SkyRC HD FPV Goggle, le test

4
3758

Le constructeur SkyRC propose un masque FPV destiné à offrir une image grand format, compatible HD, avec un récepteur Diversity, pour un prix bien inférieur à celui de lunettes spécialisées. Que vaut-il vraiment ? Réponse dans cette chronique. Notez que le masque nous a été prêté par le distributeur Beez2B. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

Ce masque est assez imposant : il mesure 19 x 18 x 14 cm. Ce qui n’est pas étonnant, puisqu’il repose sur un écran de 7 pouces de diagonale, soit 18 cm. La bonne surprise, quand on le prend en main, est son poids beaucoup plus léger que ce à quoi on peut s’attendre. Il s’affiche à 454 grammes avec ses deux antennes, sans batterie. Il est principalement fait de plastique et d’EPP. La partie appliquée sur le visage est douce, rembourrée. Le masque est plaqué sur la tête avec l’aide de sangles réglables. Sur le dessus du casque se trouvent tous les boutons pour piloter ses fonctions, et les deux connecteurs SMA pour les antennes. SkyRC les fournit : l’une est de type dipôle, l’autre de type Cloverleaf. Sur l’arrière du masque, on trouve les connecteurs pour le HDMI, l’audio, l’entrée A/V, la batterie.

Chausser le masque…

Une fois les sangles réglées à la bonne taille pour maintenir le masque sans trop de pression sur le visage, le port est agréable. Le rembourrage est y pour beaucoup ! Le HD FPV Goggle n’est pas équipé d’une batterie intégrée, c’est à vous de vous en procurer une. Il faut du 7V à 18V, soit une batterie Lipo 2S à 4S. La prise est une XT30, petit format, donc. Et si vous n’avez pas de batterie XT30 sous la main ? SkyRC fournit dans la boite un adaptateur XT30 vers XT60. Pratique ! La batterie peut être placée dans la sangle supérieure. Une pression longue sur le bouton On/Band allume le masque. Il émet un petit bruit parasite : son haut-parleur réagit à l’initialisation. La première impression ? L’image est immense ! Le FOV est de 65°, selon la fiche technique. Le résultat est probant, on se croit au premier rang au cinéma. Bon point : les coins de l’image sont nets et ne sont pas déformés.

Définition et formats

La définition de l’écran n’est ni la Full HD (1920 x 1080p), ni la HD Ready (1280 x 720p), mais une inhabituelle 1024 x 600 pixels (soit à peu près du 16:9). Elle peut être présentée en 16:9 (par défaut) ou forcée en 4:3. Elle s’adapte automatiquement aux formats PAL ou NTSC. Cette définition signifie qu’il y a aura interpolation nécessaire, avec un peu de pertes au passage, pour les sources 1080p, 720p, 480p. Bizarre, pour SkyRC, de ne pas avoir choisi une dalle d’une résolution « classique ».

Source 5,8 GHz et A/V

Image reçue d’une caméra 600TVL.

Le masque est doté d’un récepteur 5,8 GHz dit analogique, de type Diversity. La sensibilité est de -90 dBm, ce qui est correct, sans plus. Mais le double module (Diversity) permet d’espérer une réception optimisée. J’ai fait l’essai avec les caméras habituelles, de 600TVL à 1200TVL. Sur un écran de petite taille, la différence entre ces modèles n’est pas flagrante. Mais sur le grand écran de 7 pouces, tous les défauts d’une caméra 600TVL sautent aux yeux, notamment la pixellisation forte et les effets « escalier » des diagonales. On apprécie, du coup, les caméras qui offrent une meilleure image – une 1200TVL donne de bons résultats. Comment trouver et se caler sur la fréquence de l’émetteur vidéo ? Le plus simple est de faire une pression longue sur le bouton Scan / CH. Le balayage des 40 canaux pris en charge par le masque, Raceband d’ImmersionRC y compris, prend quelques secondes. Vous pouvez aussi utiliser les boutons Scan / CH et On / Band pour passer en revues les 40 canaux de manière séquentielle. 

Un bon point ?

Image reçue d’une caméra 1200TVL.

Les informations sur l’état de la batterie, la fréquence exprimée en GHz, et le RSSI de chaque module de réception. Pratique ! La réception est satisafaisante, sans être formidable. Un autre bon point ? Le masque est compatible avec l’audio en provenance des caméras et des émetteurs vidéo. Le son est diffusé par un haut-parleur dont on peut régler facilement le volume. Si le haut-parleur dérange, vous pouvez brancher un casque audio avec une prise jack 3,5 mm. Il est possible de visionner des images en provenance d’une source analogique externe. SkyRC fournit les câbles pour cela. Le masque ne détecte pas automatiquement la connexion, il faut appuyer sur le bouton Source et choisir AV IN.

Source numérique

Une prise miniHDMI permet de brancher une source vidéo numérique, jusqu’à 1080p. Même méthode que pour la source externe analogique, il faut indiquer au masque que l’on désire afficher l’image en provenance de la source HDMI. Le résultat est assez agréable, donne du punch à un retour vidéo numérique. Notez tout de même qu’une pixellisation apparaît, en raison de la différence de définition entre la source et l’écran. Peut-on regarder un film diffusé en HDMI ? Le nombre d’images par seconde est satisfaisant, mais la définition ne permet pas de profiter correctement d’une source Full HD. Peu importe, à vrai dire, ce masque n’est pas fait pour remplacer un Home Cinema, mais pour profiter du retour vidéo numérique d’un engin volant, sur le terrain. Pour cet usage, le masque HD FPV Goggle donne pleine satisfaction. Je l’ai utilisé pour visionner le retour vidéo d’un Phantom 3 Standard via DJI GO Android sur une tablette NVidia K1, via sa sortie HDMI : le pied ! Ce n’est pas tout…

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

4 COMMENTAIRES

  1. Moi qui vole en masque, ( headplay 2e génération avec lentille rho) je reviens sur ce détail : la chaleur

    L’été, ça donne un peu chaud, oui
    Mais je peux pas dire que je sue à mort dedans non plus.
    Par contre, l’hiver, même sans ventilo, je n’ai jamais, vraiment jamais, une quelconque buée.

    Je suis bien habitué à ces masques, (mis à part le volume de transport), on a le grand fov, le confort, le prix, le côté upgradable, et surtout un grand choix de marques (eachine, Googles two, skyzone, headplay, etc etc)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here