Hangar 360 dispo !

25
876

Fondée par Colin Guinn, ex-DJI et ex-3DR, la société Hangar (voir ici) propose un outil destiné au grand public, gratuit ! Hangar 360 est une application et un service dans le Cloud pour automatiser la réalisation de photographies en 360°. L’app est disponible sur iOS, compatible avec les appareils de DJI : Phantom 3 Standard, 4K, Advanced et Pro, le Phantom 4, le Phantom 4 Pro, l’Inspire 1, l’Inspire 2 et le Mavic Pro.

Comment ça fonctionne ?

L’app prend le contrôle du multirotor qui grimpe à la verticale et se positionne à 300 pieds de hauteur, soit environ 100 mètres. Pas de panique si vous n’avez pas envie ou pas le droit d’aller si haut, il suffit de décoller et de lancer la procédure, le drone conservera sa hauteur. Mais Hangar indique qu’être positionné à 100 mètres permet d’obtenir les meilleurs clichés. Il shoote 26 photos dans plusieurs directions avec plusieurs angles. Ensuite, il revient tout seul à son point de départ, ou vous en prenez le contrôle en passant brièvement en mode Sport, A ou P selon les modèles de drones, puis en revenant en mode GPS. Ensuite, l’app envoie les photos vers le Cloud, c’est-à-dire les serveurs de Hangar. Tous les calculs lourds de reconstitution des photos panoramiques sont effectués chez Hangar, et le résultat vous parvient après quelques minutes. L’image à 360° (sauf vers le haut) peut être parcourue avec le doigt, ou visualisée en orientant l’appareil mobile.

Partage ?

La photo peut être partagée pour une visualisation un ordinateur de bureau. Le module 360° fonctionne sous Chrome et Firefox et Safari – je n’ai pas essayé Internet Explorer. Il est possible de partager l’image sur Facebook. Le point fort de Hangar 360° ? Il n’est pas nécessaire de récupérer les images sur la carte mémoire du drone et de les passer dans une « moulinette » logiciel pour obtenir des fichiers 360°, tout s’effectue en ligne. Il faut bien sûr disposer d’une connexion à Internet (cela peut être bien après le vol), et accepter d’envoyer vos clichés sur les serveurs de Hangar. Le logiciel est un aperçu des outils que va proposer Hangar, dans des versions plus évoluées et destinées à des usages professionnels. La page officielle de Hangar 360 se trouve ici, elle pointe vers l’AppStore pour télécharger gratuitement l’application. Et Android ? C’est prévu, mais ce sera pour plus tard.

Une vidéo promotionnelle

Des photos 360…

 

 

25 COMMENTAIRES

  1. Dans la bande demo ils ont mis Paris, une touriste avec un mavic dans son sac à main, prête à faire son selfie à 360 à 100 métres de hauteur ! ouche! ! Sans commentaire. ..

  2. @ mister : Ben oui, pas facile de leur faire comprendre qu’on ne vole pas à Paris, depuis le Texas…
    En plus c’est comme souvent une photos prise depuis la tour Montparnasse…

  3. @ FPV_67 : S’il y a des développeurs dans la salle, j’aimerais savoir si le dev iOS est plus facile que le dev Android (hors conditions d’acceptation sur les stores). Bizarre que les applis iOS soient souvent prioritaires alors que la base installée est en faveur d’Android. Est-ce une question de formats d’appareils trop disparates sur Android ?

  4. Je pense plutôt que c’est parce que beaucoup de monde recommande d’utiliser des appareils iOS avec les produits DJI… Sur les forums c’est affreux, à chaque fois qu’un gars pose une question relative à Android y’en a 10 qui répondent “Android ça marche pas débarrasse toi de ton truc et achète un iPhone/iPad” et le pire c’est que beaucoup le font :\
    Perso sur Android depuis mon Inspire 1 avec plusieurs appareils différents et aucun problème, mais dur de contrer les idées reçues… du coup on loupe le coche sur plusieurs apps 🙁

  5. @Fred, c’est kif kif, un bon ingénieur a ses habitudes et sera plus rapide sur un OS par rapport à l’autre.
    Par contre, il y a toujours cette idée recue (et des stats qui le prouvent) que les utilisateur iOS sont plus enclin à payer, et que ceux Android veulent tout gratuit.
    Donc pour un service, on fait d’abord le dev sous iOS pour rentabiliser le travail.
    Ceci est de moins en moins vrai vu que la part de marché Android est bien plus grande qu’iOS.
    Android ca paye moins, mais comme il y a 10x plus de monde, ca génère quand même du volume.

