Aero-Tek Mini Punish’Air, le test

27
5124

dsc_0006-1200Il ne mesure que 16,8 cm de moteur à moteur, c’est un multirotor qui tient dans un sac à dos, et pourtant c’est un petit diable qui fuse quand on pousse les gaz. Il reprend le concept du Punish’Air, le modèle grand format, en réduction. L’équipe d’Aero-Tek m’a prêté un modèle pour que je puisse faire parler les watts, Avec une délicate attention : la bulle-carénage est ornée du logo de Helicomicro. Le pied ! Est-ce une tentative de me soudoyer pour que j’en dise du bien ? On pourrait le croire, mais je suis persuadé que c’est surtout l’envie de faire plaisir de Jean-Paul Coissard et d’Antoine Rechenmann qui s’est exprimée ! Notez que Aero-Tek a eu pitié de moi et de mes non-talents de bricoleur en me fournissant une machine complète et déjà montée, une version en vente sur leur site. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que cela a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

La diagonale de moteur à moteur est de 16,8 cm, mais le Mini Punish’Air s’inscrit dans un carré de 13,9 cm de côté pour 5 cm de hauteur, bulle comprise mais sans batterie. Il s’agit d’une frame en X avec toute l’électronique regroupée au centre de l’appareil, sauf les ESC. Des bras en carbone de 4 2,5 mm d’épaisseur. Ils sont chacun fixés à la plaque principale par une vis, le tout étant renforcé par une plaque sous l’appareil. dsc_0012-1200Des bras qui sont pliables, comme d’habitude avec les appareils d’Aero-Tek. Mais à la différence des précédents modèles, il faut retirer des vis pour plier les bras : la simple torsion ne suffit pas. Sur l’appareil qui m’a été confié, les ESC se trouvent au milieu des bras moteurs. Ce sont des DYS V1 XM20A qui sont suffisamment étroits pour ne pas dépasser du carbone. Les moteurs sont des DYS 1407 à 3600KV, avec des hélices DAL de 4 pouces. Tout contrôleur de vol fait l’affaire, mais Aero-Tek y a installé une Kiss FC déjà réglée – la précision est importante. La caméra est une minuscule Nano CMOS 600TVL à 120° associée à un émetteur vidéo 5,8 GHz Foxeer 25 mW associé à une antenne flèche de La Fabrique Circulaire.

Suite du tour

dsc_0001a-1200L’arceau qui se trouvait au centre du Punish’Air a été abandonné. A la place, Aero-Tek a préféré des pièces imprimées en 3D qui maintiennent les principaux composants, caméra y compris. Elle est montée sur une charnière qui permet une inclinaison. Une forte inclinaison, si vous le désirez, pour accompagner des accélérations qui placent la machine presque à la verticale. Il ne manque plus qu’un récepteur radio – j’ai installé un classique D4RII de FrSky, qui tient parfaitement au-dessus de la Kiss FC. La dotation du Mini Punish’Air n’est complète qu’avec la bulle qui vient coiffer la partie centrale, une demi-sphère en Lexan. Aero-Tek la vend à 12 € l’unité, prête à être décorée selon vos goûts. Elle est souple tant qu’elle n’est pas installée. Mais une fois fixée avec deux vis, elle devient assez résistante, un peu comme la coquille d’un œuf. dsc_0020-1200La batterie est à installer sous la petite plate-forme inférieure, avec l’aide d’un strap. La prise d’alimentation est une XT60, qui attaque une PDB 5 et 12V. Dernier détail : un buzzer est soudé sur la Kiss FC. Il s’agit de la configuration haut de gamme proposée montée et réglée par Aero-Tek, avec le kit d’immersion « FPV Nano Drone » en sus. Sans la batterie, le Mini Punish’Air pèse 180,6 grammes. Quelles batteries utiliser avec cet appareil ? Ce sont des modèles de 750 à 1100 mAh, en 3S ou 4S. Aero-Tek suggère des EPS 3S 900 mAh 60C (6,9 x 2,9 x 2,1 cm pour 82,2 grammes) et des EPS 4S 900 mAh 60C (6,9 x 2,9 x 2,6 cm pour 104,4 grammes).

