FLIR Duo et Duo R

4
1671

La nouvelle caméra du spécialiste de l’imagerie thermique FLIR s’apparente un peu aux caméras sportives de type GoPro. Elle en reprend le format et l’encombrement, mais on trouve deux objectifs en façade. Deux ? Oui. L’un est associé à un capteur classique en 1920 x 1080 pixels avec un FOV ce 90°, l’autre à un capteur Lepton thermique de 160 x 120 pixels. La caméra se pilote à distance en la branchant sur un récepteur en PWM. Cela permet de passer de la vue classique à la vue en infrarouge à la volée, d’activer un mode PIP (Picture In Picture) qui permet de profiter des deux images smultanément, l’une étant présentée en réduction.

Ce n’est pas tout

Un dernier mode superpose les deux vues avec un algorithme qui utilise les donnés de l’image classique pour améliorer les détails de la vue thermique. Le tout peut être enregistré sur une carte mémoire microSD. Mais l’image peut aussi être diffusée en temps réel – la latence n’est pas indiquée – en analogique via un connecteur miniUSB et en numérique via un connecteur microHDMI. Les réglages peuvent aussi être effectués via Bluetooth et une application sur smartphone. La caméra mesure 4,1 x 5,9 x 3 cm pour un poids de 84 grammes. L’alimentation se fait en 5 à 26V avec une protection contre une erreur de polarité. La FLIR Duo sera disponible à partir du 9 janvier 2017 pour $1000 sur le site de FLIR (hors port et hors taxes). Un second modèle, la Duo R, permet d’obtenir « des mesures précises par un calibrage de chaque pixel », dixit FLIR. Elle sera proposée à $1300 (toujours hors port et hors taxes). Comment les reconnaître ? La Duo affiche une façade argentée, la Duo R est entièrement noire. La page consacrée à la duo sur le site officiel de FLIR se trouve ici.

D’autres photos

Article précédentXDynamics Evolve
Article suivantNouvelles puces vidéo Ambarella H3 et H22

4 COMMENTAIRES

  1. C’est un peu normal le prix, ce n’est ni un capteur CCD ni un capteur CMOS. Deux technos sont globalement utilisées: capteur infrarouge non refroidi ou capteur infrarouge refroidi. Rien à voir avec le domaine du visible. La production est bien moins grande que les CCD et CMOS pour le visible. Donc le prix du capteur s’en ressent. Pour rappel, les prix ont bien baissé en 20 ans (environ 42 000 euro à l’époque pour les premiers prix). A ma connaissance FLIR a toujours eu dans son catalogue au moins 1 produit premier prix. Depuis le temps que je côtoie ce type de produit, à mon sens, FLIR travaille dans le but de démocratiser ce type de produit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.