    Sinon, autre donnée intéressante : tu fais une étude de marché et tu t’aperçois que ceux qui ont acheté ton Mavic, qui ont la thune pour un jouet “plaisir” et non “utile”, et bien souvent ils ont un iPhone.
    DJI connais parfaitement bien la proportion en regardant les stats de leurs applis qui sert à contrôler le drone.
    Le type qui part de DJI pour monter Hangar,il doit bien connaitre la stat aussi.

  6. @fred : A part les on-dis, il y a la réalité 🙂
    Si tu développe pour iOS, tu développe pour iOS, point !
    Les librairies s’occupent de la plupart des adaptations entre appareil. Le parc étant restreint, ce qui tourne sur un iphone6 tournera aussi sur le dernier iPad.
    L’autre bidule, Android, est une autre histoire. A tel point que l’on ne peut même pas parler d’UN Android.
    La multiplicité des appareils est simplement une horreur. Le pire, c’est que Google pour implanter son système à laissé la bride très libre aux fabricants qui utilisent leur système. Chacun y allait de son interprétation!!! Ce n’est que récemment que Google a commencer à encadrer les “adaptations” plus ou moins fumeuse de ces “créateurs”.

    Donc, clairement non, étude de marché et ingénieur n’ont rien à voir au fait que les développements se font d’abord sous iOS, mais la rapidité/facilité d’obtenir un résultat probant.

  7. @Fred: Dans nom entreprise on développe des applications iOS et Android pour nos besoins…
    Très clairement on développe(ait) d’abord pour iOS, car historiquement les personnes équipées par la pomme sont plus riches que ceux cherchant des applis gratuites sous Android, ensuite la pomme était devant en terme de part de marché; donc ces même personnes étaient (sont) plus à même d’investir dans des solutions à forte valeur ajoutée qu’à recourir uniquement à du gratuit.. Donc on gagne plus … cqfd 🙁
    Deuxième explication Android change trop fréquemment d’OS et les adaptations soft pour suivre les operating system Android sont plus fréquentes à déployées …
    Cet état de fait est entrain de s’inverser car les deux types de produits sont tout aussi présents maintenant dans les sphères aisées avec même l’ami Sam…g et consœurs qui grignote les parts de marché et équipe une population plus grande même au bas de l’échelle sociale 🙂

  8. “gratuit” ! …

    Ce mot ne devrait pas exister dans notre système capitaliste. RIEN n’est gratuit!

    Ils nous mettent à disposition un outil (logiciel) et en retour on leur fournit des images / vidéos / infos …

    manu

  9. @ manu : Evidemment, c’est la raison pour laquelle je précise qu’il faut accepter d’envoyer ses photos sur les serveurs de Hangar. On est tous contributeurs, bon gré, mal gré ou sans en avoir conscience, au Big Data. Il faut juger de la pertinence de lâcher les images par rapport à la gratuité du service rendu.

  10. @FRED : et si tu savait ce qu’est réellement le Big-Data
    As-tu déjà entendu parlé de “Data-Lake” dans ta vie 🙂 🙂
    Les jouets connectés qui espionnent les parents aux travers des enfants, les assureurs qui te proposent des solutions d’assurances, informés grâce à ta carte bleue, par ta banque sur tes dépenses.
    La publicité de ton concessionnaire qui atterrie comme par hasard sur ton smartphone quand ta voiture atteins le kilométrage nécessitant une révision, le constructeur pouvant à tout moment relire les données (km, vitesse, consommation etc..) sur ta voiture. La mienne, dont je tairais la marque, s’est même mise à me parler un jour via l’autoradio (non j’entends pas encore des voies)
    Les sites de réservation d’hôtel qui t’envoient des promos sur les hôtels dans les régions que tu as parcourues en utilisant GoGoLe_Maps ou ton GPS connecté….
    J’arrête là …

