Acer Circo S, le test

16
4955

Sur iOS et Android

Pour utiliser le Circo S, il faut impérativement un smartphone iOS ou Android. C’est via une app que tout se passe, depuis l’inscription au service du boitier jusqu’à la visualisation des itinéraires en passant par les requêtes de position. L’appareil n’est pas uniquement destiné au tracking de drones, mais fonctionne aussi pour suivre la position d’un enfant, d’une personne âgée – notamment en cas de troubles de la mémoire -, ou d’un animal de compagnie. Il fonctionne aussi pour un véhicule, bien sûr. Bref, c’est un outil qui s’adapte à plusieurs usages. L’application sur smartphone reflète cela, puisqu’elle propose des fonctions de geofencing. Cela signifie qu’elle est capable de vous indiquer quand le boitier sort ou pénètre dans des zones définies à l’avance. Pour les créer, il suffit de pointer un endroit sur la carte à l’écran du smartphone et de définir la zone par son rayon. Il est aussi possible de déclencher un appel SOS depuis le boitier, avec la touche jaune. Toutes ces fonctions servent-elles à quelque chose avec un drone ? Non. Mais c’est fort pratique pour la plupart des autres usages.

Efficace !

L’application est beaucoup plus soignée que celle qui anime les GPS de type TK-Star, TK102 ou GT-340. Pas de bribes de chinois qui subsistent, pas de requêtes SMS cryptiques qui apparaissent à l’écran. Le Circo S est un produit taïwanais, il s’agit d’une création de la société Athentek basée à Taipei. L’app Circo est basée sur une carte Google Maps et quelques icônes. Elle est simple à prendre en main. La dernière position du boitier est indiquée à l’écran, avec l’heure à laquelle elle a été consignée. On peut demander à obtenir une mise à jour de la position en temps réel. Il faut en général entre 8 et 10 secondes pour obtenir le résultat. Pas mal. La fonction Chemin permet de rejouer l’itinéraire du boitier avec indication de l’heure, avec une mémoire de une semaine. L’intervalle de mémorisation des points de passage est variable, entre 1 et 6 minutes lorsqu’il y a du mouvement.

Peu de réglages possibles

C’est à la fois une qualité et un défaut ! Une qualité puisque l’application fonctionne parfaitement sans besoin de gérer des paramètres. C’est un défaut parce qu’on aurait, par exemple, apprécié de pouvoir augmenter la fréquence de mémorisation de position. Ce tracker est parfait pour retrouver un multirotor crashé, mais il n’est pas du tout adapté pour mémoriser son itinéraire dans les airs. Bon point pour l’autonomie qui varie entre 4 et 5 jours, avec envoi de messages quand la batterie est faible. La recharge prend environ 4 heures. Un autre défaut réside dans le design du boitier : l’encoche qui permet de passer un fil pour sécuriser le Circo S est vraiment petite. Pas de souci pour un fil simple, mais elle est trop petite pour un fil d’acier, et pour les anneaux de porte-clés. Dommage que pour éteindre le Circo S, il faille s’armer du petit outil fourni dans la boite (semblable à celui d’un iPhone) et le glisser dans le trou à côté de l’interrupteur. Fort heureusement, une épingle à nourrice convient – encore faut-il en avoir une sous la main. Dommage aussi que le cloud d’Acer ne puisse pas être consulté depuis un ordinateur de bureau, seulement depuis un smartphone ou une tablette.

Quelles sont les limites du Circo S ?

Il est impératif que le boitier se trouve dans une zone couverte par le GSM, et servie par l’opérateur Transatel. Dans la campagne reculée où se trouvent encore des zones blanches non couvertes par les opérateurs de téléphonie mobile, il ne fonctionne pas. Idem dans une vallée un peu encaissée à la montagne. Il faut aussi qu’il soit positionné de manière à ce que les signaux GPS soient captés correctement. Sur un multirotor, le boitier capte bien même en plaçant le boitier sous le drone. Il faut surtout éviter, d’ailleurs, de perturber le GPS du drone ! Donc ne pas placer le boitier sur le dessus d’appareils comme les Phantom de DJI, trop proche de l’antenne GPS. Il faut aussi le fixer de manière à ce qu’il ne puisse pas tomber en cas de choc. Cela dit, s’il est éjecté au moment du crash, ce n’est pas catastrophique : il restera probablement à proximité de l’appareil. Sa batterie intégrée lui permet d’être autonome.

Faut-il l’acheter ?

Oui ! Le Circo S est suffisamment léger pour équiper les multirotors de type caméra volante, il peut même être embarqué sur un racer 250 sans trop de souci, ou sur une aile volante. De quoi voler en long range avec un peu moins de stress. Il n’est pas cantonné à un usage drones, puisque vous pouvez l’attacher au collier du chien quand vous le lâchez, ou sur le cartable de vos enfants si vous voulez surveiller leurs trajets. Et dans la voiture de l’époux ou de l’épouse soupçonné(e) d’être volage ? Oui, aussi, sans doute. Mais retenons simplement ses fonctions qui rendent de fiers services ! Il est vendu 100 €, pourtant on le trouve à 49 € (hors port, mais taxes comprises) dans certaines enseignes (ici ou ), une baisse de prix pour les soldes. On peut espérer que le prix ne remonte pas à l’issue des soldes.

