Eachine E52, le test

7
9335

Photos et vidéos

Une icône permet de déclencher une prise de vues, une autre de lancer l’enregistrement d’une vidéo et l’arrêter. Les images sont celles reçues sur le smartphone, rien n’est stocké à bord du E52. Les photos sont en 640 x 480 pixels, soit du VGA. Les vidéos sont stockées dans la même définition, à un rythme de 15 images par seconde. La fiche technique promettait de la « HD » : on en est très loin ! Ce sont là des caractéristiques médiocres qui se voient au retour vidéo en temps réel, très saccadé et avec de la latence, mais aussi sur les images enregistrées. Qui plus est, l’image est tire sur les mauves, et souffre d’un angle très réduit. Une chose est certaine : ne comptez pas photographier et filmer avec cette caméra, elle est tout simplement médiocre. Le constructeur promet des selfies, en tournant la caméra vers vous en vol. Selfies, oui, mais uniquement si vous appréciez les pâtés de pixels.

Et avec la radiocommande ?

Le smartphone n’est pas nécessaire pour décoller avec le E52, il est possible de le remplacer par la radiocommande. On y gagne en facilité à piloter, surtout pour ceux qui ont déjà une petite expérience d’une radiocommande. On y gagne en portée, je suis allé jusqu’à 50 mètres environ – mais le retour vidéo, lui, était perdu depuis belle lurette. Plus sympa avec la radiocommande ? Pas vraiment : on note de petites saccades, comme si la liaison souffrait de microcoupures, adoucies par la mollesse de l’appareil. Lorsque la radiocommande est en fonctionnement, l’interface du smartphone ne permet plus de le piloter. L’enregistrement des photos et vidéos fonctionne avec la radiocommande, mais uniquement si le smartphone est connecté en wifi puisque c’est lui qui gère le stockage des images. Notez que la radiocommande est en mode 2, gaz à gauche, et que rien n‘est prévu pour l’utiliser en mode 1 (ou 3 ou 4). Dommage.

Faut-il l’acheter ?

Je ne le conseille pas. Le E52 a pour lui sa compacité, son autonomie et son poids plume. Mais il est mou, souffre d’une portée faible, sa radiocommande prometteuse ne remplit pas correctement sa mission, et les images qu’il capte sont de qualité médiocre. Seul son prix est sympa, mais ça ne suffit pas. Le E52 de Eachine est proposé par Banggood à moins de 33 € (avec le port mais hors taxes). Notez qu’il est également disponible sans radiocommande, pour 27 € environ.

Une vidéo

D’autres photos

7 COMMENTAIRES

  1. OUAI comme toutes ces caméra joujou, rien à en attendre de bien, mais pour le prix cela aurait été étonnant non ?

  2. @fpv-67 :
    Pas mieux. Les conclusions du test sont assez dures je trouve. Le tarif ne le positionne pas du tout en concurrence frontale avec les ténors du marché. Pour le prix, pratiquement 10 fois moins élevé que celui d’une gopro faut le rappeler, il est évident que l’on ne peut pas exiger de la 4K.

    Il serait par contre intéressant de savoir s’il peut constituer une introduction en douceur dans le monde des quadri pour un néophyte.

  3. @TB250 : Pour une introduction en douceur dans le monde des multirotors, mieux vaut …. Un multirotor !
    Et non une fausse camera volante bas de gammes, tout juste bonne à attirer de nouveaux clients qui manquent d’information sur le milieu des multi…

    @Fred :
    “Faut-il l’acheter ?
    Je ne le conseil pas.”
    À lire le test, j’aurai bien vu un :
    “Faut-il l’acheter ?
    Non.”
    😀

  4. @fpv-67 mieux vaux un E010 dans ce cas, ou le E55 (testé il y a pas longtemps)

    La caméra du E55 est tout aussi inutilisable, mais le E55 est plus compact et sympa en vol pour un jouet (penser a décorer le E55 par contre, histoire de pouvoir mieux distinguer l’avant de l’arrière).

  5. En fait c’est juste un e50 (ou e55) recarrossé. Mais comme il est plus gros, pour des caractéristiques strictement identiques (même le prix), quel intérêt?
    J’ai eu un e50 il y a peu de temps (la version “elfie” de chez pnj, mais c’est juste le nom qui change), et c’est vrai que pour quelqu’un qui voudrait essayer pour pas cher, c’est plutôt sympa et très stable (au smartphone). Par contre la caméra est décevante évidemment et ça ne remplacera jamais un vrai drone. Comme le dit Eric, il vaut mieux un e010 ou un Hubsan x4 si on veut aller plus loin dans ce loisir, mais ça peut être décourageant pour une première approche, car pas évident à maitriser au début (je me souviens, il m’a fallu 3 semaines pour arriver à vider une lipo entière de mon premier x4 sans le crasher au moins une fois, lol). Alors pourquoi pas un de ces engins “tout automatique ou presque” pas cher pour essayer…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.