  11. @FRED : A propos “”Big Data”” tu sais que ton site filtre les messages qui comprennent dans le corps du texte le prénom en toutes lettres de notre pucelle d’Orléans ??? Bizarre non ?
    Bien sûr je n’entends pas des voies mains bien des voix 🙂 🙂

  12. @ FPV_67 : Oui, je sais ce qu’est Le Big Data, j’ai travaillé dans le domaine. Mais le principe ne me gêne pas, j’adore d’ailleurs les techniques de data mining pour aller extraire des informations par isolement et recoupement. Il y a un risque sociétal, évidemment, mais il a été pris il y a fort longtemps. A moins de tout débrancher, le retour en arrière n’est plus possible. A chacun de ne donner que ce qu’il veut bien donner, et brouiller les pistes peut être un jeu très amusant.

  13. @ FPV_67 : Ah, c’est possible, il y a des mots-clés bannis. Tu te doutes qu’il y a un nombre astronomiques de messages qui n’ont rien à faire sur le site, ils tournent généralement autour d’une centaine de mots-clés, pas plus.

  14. Il y a un partenariat renforcé entre DJI et Apple.
    Donc logique que les applis pour les drones DJI soient en priorité développés sur IOS ?

  15. Si je ne me trompe pas l’application “Litchi” permet de faire des panos à 360 avec les drones DJI, en retraitant ensuite les images avec le soft “Microsoft ICE” gratuit puis un petit passage dans Photoshop.
    Et voici aussi une autre manière de le faire : https://www.youtube.com/watch?v=Pk91mv1p8Gg si vous êtes sur Mac et n’avez pas MS ICE.

    Donc à priori rien de neuf, sauf le fait que le processing des images est fait pour vous.

    Oh, et sur le débat iOS/Android, en effet la complexité de développer pour Android est de devoir tenir compte surtout des multiples résolutions d’écran et de version d’Android en circulation sur le marché. En effet les OS Android ne sont pas aussi rapidement rendu obsolètes par Google et par les développeurs d’appli que sur la pomme, et le hardware est moins standardisé. A côté de cela, il y a aussi la perception qu’à la société de la cible à laquelle ils s’adressent (segment de marché et pays cibles principaux). Quand à trop de versions d’Android qui sortent ? Euh, non. Une version par an, tout comme Apple en fait.

  16. Oui, bon, en même temps le résultat leur appartient complètement, et pas vraiment à son créateur, c’est à dire le pilote du drone…
    Si l’on comprend bien, on ne peut que visualiser le résultat en ligne comme tout un chacun se connectant à leur site. Comment faire travailler et collaborer gratuitement des possesseurs de drone, en gardant tous les droits sur les résultats… Ou je me trompe ?

  17. @ Gilbert : Je n’ai pas vu de CGU, donc je ne connais donc pas les conditions d’utilisation. Donc par défaut, comme avec tous les outils de stockage en ligne, il faut se dire que l’upload signifie que les visuels sont dans la nature sans moyen de les gérer. A chacun de ne faire sortir de ses cartes mémoire que ce qu’il veut bien. Même en France, malgré la CNIL, puisque le droit à l’oubli et à l’effacement ne fait pas le poids face à la rapidité de diffusion du partage informatique…

  18. Il y en avait sous la rubrique “Terms”, mais à présent la page est en 404 (à cet instant précis)…
    C’est donc de mémoire…

  19. On apprécierait simplement de pouvoir (aussi et surtout) rappatrier en local le pano concerné après montage (en tout cas le notre en particulier), comme en sortie des logiciels habituels du domaine sur notre poste (Autopano, MS Ice, PTGui et autres). Mais peut être est-ce possible ?

  20. Quelqu’un pourrait-il me confirmer que l’application fonctionne bien car il m’est totalement impossibles de voir le résultat final. L’application fonctionne bien au niveau du contrôle du drone et de la prise de vue par contre une fois les photos transférées sur le serveur plus rien ne se passe. Le statut reste sur “PENDING”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.