Les systèmes anti-drones existent-ils (vraiment) ?

16
2085

sgdnLe 18 novembre 2016 avait lieu sur la base aérienne de Villacoublay une journée spéciale organisée par l’ANR (Agence Nationale pour la Recherche) et le SGDSN (Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale). Le but était de présenter les 3 consortiums sélectionnés et financés en 2015 (mais nous y reviendrons) et leurs projets de solution de « protection de zone sensible vis-à-vis des drones aériens ». Les élus sont les projets ANGELAS (Analyse Globale et Evaluation des technologies et méthodes pour la Lutte Anti UAS), BOREADES et SPID (Système de Protection Intégré anti Drones). Ces derniers se sont achevés en octobre et ont permis de développer des démonstrateurs (comprenez des prototypes fonctionnels) des systèmes anti-drones.

Les projets

Lors de la conférence d’ouverture, nous avons appris que ces projets ont été financés hauteur de 1,5 million d’euros au total sur 18 mois. Les consortiums choisis sont des groupements d’entreprises privées et de laboratoires publics et privés et d’opérateurs. Je vous invite à aller consulter les pages présentant les différents projets :

http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2%5BCODE%5D=ANR-15-FLDR-0001

http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2%5BCODE%5D=ANR-15-FLDR-0002

http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2%5BCODE%5D=ANR-15-FLDR-0003

Ce qu’on en pense ?

brouilleur-droneLe langage technico-commercial est souvent à la frontière de l’absurde. De là à affirmer que les présentations entendent noyer le lecteur sous un flot d’informations techniques que seuls des initiés peuvent comprendre, il n’y a qu’un pas… que je franchis allègrement. Mais il y a pire. Au gré des stands , j’ai eu l’opportunité de poser quelques questions aux représentants des systèmes présentés. L’enfumage est encore plus flagrant. Le brouilleur de fréquences « wifi » permettant de « prendre » le contrôle de « l’aéronef inopportun dans un rayon de 300 mètres, permet également de l’identifier grâce à une base de données de signatures des trames radio en temps réel » et l’interlocuteur de me présenter quelques drones de loisir reconnus : un Parrot Bebop, un Yuneec Typhoon H, les DJI Phantom, etc. Mais à la question : « qu’en est-il de l’un de ces appareils modifiés avec un système de réception radio différent, sachant que le produit ne fonctionne que sur les plages 2,4 et 5,8 GHz wifi et assimilés), ou de systèmes DIY » ? Mon interlocuteur s’est un peu pris les pieds dans le tapis, confondant wifi 2,4 GHz avec les autres protocoles radio (Frsky, Hott, etc.) avant de concéder que le système, n’ayant pas de référence dans sa base, serait inopérant.

Rassurant n’est-ce pas ?

anti-droneD’autres spécialistes se contentent de brouiller les signaux sur toutes les bandes de fréquences (5,8Ghz, 2,4Ghz, 1,5Ghz) en plus clair les signaux vidéos, les signaux radio et le GPS, avec pour conséquence la perte du signal vidéo, du contrôle et la déclenchement d’une action de sécurité. D’autres veillent à surtout ne pas trop en dire, préférant botter en touche soit poliment, soit avec une langue de bois parfaitement taillée.

Au final ?

Nous avons vu des démonstrations de systèmes de brouillage efficaces pour faire poser un drone, sans autre forme de procès, mais les systèmes de détections, de reconnaissance et de suivi n’ont pas fonctionné, la tourelle n’était pas encore autonome et donc pilotée par un humain qui n’arrivait pas à suivre le déplacement des drones, allant même jusqu’à confondre une Parrot Disco et un oiseau, ou encore était persuadé de suivre la trainée thermique d’un des appareils, qui s’avérait être en réalité celle d’un avion de ligne. dsc_5946Les moyens techniques était déployés pour impressionner, le cadre militaire de la base aérienne de Villacoublay BA107 assurait une ambiance “sécurité”, avec contrôles stricts à l’entrée. Avant l’entrée dans le hangar, lesinvités passaient devant les matériels alignés comme à la parade.

Quelle conclusion en tirer ?

Je pense que le SGDSN devrait passer à la moulinette fine les projets avec l’aide de spécialistes dans le domaine des drones de loisir, car les produits et la technologie évoluent bien plus rapidement que les concepteurs de ces systèmes ne parviennent à être opérationnels. À ce rythme, ceux présentés à Villacoublay seront dépassés avant même d’être véritablement fonctionnels.

Des images 

sgdn pilote-drone pilote-drone-2

demo-drone-2 brouilleur-drone brouillage-drone

 

 

 

 

anti-drone

16 COMMENTAIRES

  1. Quelle bande de ***autocensured*** d’inventer ce genre de matos !!!! vous imaginez çà tombant entre de mauvaises mains…. comme les miennes… je me transforme direct en ghostbuster !!! plus un phantom en l’air dans un périmètre de 100km autour de moi xDDD… puis j’ouvre un compte Pro sur LeBonCoin :PP

  2. Je trouve l’initiative intéressante. Si ces système permettent de contrôler le pékin moyen qui s’amuse avec son tout nouveau jouet de noel RTF de marque connue à aller filmer des A380 au décollage parce que ça le fait marrer et “ça fera de super images et plein de like”, et bien on aura déjà fait une bonne partie du boulot.
    Stopper les dangers plus important, mais moins courant c’est de l’utopie. Bien préparé on passe à travers tout!

