Les vols en FPV aux Pays-Bas

3
235

C’est un gros coup de gueule que pousse le site DroneRacers.nl, suite à une publication de l’ILT (Inspectie Leefomgeving en Transport), une institution créée en 2012 qui contrôle la conformité des opérations aériennes avec la règlementation. Le sujet de la discorde ? Les textes hollandais, qui datent des années 1970, indiquent que le pilote radiomodéliste doit à tout moment conserver une vue directe sur son appareil. En mars 2016, pourtant, l’ILT et la ligue sportive KNVvL avaient indiqué que l’article 2B qui contient cette restriction était rendu caduque dans le cadre de compétitions si le pilote était accompagné d’un observateur capable de conserver l’appareil en vue directe à tout moment. Exactement comme en France.

Seulement voilà…

Dans l’annexe 1 du texte publié sur le site de l’ILT, consultable en anglais, il est mentionné au point 5 que le pilote doit conserver la vue directe sur son appareil pendant toute la durée du vol avec, en parenthèse, la mention très explicite « donc le vol à première personne – FPV – n’est pas autorisé ». Douche froide pour les pratiquants néerlandais. Ceux que j’ai interrogés m’ont indiqué ne pas vouloir se conformer avec ce texte publié sans concertation avec les associations de radiomodélistes. « Ce texte ne permet plus d’être assuré pour la pratique du FPV chez nous, ce qui ferme automatiquement la porte des clubs de modélisme, lesquels ne peuvent pas se permettre d’autoriser les vols sans assurance », m’a confié Anton, un pilote débutant en FPV, avocat de profession. Morale de l’histoire ? Il faut toujours surveiller les décisions administratives, parfois menées sans concertation.

Sources :
La réglementation appliquée aux modèles réduits en Hollande (en néerlandais)
La publication de l’ILT (en anglais)
Le coup de gueule de DroneRacers.nl (en néerlandais)

 

3 COMMENTAIRES

  1. RIP le FPV aux pays bas…! une parenthèse l’a tué

    Ils n’ont pas pourtant une réputation liberticide…

  2. le cannabis… oui
    le tabac… oui
    l’alcool… oui
    la prostitution… oui
    le FPV… non
    L’abus des 4 premiers fait prendre de bien drôle de décisions…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.