prestation à effectuer, le plan de vol détaillé, un accord du Services de la Navigation Aérienne (SNA), un protocole de vol avec Orly avec un contact par téléphone une heure avant les vols et en fin de vol.
  • Etant donné la complexité de pouvoir voler à Paris et d’occuper l’espace public, j’ai décidé de décoller à partir des parcs. Il m’a donc fallu tenir compte des requis de la Direction des espaces Verts et de l’Environnement (DEVE), ce n’est pas gratuit ! Autant dire que la production avait déjà déboursé 2000 € avant même de bénéficier des images.
  • Il a aussi fallu un accord et une autorisation des Ports de Paris car sur le plan de vol figurait une zone d’évolution qui débordait… d’un mètre sur la Seine. Il a aussi fallu un contact téléphonique avant et après le vol.
  • Nous devions disposer, sur chaque spot, de plusieurs agents de la Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection (DPSP).Enfin il a fallu réaliser et communiquer un compte rendu complet à la fin de la mission.

Voilà ce qu’il nous a fallu accomplir du côté de la administration. C’était redoutable, mais au final nous ne regrettons rien, cela constitue une très bonne expérience et nous sommes revenus avec des images formidables ».

Les prises de vues ont été réalisées avec un Inspire 2 de DJI équipé d’une caméra X5S et d’objectifs Olympus Zuiko de 30, 50 et 90 mm.

Crédits photos : Aerotech Vision

 

Paris. from AEROTECH VISION on Vimeo.

9 COMMENTAIRES

  1. Paris sera toujours Paris
    Comme bon citoyen des années 1970 ,j’ai bossé dans la capitale .
    Pas longtemps le retour en province en 1973 mais dans la capitale Rémoise.
    Ma fille bosse maintenant sur Paname.
    Attention de ne pas saturer le spectateur de vidéo ,la campagne est merveilleuse aussi .
    Nous vivons un exode sur la région Bordelaise ,le Sud Ouest ,de beaux paysages aussi .
    Et oui j’ai voyagé
    Cette vidéo est tournée je pense pour la présentation de Paris pour la participation aux jeux ;je me trompe !

  2. Bravo pour le boulot administratif !
    Ceci dit c’est vraiment dommage que filmer dans la légalité ne puisse pas permettre autre chose que ce genre de prise de vue… qui sont pour le moins, disons… très peu sexy.
    On a vu des prises de vues nettement plus belles de la capitale, aussi bien de jour que de nuit (certes filmées illégalement).

  3. les images de l’Arc de Triomphe sont pour moi les plus belles, ainsi que celles du parc.
    combien de temps ont duré les vols ?
    quel boulot administratif laborieux!!
    bravo !!

  4. Sans vouloir dénigrer le travail de cette société à laquelle je doit reconnaître la volonté de bien faire, je me dois de souligner le côté de plus en plus insipide des vidéos proposées ici et là, et ce, en grand partie par l’usage des drones qui ont rendu les réalisateurs, en herbe ou non, très fainéants dans leur approche du sujet filmé.
    Dans cette vidéo, pour le moins classiques, je n’ai pas vu le plus apporté par l’usage de drones. En effet on y retrouve tous les poncifs relatifs aux films fait par des drones : travelling horizontaux ou verticaux à gogo, aucune imagination dans le cadrage et l’approche, on se contente juste d’être “original” grâce à un point de vue théoriquement inhabituel (mais qui l’est de moins en moins).
    Franchement ce n’est pas cette vidéo qui va éblouir les spectateurs qui, de plus, ont certainement déjà vu pas mal de vidéos de ce genre.
    N’est pas pilote de drone qui veut mais n’est pas non plus réalisateur qui veut.

  5. +1 avec Patrice05
    Je suis photographe pro et j’utilise mon drone comme un trépieds qui va de 0 à 150 mètres.
    Et en photographie, ce n’est pas le trépieds qui fait le bon photographe.
    Dan,

  6. Merci @Patrice05 et @Wambach.
    Je m’excuse, nous aurions voulu vous épater et vous éblouir, mince … en 4 ans de drone je n’avais jamais lu un poste aussi plein de rage et de jalousie. Bref.
    Si vous vous étiez contenter de lire le strict minimum de l’article, vous sauriez que nous avons été très limité dans l’espace pour faire évoluer notre drone. Donc oui Patrice05, excusez nous d’être “original” dans notre cadrage. Des spectateurs qui ont déjà vu pas mal de video de ce genre ? En drone ? À Paris ? Je veux bien un lien, merci.
    Curieux de visionner vos réalisations, les langues de vipères.
    PS: J’ai 24ans, vous pourriez donc peut être me faire des cours de cadrage ou de réalisateur, il n’est pas trop tard, si ? Merci

  7. Bonjour,
    Loin de moi l’idée d’attiser le troll mais je ne distingue pas la rage dans les commentaires de Patrice05 et Wambach (je n’en dirai pas autant pour la réponse d’Aerotech Vision…)
    Patrice05 a parfaitement traduit le ressenti que j’ai eu lorsque j’ai vu les images, l’endroit est magnifique mais ni les images, ni la mise en scène ne m’ont vraiment impressionné.
    Ça n’enlève pas pour autant le mérite d’Aerotech Vision pour l’investissement.

  8. décevant (du moins le montage) :
    j’ai l’impression de voir des images zoomées prises depuis le dernier étage de la tour Montparnasse, et ce dans de mauvaises conditions (contre-jours).
    je sais pas, on attend autre chose des vues d’un drone. Du mouvement, de la profondeur, des vrais perspectives comme voler REELLEMENT au dessus des toits,
    pas des vues prises avec une Luma…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.