Aerodyne RC Nimbus 195

8
1989

nimbus-195-01C’est un nouveau projet Indiegogo… Aie, c’est donc un projet mort avant même d’avoir été financé ? Pas si sûr. Contrairement aux habituelles campagnes de financement participatif, le Nimbus 195 ne repose pas sur une vidéo marketing pleine de promesses, mais sur un développement au long cours. Alexey Orlov et Oleg Odinokikh – ils sont russes comme leur nom le laisse supposer – documentent depuis plusieurs mois la conception du Nimbus 195, ses premiers vols, ses vols d’essais, ses crash-tests… Si la campagne de financement participatif est un succès, quand l’appareil sera-t-il livré ? « Ce sera pour mars 2017 », nous a assuré Alexey Orlov…

Les points forts ?

nimbus-195-02Avec son look en boule, le Nimbus 195 est en mesure d’être utilisé dans des conditions difficiles. Voler dans la neige, comme ici par exemple, c’est exposer l’appareil à l’humidité, au froid, à la condensation. La monocoque carbone du Nimbus 195 est prévue pour que les aneigissages (?) se passent au mieux. L’appareil est noté IP54, ce qui signifie qu’il est résistât aux poussières et aux projections d’eau. Les concepteurs ont tenu à ce qu’il puisse être utilisé même quand il pleut ou qu’il neige. Pour peu que l’eau ne reste pas sur la lentille de la caméra FPV, bien sûr. La coque en carbone est faite avec un procédé dit de « moulage avec vessie ».

Innovant

nimbus-195-04Il permet une sorte de thermoformage qui permet non seulement d’obtenir un forme complexe, mais qui plus est des épaisseurs variables selon les endroits de la coque – celles qui sont soumises aux plus fortes contraintes. Les concepteurs mettent aussi en avant l’aérodynamique de la coque, moins facile à vérifier. La boule centrale permet de loger tous les composants. Parfait pour les protéger et tout regrouper. On se demande tout de même ce qui va se passer si l’appareil est utilisé là où il fait chaud. La ventilation sera-t-elle assurée pour que les composants regroupés à l’intérieur tiennent le choc ? Le prototype du Nimbus 195, appelé KPix-220, a été confié à plusieurs pilotes qui ont fait remonter leurs impressions et critiques.

Les différentes versions

nimbus-195-07Le Nimbus 195 sera proposé en version DIY à construire soi-même, en version BnF préassemblée, et en version RTF prête à voler avec une radiocommande Tango de la Team Blacksheep. Elle mesure 19,5 cm de diagonale de moteur à moteur, pèse 120 grammes nue, de 320 à 350 grammes selon l’équipement (sans la batterie). Les deux concepteurs utilisent (et préconisent, pour la version DIY) des moteurs 2206 à 2600KV pilotés par un ESC 4 en 1 de 30A pour des hélices de 5 pouces, un contrôleur de vol F4 avec son OSD, sous Betaflight dont les PID sont préréglés, une caméra HS1177 inclinable de 30 à 55°, un émetteur vidéo (il y a la place pour un équipement HD Connex, assurent les concepteurs), et une batterie Lipo 3S ou 4S de 1300 à 1500 mAh. Le connecteur USB pour les réglages est facilement accessible (dixit les concepteurs) en retirant la parie supérieure du boitier.

Combien ça coûte ?

nimbus195-20$150 pour la version DIY (elle passera ensuite à $190), $490 pour la version BnF compatible FrSky, et $750 pour la version RTF. Ce qu’on en pense ? Le Nimbus 195 est un appareil qui a mûri au fil de très nombreux vols, tests, modifications. Il est très probable que le projet aboutisse, avec assez peu de retard puisque tout semble maîtrisé. Mais on ne va pas prendre les paris. Reste aussi à savoir si l’appareil est viable par une température ambiante de plus de 30°… Si la campagne Indiegogo vous intéresse, ça se passe ici. Pour plus de renseignements au sujet du projet, c’est sur la page officielle d’Aerodyne RC.

Une vidéo du Nimbus 195…

… qui joue dans la neige.

… qui se prend un mur

 D’autres photos

nimbus-195-03

nimbus-195-06 nimbus-195-08 nimbus-195-09 nimbus-195-10

Prototype KPix 220 (nom de code Kolobok)

nimbus-195-11

nimbus195-21

nimbus195-22 nimbus195-23 nimbus195-24

8 COMMENTAIRES

  1. Huuum… lui il a de fortes chances de finir dans ma flotille xD… mais je vais attendre qu’il sorte vraiment… pas envie de faire l’investisseur cobaye ce coup ci

  2. Azbloc, le moulage par vessie c’est pas vraiment un investissement de malade non plus. Du moment que t’as une bonne 4 axes pour faire de l’usinage 3D, la vessie est assez facile à fabriquer. C’est sur que ça demande beaucoup de conception, de modélisation et de programmation. Si est un des gars est dans la partie, le cout de dévelloppement n’est pas si excessif.

    J’y pense pour des projets persos. Ma CNC est juste pas adaptée pour ça. Mais j’ai un pote qui à une Mikron 5 axes ! 🙂

  3. @Franck BERNIERE, le lopin d’aluminium a usiner n’est pas gratuit et dois peser 30/40 kg si
    c’est pas plus avant usinage, et la il faut une grosse machine, c’est pas possible de faire sa avec les petites CNC
    que l’on peut trouver.

    avec une Mikron 5 Axes ou une DMG MORI, c’est facile, même avec une fraiseuse ancienne génération avec des Verniers, si ta pas de potes qui a ce genre de machines qui coûtes des bras et des yeux, tu est obligé de passer par une entreprise, et la! la fabrication du moule est facturée.

    c’est dans ce sens que j’ai écrit plus haut. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.