DronExpert.nl DJI Mavic Thermal

6
3257

Les caméras thermiques ne sont plus réservées aux gros porteurs, les appareils grand public ou semi-pro de DJI peuvent les embarquer. La boutique hollandaise DronExpert.nl est spécialiste des ces équipements destinés à des missions professionnelles. Le kit DJI Mavic Thermal équipe le Mavic Pro de DJI avec une caméra thermique Flir Boson 320. Elle est placée sous l’appareil, pour un surpoids de 65 grammes seulement. DronExpert.nl assure que la durée de vol est peu affectée, pour environ 20 minutes d’autonomie. La caméra Flir, d’une résolution de 320 x 256 pixels suffisante pour la recherche de personnes, dispose de son propre système de retransmission en temps réel, en 5,8 GHz. L’image classique du spectre visible reste donc accessible via le retour sur smartphone, le retour thermographique s’effectue sur un second écran (de 7 pouces), en simultané.

Pour les missions de Search & Rescue

La compacité du Mavic Pro permet de le balader facilement sur des zones d’accès difficile, notamment en montagne. On imagine aisément l’intérêt d’un tel dispositif pour la recherche de survivants sur des lieux de catastrophes, (notamment les incendies, les avalanches, les inondations), avec la possibilité de pratiquer des vols de nuit. Mais il permet aussi d’envisager des missions de surveillance et de maintenance. Une version 640 x 512 pixels de la caméra Flir est prévue. Le prix du Mavic Thermal est évidemment élevé – il n’a pas encore été indiqué par DronExpert.nl, à partir de 4 995 € (Mavic Pro compris). La page officielle dédiée au produit se trouve ici.

6 COMMENTAIRES

  1. assez dubitatif sur la précision d’une vidéo thermique récupérée en 5.8. ou alors, GROS émetteur pas adapté à la France. je dis ça hein… tout le monde s’en cogne de toute façon, grutiers y compris 😮

  2. @ estya : La définition des vidéos thermiques est faible, généralement inférieure à celle du retour en 5,8 GHz !
    Avec un vol à 30 mètres de hauteur, la portée du 25 mW est très correcte. Du coup ça ne me parait pas une solution sous dimensionnée…

  3. Evidement évitez le décollage (ou a l’atterrissage d’ailleurs) en tenant le drone a la main comme les “experts” nous le montre si gentiment.

    Etrange pour une vidéo dédié au sauvetage. Les doigts ne sont pas comptabilisé pour le sauvetage chez eux peut-être.

  4. @ Kaelvin : Il est clair que la pratique est à déconseiller très fortement. Mais dans le cas où il n’y a rien pour décoller, c’est souvent le cas dans les missions S&R, c’est une solution. Avec le Mavic, on sent bien si la traction est verticale ou si ça ne pousse pas correctement…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.