Kiss FC AIO (version beta)

15
1480

kissfc-aio-02Philipp Seidel pu mettre les mains sur une version beta du contrôleur de vol Kiss FC AIO. La problématique du moment, c’est la réduction de la taille des composants électroniques pour une installation plus facile dans des frames de petite taille. Des câbles aussi, pour éviter l’effet « plat de nouilles ». L’une des solutions est l’empilage, l’autre est le regroupement sur une seule PDB.

Une seule plaque !

kissfc-aio-09C’est la solution choisie pour la Kiss FC AIO de Flyduino : elle contient le contrôleur de vol, un F3, mais aussi les ESC, le tout dans un encombrement de 3,5 x 4,125 cm pour un poids de 11 grammes. Les trous de montages sont à 3 x 3 cm. Et les ESC ? Sur la version beta, ils ne sont que de 8A pour du 2S à 4S (avec limiteur à 10A). Ils seront très probablement plus costauds dans la version finale. Que se passe-t-il si l’un des ESC lâche, faudra-t-il changer toute la carte ? C’est à voir – mais on peut le supposer. Pas de prix ni de disponibilité pour le moment, la carte est encore en développement. Philipp Seidel m’a laissé entendre que des fonctions supplémentaires seront ajoutées à la version définitive, qui aura par ailleurs un look un peu différent. Stay tuned, donc, cette version n’est qu’une entrée en matière ! Merci à Philipp pour son autorisation de publication des photos.

Source : le blog de Philip Seidel via sa page Facebook

D’autres photos

kissfc-aio-13 kissfc-aio-08 kissfc-aio-07 kissfc-aio-04 kissfc-aio-01 kissfc-aio-02 kissfc-aio-05 kissfc-aio-10 kissfc-aio-11 kissfc-aio-12

15 COMMENTAIRES

  1. Il y a encore d’autres solutions industrielles, un sandwich de deux cartes avec sur l’une la puissance et sur l’autre le contrôle, avec possibilité de changer la carte de puissance serait judicieux.
    Dans le cas présent un ESC qui flanche nécessite au minimum de pouvoir dessouder un transistor en CMS en format BGA (Bal Grid Array) … mais sans dispositif industriel cela ne sera pas à la portée d’un modéliste normalement équipé pour souder .. => Changement de la carte obligatoire 🙁

  2. Bonjour à tous,

    au risque de passe pour un intégriste .. pourquoi développer encore des cartes en F3.

    Lorsque on voit Betaflight et RaceFlight on voit très bien que ces cartes commencent à montrer leurs limites.

    Dans le même registre, et d’après ce que je vois sur les forums, fondre la pdb/esc et la FC sur la même carte peux poser des soucis au niveau du bruit (perturbations électriques/électroniques). Perso je préfère éclater les composants (si la place le permet bien entendu).

    Mike

  3. Pas mieux… la F4 est dispo à 20€ et pas que sur les sites chinois donc même si la F3 / F303 ça marche bien, et qu’on est en 8k 8k dans les 2 cas, la F4 est quand même plus vérouillée

  4. @fpv67: Tu oublies qu’un transistor mosfet qui a claqué à probablement cramé le circuit imprimé en dessous. Les dégâts sont souvent très important.

    Sinon question à tous les furieux du fpv racing, est ce que vous claquez souvent vos ESC et si oui dans quelles circonstances ? :
    -crash avec impact sur l’esc
    -crash avec blocage moteur et donc surcharge sur l’esc
    -cramage de l’esc en vol (depassement des limites techniques de l’esc) puis crash
    -autre

  5. En effet, c’est une bonne question @airvb. Je ne suis pas un furieux du FPV Racing mais j’ai pas cramé un seul Kiss 24A (contrairement à mes LB20A Pro) et pour suivre le topic sur RC Groups le limiteur a l’air de bien faire son boulot 🙂

    De plus, sur la FC comme ça, ça évitera qu’ils ramassent des choques ou qu’ils soient arrachés par des branches d’arbres 😀

  6. @airvb:
    D’accord avec toi pour le claquage d’un mosfet s’il y a court circuit franc sur la puce et que les pistes électriques sont mal dimensionnées. Mais confronté quotidiennement à des problématiques d’électronique de puissance dans mon métier, je sais que ces bêtes là crèvent plutôt discrètement en ne brûlant “que” leur puce.
    Pour ce qui est de la casse des ESC, elles ont chez moi toujours été la suite d’un crash où probablement les moteurs on été bloqués brutalement passant d’une résistance inductive une résistance ohmique très faible. Depuis je “surdimensionne” légèrement (ex: 30A là ou 20A sont suffisants) et je n’ai plus de casse à déplorer.. Puis il y a ESC et ESC tous sont de loin pas de qualité équivalente même s’ils affichent le même ampérage tolérés 🙁
    (un peu comme les fameux “C” sur nos lipos 🙂 🙂 )

  7. Et à ce propos, les LittleBee 20A sont les championnes du monde. Je n’ai réussi à en cramer une qu’en plein été, par 30°, avec des RS2205 2600kv montés en tripales DAL V2 5045, qui tape allègrement ces 32-33A en ressource statique. C’était à ma quatrième lipo, après 3 lipo “séance de torture”, ou je n’excédait pas la minute trente de vol tellement je tapais dedans (1550 Tattus, vidées entre 1100 et 1200 mah)

    Sur mon autre 210, montés en RS2205 2300kv, malgré des enchainements successifs de lipo en mode training race acharné, et parfois des T° de plus de 30° amibiant, jamais eu un seul flanchage à déplorer.

    De plus elles sont très lègéres, 2gr la pcb seule. Pour mon prochain setup race en ZMX V3 2300kv, aucune hésitation, se sera des LB20 S.

  8. @LowLow si t’avais lu mon message t’aurais vu que la Kiss actuelle n’utilise que 10% du F3… Pourquoi y coller un F4 ? En ce qui concerne le 12V on peut largement s’en passer. Sur ma conf en 4S tout est à la LiPo, pas de fioriture 🙂

    @Franck comme quoi l’expérience varie selon l’utilisateur. Dans le groupe de potes avec qui on vole on a tous cramé des LB (en ce qui me concerne c’était aussi après plusieurs grosses LiPo en pleine chaleur avec du 5045BN). En tout cas par simplicité (pas de calibration et aucun réglage à faire) et efficacité, je reste sous Kiss, d’autant plus avec l’arrivée du DShot 600.

  9. @motardgeek: bien vu pour les Kiss24A qui intègrent un limiteur de courant (et la télémétrie), c’est du bon sens de leur part, les autres devraient suivre !

  10. Vu comment mon petit cousin galère avec ses cartes F3 (plantage à répétition de Cleanflight)… je préfère largement ma LUX32… voir même mes CC3D de mes deux premiers drones…
    Sinon l’idée de compacter l’électronique est génial mais ça risque de vite se transformer en grille pain volant, et faudra inévitablement prévoir le stock de carte de rechange.

  11. Étonné que Fred n’ait pas précisé AIO = All In One, pour ceux qui n’aurait pas vu la photo.
    En tout cas super news et bon concept.
    L’avenir dans le tout en un solderless !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.