Les drones en présence de public, bonne ou mauvaise idée ?

20
1884

En France, les survols de rassemblements de personnes ne sont pas autorisés, sauf dérogations exceptionnelles pour les activités professionnelles motivées par la faculté à démontrer qu’un incident en vol serait sans conséquence pour le public. Est-ce justifié ? Oui, dans la plupart des cas, puisque les caméras volantes sont généralement dangereuses en cas de perte de contrôle. Mais avec un nano multirotor comme un Tiny Whoop au poids plume et dont les hélices sont protégées, le risque est proche de zéro.

Le bon

Ce type d’appareil à moteurs brushed a déjà fait ses preuves pour filmer des soirées. Le public joue avec la machine, il peut le prendre en main sans danger. Comme par exemple avec cette vidéo de Starn FPV (que vous aviez déjà pu voir à l’oeuvre ici et ).

La brute

Avec un appareil plus imposant, les risques augmentent rapidement. La scène se passe dans le stade Malvinas Argentinas à Mendoza en Argentine pendant un match de foot. Un Q500 de Yuneec filme le public avec un long travelling. Et là, c’est le drame. Lancé depuis la foule, un rouleau de papier toilette décolle pour retomber aussitôt, avec un timing parfait pour rencontrer les hélices du drone (le supporter aurait visé, il n’y serait sans doute pas parvenu). Le papier s’entortille dans les pales et l’appareil chute lourdement. PQ:1 – Q500:0. Plus de peur que de mal, il n’y avait personne sous le drone.

https://youtu.be/FgOOGkKVOW8

Le truand

Cette autre scène se passe pendant un discours du président turc Erdogan à Ankara. L’appareil est un octocoptère gros porteur d’une caméra HD. On ne le voit pas à l’image, mais il chute dans le public. 7 personnes ont été blessées dans l’accident, dont 2 ont du être hospitalisées.

https://youtu.be/uvfbTLtu_UA

A noter que plusieurs vidéos sur YouTube montrant cet accident ont été retirées. 

Alors ?

Alors la réglementation française qui interdit le survol de rassemblement de personnes est pertinente. Sauf lorsqu’il s’agit d’appareils minuscules et inoffensifs en cas de crash. Mais malheureusement, les textes ne font pas de différence entre un nano racer de 45 grammes et un gros porteur de 24 kilos…

20 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    Mon avis,en public, mème un appareil de 45 grammes en pleine tempe ou dans un oeil ,je ne donne pas cher du résultat final ……..
    Si tu le prends toi mème dans la tronche ,tu assumes,si c’est dans une personne étrangère tu assumes aussi
    Mais la il te faut ensuite un bon avocat,une bonne assurance responsabilité civile et tu n’es pas sorti de la merde ……….
    A bon entendeur

  2. @ Gilles : Il faut essayer un choc avec un Tiny Whoop et une tempe ou le reste du visage, c’est important pour pouvoir qualifier le risque !

  3. Le seul moyen de se blesser avec un Tiny Whoop de 25gr c’est d’essayer de le manger et s’etouffer avec.

  4. J’ai perso pris en pleine tempe un micro hélico de 125g lors d’une démonstration indoor, le moins qu’on puisse dire c’est que ça réveille, j’ai été choqué et j’ai vu des étoiles. Pas blessé heureusement, je m’en suis tiré avec un mal de crâne et une nuit d’insomnie…
    Tout est relatif, mais tout survol de personnes reste tout de même à encadrer, à mon sens… Surtout que les abus viennent vite si on autorise partiellement la chose 🙁

  5. @ Fpv_67 : Il me semble important de faire la différence entre un hélico avec des pales ou un multirotor sans protections VS un multirotor avec protections d’hélices de type duct _ET_ un poids <50 grammes.
    Tout est dans la notion de dangerosité. Mais comme souvent, il n'y aucune étude pour l'évaluer...

  6. Oui t’as raison, mais c’est surtout le ratio poids/ vitesse qui impacte la chose.. plus l’un ou l’autre est élevé plus l’énergie cynégétique et le choc seront conséquents.
    25g en stationnaire= aucun risque 🙂

  7. Avec une Runcam Split, je suis sur qu’on peut faire un drone qui filme en FHD très bien avec des hélices de 2 pouces (et banggood vend des protections d’hélices de la même forme que pour un tiny whoop, en 2 pouces)
    Je suis tenté de m’en faire 1… et le poids avec batterie, il y a peut être moyen d’être sous les 100g

  8. Je peux dire que mon E012 de 12g + batterie, c’est moins dangereux que de lancer un briquet, stylo, montre dans une foule: c’est pas aussi dense ou pointu.

  9. C’est sûr qu’avec un Tiny Whoop ou un Blade Pico QX de 8gr piloté en mode “stab”, tous deux munis de protections d’hélices, on va blesser un voisin en train de couper la haie de son jardin ou un randonneur en train de manger un sandwich sur le bord d’un GR.

    Soyons sérieux !
    La plupart des pilotes de ces nano-micro-quad les font décoller en les tenant à plat sur la paume de leur main.

    Ces bestioles sont moins dangereuses qu’une clé USB, un stylo ou un petit rouleau de scotch lancé par un étudiant dans un amphi.