Premier décollage

La Kiss FC ne propose que du mode Acro, pas la peine de cherche à voler en stabilisé. Comme d’habitude, les toutes premières secondes en l’air donnent une idée assez précise de ce que seront les vols. J’ai fait mon décollage inaugural avec une batterie 3S, en vol à vue, le temps de m’assurer que tout allait bien. dsc_0211-1200Le Mini Punish’Air décolle sans peine, et le stationnaire est particulièrement facile à tenir même en mode Acro. Il suffit de pousser les gaz pour qu’il prenne rapidement de la vitesse. Retour au sol pour repartir en immersion. Car c’est bien sûr ainsi que le Mini Punish’Air est le plus intéressant ! Le grand angle de la caméra permet de décoller et atterrir sans trop souffrir de son positionnement avec une forte inclinaison vers le haut. Cela dit, pas de miracle, si vous dépassez les 45°, vous devez atterrir en tournoyant, comme un chien qui cherche à se coucher. Même en 3S, le Mini Punish’Air est capable de belles accélérations qui cabrent la machine presqu’à la verticale. C’est évidemment en 4S que l’on éprouve les meilleures sensations !

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

27 COMMENTAIRES

  1. La FC KISS propose bien un mode stabilité qui fonctionne très bien d’ailleurs. Il suffit juste de l’affecter à une voie.

  2. Il est magnifique avec sa coque rouge HélicoMicro. Je trouve qu’il a beaucoup de gueule en vol; il en jette! Encore une bien belle réalisation d’Aerotek.
    Et pour les réglages, rien d’étonnant que les sorciers de la maison aient mitonné les PID aux petits oignons. Ils savent y faire.

  3. En complément de mon commentaire précédent, il faut associer à une voie l’action “high : level mode”

  4. Clairement un rapport poids/puissance hyper bénéfique, et un poids absolu très faible qui donne une agilité en vol vraiment agréable sur ce type de machine
    Bref, la machine a l’air d’etre un très joli compromis taille/poids/puissance qui a l’air très agréable et cohérent (j’ai sensiblement le meme equippement et le meme poids sur une autre frame, c’est un bonheur)
    Sur le chassis lui-meme, le “spécifique aerotek” donc, je suis un peu plus circonspect…
    – on “perd” les bras pliables signature de la boutique (enfin on peut plier, mais au prix d’avoir à enlever des vis… vraiment dommage…)
    – le vtx aurait pu/dû être intégré sous la bulle (d’ailleurs la bulle 3dbrain le fait… pourquoi pas celle d’origine?), – la micro-camera cmos 600tvl est vraiment dommage sur cette taille de machine – sur le ptito je comprends, il n’y à pas la place, mais sur une taille 160-180 comme ici, c’est dommage – la micro-cam cmos aurait pu être une “option négative” pour ceux qui veulent vraiment une machine ultra légère (là encore, la bulle the 3d brain propose de monter une mini-ccd… comme quoi c’etait possible)
    Reste que le prix est tout à fait raisonnable pour une telle machine, surtout en kit à monter..
    Je fais tout de meme confiance a Aerotek pour proposer, comme d’habitude, une découpe et une qualité de carbone à la hauteur, ainsi que des pieces imprimées conçues sur mesure pour un montage facile, et enfin le pré-réglage aux petits oignons, mais je reste un peu sur ma faim sur ce coup là…
    J’aurais tendance à dire: très bien, mais aurait pu faire encore mieux 😉

  5. Bonjour Fabien,
    En fait le mini punish’air étant plutôt destiné à la course, nous avons vérouillé les bras avec des vis acier. Pour permettre le pliage il est possible de mettre des vis nylon qui feront fusible.
    Nous avons en fait repris le système du Punish’Air.
    A savoir que nous avons pu testé la solidité lors d’une rencontre fortuite avec un panneau de signalisation, la vis acier a été sectionnée des deux côtés et le bras s’est replié 😀
    Pour la caméra, la bulle en TPU de 3D brain permet de mettre une caméra standard car elle est plus spacieuse et permet des formes plus complexes que le lexan.
    Dans l’esprit je suis d’accord que nous avons décidé de ne faire aucun compromis pour le poids, après resta l possibilité de mettre la bulle 3DBrain et une caméra standard.
    Nous notons les remarques en tous cas, merci !
    Antoine