  3. Le gouvernement devrait ouvrir un appel d’offre aux modélistes, avec une prime conséquente à la clef, pour qui présenterai un équipement capable de répondre au cahier des charge requis ..
    Je pense que l’esprit inventif de bien d’entres nous serait à la hauteur de la tâche .. Cela a déjà était fait par le passé avec mise en concurrence des grandes écoles également…
    Mais toutes ces sociétés qui engrangent des millions à répondre à des offres publique, que nous contribuables finançons, sans forcément de résultats à la clef, ça me navre profondément.

    PS: avec la réduction de taille de certaines machines, et comme tu le dis, Laurent, avec l’évolution exponentielle de la technique équipant nos machines, je leur souhaite bien du plaisir …

  4. Tout ça, n’est que du vent….

    L’utilisation d’engin de plus en plus petit et fiable est inévitable !!!
    Les personnes malhonnête commencent déjà à en utiliser en Syrie…. Va falloir que l’armée s’inquiète rapidement du problème. Et comme dit tout haut, l’inventivité de modéliste serait bien plus efficace que tous ses grands groupe qui dépense de million sur le sujet !
    Ce n’est qu’une question de temps avant que incident arrive en France !!!! Et ce n’est pas les lois anti aeromodeliste qui changeront quelque chose, ni même un récepteur ads b !

  5. je suis entièrement d’accord avec vous FPV_67 et Fabien, ces groupements ce société s’improvise chasseur
    de multi-rotors alors qu’ils n’ont pas la “culture” de ce type de discipline, ce sont juste des groupements de cerveaux pensant être supérieur.

    des bouffons, tout simplement!

  6. Mort de rire…! J’en suis toujours intimement persuadé que tout ceci n’est que charabia et mascarade a homme politique et public non averti, bref de la connerie quoi..! Il s’en foutes ces sociétés, ins ont deja eté grassement payé , l’argét vient evidemment du contribuable; bref tous ces supers acteurs n’ecouterons jamais l’avis de specialistes non “pro”. Tampis pour eux , nous pouvons encore nous marrer un moment, et merci pour cette franchise dans cet article qui redonne un peu de credibilité a ce que nous savons face a ces technologies “obsovangardistes”

  7. Mort de rire…! J’en suis toujours intimement persuadé que tout ceci n’est que charabia et mascarade a homme politique et public non averti, bref de la connerie quoi..! Il s’en foutent ces sociétés, ils ont deja eté grassement payé , l’argent viens evidemment du contribuable; bref tous ces supers acteurs n’ecouterons jamais l’avis de specialistes non “pro”. Tampis pour eux , nous pouvons encore nous marrer un moment, et merci pour cette franchise dans cet article qui redonne un peu de credibilité a ce que nous savons face a ces technologies “obsovangardistes” aussi ridicules qu’onéreuses…..

  8. Ayant participé de très très très loin à l’un des projets …. (pour aider un collègue)…. je l’avais averti d’entrée que la partie détection (première étape) allait être super hard …. Et effectivement, c’est dur dans la mesure où nos drones … n’émettent pas grand chose dans de nombreuses longueurs d’ondes….
    Je n’ai pas plus participer que cela dans la mesure où les portées de détection de dépassaient pas plus de 100-150m (en passif)… donc la bonne question qu’il faillait se poser était: si l’engin était détecté à 150m, combien de temps pour la mise en route d’un système de neutralisation …. pas bcp même avec un engin sous mission planneur …. Bref….. c’est un sujet super hard …. car en vision, acoustique, infra route, EM…. il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent au delà de ces 100-150m….
    Le problème de détection est donc encore super ouvert… Evidemment, avec des systèmes actifs … (radar doppler), on devrait faire mieux mais bon on pollue l’environnement également….

  9. J’aime beaucoup le fusil “cosmic” à double vortex ionisant pris en photo.
    Vous pensez qu’on pourrait le retrouver bientôt dans l’épisode VIII de Star Wars ? 🙂

  10. Un fusil de chasse ça serait plus efficace que tous leur délires.
    Et ça nous couterait moins cher en frais d’étude et autres appels d’offres.
    Un bon coup de 12, résultat immédiat.

  11. @BBen oui c’est utile, certainement pour protéger les zones sensibles, cela fait sens. Le seul soucis que j’y vois c’est surtout que ce qui est présenté est inefficace. Brouiller le 2,4Ghz et le 5,8 GHz ok, mais le 1,5GHz (le GPS) autour d’un aéroport… et bien tu n’y pense même pas. D’ailleurs pour la Démo le 1,5 Ghz n’était pas utilisé à la demande des militaires.

    @FPV 67, l’appel d’offre était public tout le monde pouvait y répondre.

    @olivierC l’usage d’armes à feu contre ces appareils est inutile et dangereux, je m’aimerai pas savoir qu’un fonctionnaire de police puisse tirer au cal12 dans la rue pour descendre un pauvre Phamtom et se loupe…

  12. L’état est toujours aussi performant pour dépenser nos impôts… voir les portiques d’écotaxe pour mémoire !
    Le calibre 12 me semble parfaitement utilisable autour de nombreux sites sensibles (centrales, terrains militaires, aéroports), mais évidemment pas en agglomération ou en présence de foule. Les citadins savent-ils que les chasseur l’utilisent encore ?

  13. @Laurent … Zut j’avais pas vu l’appel !:) _______ Mais j’aurais qq idées si un jour ………… 🙂

  14. @jacques B. : Par içi à la campagne on ne risque pas de l’oublier, on arrive même à partager des sites communs, dans les champs, cela se passe bien. Juste parfois ça stresse un peu quand tu vole avec les lunettes FPV sur le nez et tu entends BAAMM!…. BAAMMM!… la tu espère qu’ils ne se trompent pas de cible. Mais quads et faisans ça fait pas le même bruit donc c’est ok.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.