Tanguy De Lamotte, le Phantom 4 et le Vendée Globe

4
1077

tanguy-2Pas de chance pour le skipper Tanguy De Lamotte, contraint à l’abandon après avoir cassé la tête de son mât près de l’archipel du Cap-Vert, en face des côtes africaines. Fin du Vendée Globe pour lui, il va rentrer aux Sables d’Olonne à voilure réduite. Il en a profité pour faire deux vols avec un Phantom 4 pour filmer son bateau. Une performance puisqu’il a décollé à la main, et récupéré son appareil toujours à la main, en l’absence de surface plane et dégagée. Il est très déconseillé de procéder ainsi, le risque de se blesser avec les hélices du multirotor est important. Mais ce risque valait sans doute d’être pris, puisque les images du bateau en mouvement sont très réussies ! Chapeau bas !

Tanguy de Lamotte se filme avec son drône… par VendeeGlobeTV

4 COMMENTAIRES

  1. …Quant à la dangerosité de décoller/atterrir à bout de bras, ça me rappelle qu’en avion, il n’y a pas si longtemps, on avait des moteurs thermiques dont on réglait le pointeau à deux doigts, à quelques centimètres d’une hélice tournant à grande vitesse… Autre époque…

  2. Et encore pour régler le pointeau on faisait gaffe … (il y a aussi le préchauffage du moteur à retirer) mais j’ai souvenir de démarrage compliqué qui finissait par essayer de lancer le moteur en faisant tourner l’hélice avec un bâton…

  3. Triste pour lui en effet, le plus triste serait d’avoir, en plus, des ennuis avec la publication de ses vidéos…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.