BanniUK, Porco777 et le long-range

5
1816

banniuklongrangeLe long-range, c’est le fait de voler loin. Loin comment ? Aussi loin que possible ! Le 5,8 GHz est considéré comme une technologie de retour vidéo en temps réel qui souffre d’une portée limitée. Selon les conditions du vol, la puissance de l’émetteur, la sensibilité du récepteur, l’orientation et la sensibilité des antennes, on peut aller de quelques mètres à plusieurs kilomètres. Mais rares sont les expériences long-range menées avec des multirotors dépourvus de GPS, puisque cela les prive des trackers capables d’orienter les antennes. La tentative de BanniUK (Luke Bannister) en Autriche, à l’occasion de la compétition Drone Champions League, est très impressionnante. La vidéo est très parlante, et laisse supposer que la latence est très faible.

Comment ça fonctionne ?

Mystère ! Le matériel est un engin prototype de 7 pouces de la Team BlackSheep équipé avec des composants que l’on attend avec impatience, notamment la liaison vidéo 5,8 GHz long-range… Une seconde vidéo montre un vol long range de Porco777 aux commandes d’une Porket 240. porco777longrangeL’astuce ? Un multirotor relais permet d’augmenter la portée de la vidéo. Le défaut de cette solution ? La latence est assez importante. Nul doute que le long-range va être plébiscité dans les mois qui viennent, et constituera l’un des prochains défis technologiques des constructeurs. Il convient de rappeler qu’en France, les vols en immersion ne sont autorisés qu’en présence d’un observateur qui conserve à tout moment l’appareil en vue directe. Cela interdit donc de facto les vols long-range. Mais à l’étranger…

La vidéo de BanniUK

La vidéo de Porco777

5 COMMENTAIRES

  1. salut, ok c’est sympa mais bon si c’est pour voler comme ça une aile volante sera toujours plus intéressante, y’a qu’à voir les vidéo de la team blacksheep comme celle ci https://youtu.be/m5cXxD37ajw et encore la c’est avec des ailes de 80cm d’envergure donc on peut aller beaucoup plus loin et plus vite avec par exemple une zephyr ou un drak. et aussi niveau latence maintenant le tbs crossfire permet d’aller loin avec très peu de latence

  2. Avec 200mW tu peux arriver à faire plusieurs km en terrain dégagé. avec une antenne directrice, et si en plus tu mets l’antenne à plus de 3m de haut je pense que 7km est tout a fait envisageable, mais pas légale et surtout potentiellement dangereux selon les terrains survolés.

    Le relais mobile sur un appareil est une solution intéressante mais coûteuse.

  3. Si si, avec de la hauteur on fait des km avec peu de puissance. pas de perturbation d’effet de sol.
    Pour la latence il n’y en a probablement aucune car c’est de la vidéo analogique de bout en bout, le détour par l’antenne relais n’implique aucune latence perceptible.
    plutôt qu’utiliser un drone relais, un simple ballon pourrait suffire!

  4. TBS pour faire du LR sur la video a toujours parié sur du 2.4ghz. vu que le crossfire est en 868mhz.. pas de problème.
    Le challenge a mon avis était plutôt cote quad pour avoir assez d’autonomie (d’ou les helices 7 pouces)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.