D’autres photos

16 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Petite question pratique : peut-on l’utiliser avec une autre carte sim type abonnement free à 2€ (ou 0€ si on est abonné freebox) ?

    Merci 🙂

  2. @GUIOL: J’espère bien! J’ai une carte Sim qui traine chez moi avec un abonnement à 2€ chez Free.

    Quid de l’autonomie en veille?

  3. attention:
    – le réseau GSM première génération (1G) doit disparaître rapidement… Ce module utilisé sûrement ce réseau pour communiquer!
    – les opérateurs n’aiment pas trop l’utilisation des SIM telephoniques grand public dans ces appareils car il existe une offre pro pour ce type d’application… forcément plus cher. j’ai utilisé une SIM free dans mon tracker sans toutefois avoir été inquiété (mais pas d’utilisation intensive)

    sinon mon tracker Sim Valley (qui ne se vend plus) n’avait pas besoin d’application car il envoyait directement une URL Googlemap et n’était donc pas captif d’un abonnement à la c..

  4. J’ai essayé une SIM Free 0 euros, ça ne passe pas. Idem une puce BT sans code. Je suppose que l’appareil est locké sur l’opérateur.

    @airvb : Rares sont les opérateurs à avoir décidé d’arrêter le GSM au profit de la 3G et plus. C’était une volonté affichée par des opérateurs asiatiques en 2015, mais elle n’a pas été suivie. La raison officieuse, c’est qu’il y a encore trop d’équipements M2M installés pour lesquels il n’y a pas de provisionnement prévu pour le remplacement matériel.

  5. C’est une bonne nouvelle alors fred, je pourrais continuer à utiliser mon simvalley avec ma puce Free 0€ 🙂
    Des trackers il y en a d’autres sur banggood je pense.

  6. J’étais a 2 doigt de me le commander pour m’en servir aevc ma puce free.
    Merci de ton retour Fred
    Mais vraiment dommage ; il avait l’air bien sympa ce petit tracker et avait réussi a me séduire.
    Existe t’il des modèles équivalents qui sont reconnu compatible avec la puce free ?

  7. @Fred : je viens tout juste de le recevoir, j’ai installé une puce Free illimitée et ça fonctionne. Avec ton retour je pensais le retourner mais finalement je pense que je vais le garder. Je testerai la puce Free 2€ d’un proche pour voir … à suivre.

  8. @ Ticamoi : C’est hyper intéressant, ça ! Bizarre qu’aucune de mes cartes n’ait fonctionné 🙁 Je vais essayer avec une Orange illimitée…

  9. Suite de mes tests : je confirme que ma carte sim free fonctionne puisque j’ai reçu les sms de SOS
    – a du mal à accrocher le réseau; la led clignote rouge pendant 5 bonnes minutes chez moi; au boulot ça accroche tout de suite (??)
    – le mode suivi fonctionne pas trop mal; des trous dans le suivi certainement dus à la couverture réseau
    – le bouton SOS fonctionne quand il veut; couverture réseau ??
    – problème lorsque l’appareil est éteint : on continu a avoir sa dernière position sans signalement de hors ligne; enfin si, je l’ai eu 1 fois, ce matin quand j’ai lancé l’appli; ça sent le truc pas finalisé tout ça.

    Globalement déçu tout de même.
    Je l’ai commandé, je l’ai récupéré mais je vais le renvoyer ! 🙂

  10. @ TICAMOI : Hmm, je n’ai pas le même comportement, l’accroche réseau est excellente avec la SIM livrée (dans Paris et en très grande couronne, dans les bois). Tu as les mêmes ennuis avec cette SIM ?
    Pour le bouton SOS, j’avoue que je n’ai pas trop essayé (je suis parti du postulat que ni mon multirotor ni mon chien n’allaient l’utiliser 🙂 🙂 🙂 )

  11. J’ai pas essayé la sim livrée, je voulais le tester uniquement avec une puce free; la formule abonnement incluse ne m’intéresse pas.

  12. @ TICAMOI : Je comprends, évidemment. C’est juste que je suis revenu de la puce Free : en RP, elle fonctionne très mal (enfin c’était le cas il y a un an, je n’ai pas trop réessayé de la mettre à l’épreuve depuis).

  13. Bon bah du coup je sais plus moi …
    En gros avec la sim free ça fonctionne mais ça reste bof bof quoi….
    C’est pas la sécurité sociale pour mon drone ce petit traceur en fait …lol

  14. Attention pensez à desactiver le code pin de la sim via votre smartphone avant de l inserer dans un de ces trackers , c est peut-être à cause de ce detail ( en apparence ) que certains trackers semblent incompatibles avec certaines sims et / ou abonnements low cost …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.