  6. Merci pour avoir relevé mon erreur sur le mode stabilisé, les gars ! J’ai fait les corrections minimales et je retourne comater entre le lit et les toilettes (je ne vous fais pas de dessin)…

  7. Entre 2 aller-retour entre le lit et les toilettes tu pourras aussi barrer “et qui pratiquent le mode Acro” dans le paragraphe “Faut-il l’acheter ?”.
    Bon courage et bon rétablissement 😉

  8. Ca fait un bon mois que je torture le mien en vol. C’est une machine absolument etonnante pour sa taille et parfaitement adaptee a la course. Le VTx a l’exterieur de la bulle semble une meilleure option qu’a l’interieur; changer la frequence du VTx ne requiert aucun outil et est facilement realisable du a l’acces immediat des dip switches ou boutons de changement de frequences du VTx utilise.
    Les accelerations sont digne de certains set-ups 5″ en 5S et la batterie utilisee est ridiculeusement petite, legere et chere.
    La micro camera CMOS est excellente, une version 700TVL un poil meilleure que la version 600TVL est disponible chez Banggood pour 9US$ soit a peine 9euros.
    Sur betaflight 3.0.0 avec un controller Foxeer F303 (il trainait dans une boite a la maison donc why not) les PIDs etaient tres tres proches de quelque chose de tres bien, pas parfait mais tellement proche que j’ai considere le fine tuning comme une promenade de sante.
    Gros crash, j’ai teste our vous, les bras se replient, et la bulle en polycarbonate se deforme pour revenir ensuite a sa forme. Dans un crash j’ai explowe un moteur et pulverise mon VTx (l’antenne a arrache la moitie du circuit board). Aussi solide qu’un frame standard; un frame et pas une frame, sorry guys, on dit un chassis donc un frame 😉

  9. Je ne vois pas comment on peut trouver ça beau!? Un X tout simple coiffé d’une demi-boule, il n’y a aucune recherche c’est juste simplement… très efficace, mais laid, mais très efficace.

  10. Aero-tek > Merci pour la reponse 🙂 Je comprends bien l’orientation “racer” pure, c’est pas un mal.. comme ils disent chez Lotus “Light is right” 🙂 Le top pour les bras aurait été d’avoir un systeme fonctionnant de base sans vis, et qui permet d’ajouter des vis (nylon ou acier) pour ceux qui se la collent sévère, c’est le coté obligatoire de la vis qui est un brin dommage
    Enfin je dis ca je dis ca… mais je sens qu’a un moment ou a un autre, l’electro de mon grasshopper 160 va bien finir sur un mini punishair 😉
    Encore une fois, superbe machine, le choix de composants est bien plus cohérent que chez toute la concurrence

  11. Superbe machine par contre j’ai pas mal traîné sur aerotek pas moyen de trouver les pids de la bestiole sur les notices… Il serait bien les p’tits gars de la yaute de nous mettre les dumps des 3 cartes en annexe de la Doc de montage… Je compte sur vous pour mettre à jour la fiche pdf. Merci les amis.

  12. @ airvb : Ah ben moi je le trouve extra, minimaliste, à la différence de nombreuses autres machines très Jacky’s touch… Maos chacun ses goûts 🙂

  13. @ chris_33 : Hmmm, celui-ci je le laisse, je pense que cette machine n’est pas pour des vols stabilisés et hésitants, d’où cette remarque…

  14. Article très intéressant, il aurait très utile (pour moi en tout cas) de donner des details supplémentaire tel que le poids de la machine avec/sans batterie et la taille et pour finir un lien vers le site du fabricant 🙂
    Sinon Aero-Tek a fait du beau boulot, le design est parfait ! on est loin de “la brique” volante ! Apres niveau “style” il a du travail, trouvez-vous un cahier de tendances et vous pourrez joindre l’efficacité avec le style 🙂
    Nice Job !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.