  10. Chacun voit midi à sa porte !!!
    Perso je serai pour interdire SURTOUT ces petits multirotors appelés à se multiplier auprès du grand public, histoire d’apprendre à certain d’arrêter de crier au loup, de dénoncer à tout va et au final de faire ch… toute une communauté de modélistes qui joue depuis longtemps – entre autre – en FPV à faire du vrai “Long Range” (en dessous de 50km, pour moi ça ne compte pas) sans jamais avoir embêté personne.
    Quant aux néo-pro équipés Phantom, finalement pas la peine de s’en occuper car à force de s’auto-dénoncer entre eux il ne va plus rester grand monde 🙂 🙂 🙂

  11. @ lyso : non ,aucun risque ,tu peux même arrêter les hélices avec un doigt ,même le petit si tu es de la haute:)

  12. Si tu arrive à te faire mal avec un TinyWhoop, même en le faisant exprès, c’est la sélection naturelle à l’œuvre, qui éclairci l’arrière du troupeau pour maintenir le génome…

  13. petite question à se poser… C’est le poids de la machine qui fait sa dangerosité ou bien sa taille ?

    Parce que certain TinyWhoop custom sont très lourds… et pas obligatoirement avec des protection d’hélice…

  14. @ vladfr : Comme je disais à FPV_67, je vois un ratio “poids” / “vitesse” / “type de protections” pour caractériser la dangerosité, sachant que la taille va généralement de paire avec le poids.

  15. Bonjours, ayant un peu toutes les classes de drones, je peut dire que :

    -A <50g = 0 danger = jouet-volant.
    Même sans protection d'hélices, il y a rien, faut pas déconner…Et l’œil est bien plus résistant qu'on ne peut le penser (et heureusement, sinon il y aurait beaucoup plus d'aveugle…) donc dans le pire des cas (1 chance sur ????), un petit drone n'y arriverait pas à le percer.

    -De 100g à 200g = Risque limité mais réel
    Là, tout dépend du drone…Mais en prenant un racer de 200g monté en 4s et hélices bull-nose, ça doit déjà bien chatouiller.

    -Et <600g = Risque important
    Les dji phantom, les gros racer et ect..Je pense qu'on peut perdre un doigt si on fait pas gaffe…

    Voilà, tout dépend de la configuration du drone… Mais même en partant des pires exemples, <50g, il y a rien ^^…
    Après, faut aussi se poser la question suivante : est-ce que le public VEUT être survoler par des drones ?
    Je voit pas trop l'intérêt en plus.

    Ce qui serez plus intéressant, c'est d'avoir des autorisations de vol là où c'est interdit, pour les drones de poids-plume. Exemple : Pouvoir faire voler un tiny whoop dans son jardin alors qu'on est en agglomération.

  16. Pour Terry . En loisirs tu as raison tu n’as pas le droit de voler dans l’espace public en agglomération. Pour résumer drone de loisirs en ville = interdit , sauf justement dans ton espace privé (c’est à dire chez toi ou dans un espace privé prêté par le propriétaire). A condition biensûr de respecter quelques règles de hauteur de vol et d’obstacles éventuels ainsi que de surface de terrain ( sur un terrain de 100 m2 c’est difficile 🙂 )

  17. Un plomb pour carabine à air pèse +-0.5g et sort du canon à +-300m/s … Ec = (m x v^2)/2 = 22.5J
    (22.5J est équivalent à l’énergie nécessaire à monter le même plomb à +-5000m de hauteur…)
    Je suppose que bien placé, ça pénètre, et peut tuer…

    Dangerosité:
    le lâcher en chute libre, monter l’engin à une hauteur suffisante et pour qu’il atteint une vitesse constante du au frottement de l’air, et voir les dégâts si on le prends sur la tête …

    PS: Parlons d’autres choses que les “catastrophes drones”, d’autres le font déjà assez …
    par exemple “drone fishing”:
    https://www.youtube.com/watch?v=gmd80SwydCw
    https://www.google.be/search?q=drone+fishing&newwindow=1&source=lnms&tbm=isch&sa=X&sqi=2&ved=0ahUKEwiMjdK_iZrVAhWBLVAKHZlHADgQ_AUIBygC&biw=1920&bih=988#imgrc=IcOszZjJygzeyM

    ou les femmes et les drones…
    http://thedronegirl.com/
    https://www.youtube.com/channel/UCIJ8kOJyilkqHl6vpp7y_Tg/videos

  18. A mon avis c’est un débat sans grand intérêt… voler sur la foule c’est chercher les embrouilles pour rien.
    Après concernant la dangerosité des drones… oui forcément hormis les nano drones le risque existe toujours.
    Après s’il faut interdire toutes les activités relativement dangereuses pour soi et pour les autres… alors dans ce cas faut commencer par arrêter la voiture et aller se terrer au fond d’un bois (l’idée est assez séduisante ; ) ). Le “ça vol donc c’est dangereux” est un cliché du siècle dernier, de la même façon que la dangerosité de l’électricité pouvait effrayer les gens du 19em siècle… après comparer un jouet avec un drone, faut pas exagérer non plus… on ne va quand même pas demander une autorisation préfectorale pour faire voler une princesse Flutterbye dans son jardin lol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.