Fireworks over Keflavik 2017

4
840

Les islandais ne font définitivement pas les choses comme le reste du monde – c’est sans doute l’une des raisons qui m’attirent régulièrement sur cette ile, encore paradis de la nature vierge même si le tourisme progresse bien vite. Ils osent placer des personnes “différentes” à des postes à responsabilité… et ça se passe bien. A voir iciCette vidéo, tournée avec un drone au-dessus de Keflavik pour Nouvel an, montre la conception islandaise du feu d’artifice. L’idée ? Tous ceux qui le veulent participent ! Superbe et impressionnant, non ?

Le cauchemar de nos gens d’armes

Imaginez le nombre de transgressions de la règlementation française dans ces quelques secondes de vidéo. Le vol du drone est pratiqué en agglomération, au-dessus de personnes, de nuit. Ce qu’on ne voit pas à l’image, c’est que l’aéroport international de Keflavik, toujours partiellement base militaire américaine, se trouve à moins de 2 kilomètres. Ajoutez à cela le tir de feux d’artifice par des particuliers – en France, il y a ça. En Islande, tout cela est autorisé…

4 COMMENTAIRES

  1. c’est superbes ces feux d’artifices un peu de partout, ils sont pas énormes mais la
    multiplicité a du bon!!
    comme tu dis Fred, ils sont décidément pas comme nous , pour tout!

  2. Rien ne nous dit que ces images n’ont pas été faite de manière illégale comme le petit rigolo qui a filmé Arras de nuit pour Noël en survolant du monde et des véhicules, et à une hauteur supérieur à 150m.

  3. @ jack : Si, je peux en témoigner. J’ai longuement conversé avec l’équivalent de la DGAC islandaise avant d’y retourner pour savoir ce qui était autorisé ou pas.

  4. C’est qu’en france on est des bonnes vaches à lait et que l’état aime particulièrement nous tarir avec toutes ses interdictions et ses lois pondues par nos têtes pensantes pour prendre soin de nous et de nos portes-monnaie. Pays de merde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.