Xiaomi Mi Drone, la preview

33
6896

DSC_0019-1200L’annonce du Mi Drone, le multirotor de Xiaomi destiné aux prises de vues, a fait l’effet d’une bombe. Voilà un nouveau concurrent du Phantom de DJI, et pas des moindres puisqu’il s’agit du concepteur de la copie de GoPro à succès et à bas prix, la Xiaomi Yi. J’ai eu la chance de découvrir le Mi Drone avec la complicité de la boutique StudioSport

Alors, alors ?

Je ne vais pas revenir sur les caractéristiques techniques de l’appareil, elles se trouvent ici, mais plutôt sur sa prise en mains. Le carénage du Mi Drone est assez réussi, avec des finitions correctes à défaut d’inventer un nouveau look. L’inspiration est celle du Phantom, sans doute possible. DSC_0015-1200La caméra, une version 1080p/60 fps, ressemble à celle du Chroma de Horizon Hobby et des Typhoon de Yuneec : c’est une boule combinée à une nacelle stabilisée sur 3 axes, le tout placé sur une plateforme isolée des vibrations avec des amortisseurs en caoutchouc. Un look d’ancienne génération, par opposition à la nacelle du Phantom 4. Bon point : elle se retire en un clin d’œil. Le train d’atterrissage est de forme triangulaire, et rétractable. Mais pas en vol : il se replie à la main, en faisant glisser des boutons et en forçant le mouvement. Sa raison d’être n’est donc pas de permettre des prises de vues à 360° sans jamais avoir les pieds dans le champ de l’image, mais de faciliter le transport. Une trappe permet d’insérer une carte microSD pour stocker les photos et les vidéos.

Et puis…

DSC_0007-1200Les hélices sont de types autobloquantes… mais le mécanisme n’est pas aussi abouti que celui des Phantom de DJI ou du Typhoon H de Yuneec. Il faut visser tout en en tenant l’écrou, qui n’est pas fixé à l’hélice. Xiaomi livre des protections d’hélices. La batterie est de type propriétaire, avec des diodes pour connaître l’état de sa charge. Elle est de type LIHV, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une 4S, mais elle peut être chargée à 17,4V au lieu de 16,8V, pour une autonomie améliorée. La radiocommande emprunte un peu au look de celle de DJI, avec un petit quelque chose des manettes des Hubsan X4. Le support pour le smartphone (trop petit pour une tablette) est caché dans la radio. Il suffit de l’en sortir pour qu’il soit opérationnel. Les antennes, que l’on a l’habitude de faire pointer à l’horizontale (par rapport la radiocommande), doivent, à cause de ce support, être orientées vers le bas.

Ensuite ?

Ensuite il faut connecter une tablette ou un smartphone équipé de l’application de Xiaomi et la radiocommande, avec un câble USB. Sans cela, point de salut, le Mi Drone ne daignera pas démarrer. Premier problème : les applicatDSC_0013-1200ions pour iOS et Android sont en chinois, ou en anglais, mais dans des versions anciennes. Qu’à cela ne tienne, c’est un excellent moyen de s’entrainer à la compréhension des idéogrammes. Deuxième problème : l’application plante pendant son lancement. On peut obtenir le retour vidéo, mais pas bien longtemps. Avec beaucoup de patience et en jonglant avec les messages d’erreur, on parvient à démarrer les moteurs. Mais sans retour vidéo ni interface ni réglages. Tant pis, cela permet tout de même d’essayer un peu le comportement de l’appareil en vol.

Correct

La stabilité du Mi Drone est très correcte, elle profite des classiques capteurs, du GPS épaulé par le Glonass russe, d‘une caméra verticale pour un équivalent du Vision Positionning de DJI, et d’un sonar pour gérer la hauteur par rapport au sol (comme le Phantom 4 et le Bebop). DSC_0137-1200Le résultat est plutôt bon puisque l’appareil reste bien en place. Il est possible de lui faire prendre de la vitesse, mais ses réactions semblent un peu bizarres, sans doute par excès de stabilisation et de compensation des mouvements rapides. Evidemment, sans l’aide de l’interface de l’application, il n’a pas été possible modifier le moindre paramètre. Il n’a pas été possible, non plus, d’enregistrer une vidéo ni de prendre des photos. Il faudra attendre que Xiaomi mette à jour son application pour qu’elle… fonctionne ! Car pour l’instant, ce n’est pas le cas.

>>>> LA SUITE DE CETTE PREVIEW SE TROUVE ICI <<<<

33 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Très bel engin !
    Quand il aura fait ses “maladies” et que certains de ses défauts auront été corrigés (antennes mal placées, fixation trop petite pour une tablette digne de ce nom, application de pilotage fiable… par ex.) ce sera un super outsider contre la domination et le prix parfois exagéré de certaines marques 😉

  2. Merci pour la preview. En effet il y a encore du travail ! Où est-ce qu’on trouve le DJI 3 standard à 450€ ?

  3. Dommage, les premières infos augurait un tueur de Phantom à tous les niveaux, il va falloir
    patienter le temps que tout soit remis au niveau.

  4. @ ESTRADE : Dans l’AppStore, cherche Fimi (ou Beijing Fimi), tu devrais la trouver. Icone orange. La version du moment est la 1.0.9, qui crashe toujours au démarrage quand elle est connectée au Mi Drone 🙁

  5. @Fred, tu as de la chance … moi même la version chinoise plante ….
    Xiaomi mi le seul drone qui ne vole pas 🙂 Trop fort 🙂

  6. @ SeByDocKy : Je confirme, toutes les versions plantent, sans exception. On est parvenus à démarrer les moteurs et les conserver allumés avec la version iOS chinoise, en connectant le câble USB au bon moment. Et en serrant les fesses pendant le vol, puisque nous n’avions pas la moindre idée des paramètres en cours.
    Va falloir qu’ils se bougent vite, vite, vite, chez Xiaomi… 😉 Ou qu’ils ouvrent leur SDK, pourquoi pas 😉

  7. @Fred…. tu l’as prise où la version anglaise déjà ? je vois riens sur goggle play …
    C’est un cauchemard cette machine ….

  8. @Fred … tu es trop bon 🙂 Tu peux me faire un petit test si tu as 2min ? Branche un cable microUSB sur le port situé la zone nacelle et celui sur le côté du sonar …. Dis mois si tu as un driver s’active/port qui s’ouvre sous ouinnouinn… Peux-tu me confirmer que le boot c’est 6-7beeps avant que les ESC finissent leur mélodie ?

  9. Bonjour,

    Quand est il de l’homologation de cette machine sur notre territoire ?

    Merci et toujours au top le blog !

  10. Bonsoir, merci bien pour l’info, j’ai téléchargé l’application, j’attends maintenant que le drone arrive (en espérant une maj d’ici la)
    Après, à part le fait que l’application soit en chinois, et que la Map manque cruellement de détail, l’application à l’air sympa, dommage pour les plantages….ce qui est étonnant, c’est qu’elle semble bien fonctionner sur toutes les vidéos chinoises que l’ont peut voir sur YouTube , autant sur iOS qu’Android…. croisons les doigts.

  11. je pensais qu’ils avaient annoncé Août 2017 pour la dispo.
    On est en juillet 2016 et certains ont donc déjà pu le commander en réel ?
    ça explique peut être le prix d’entrée …de jeu ? C’est en Août 2017 qu’il vaudra ses 350 € annoncés, j’imagine.
    Attention au choix du P3 Standard : il est très décevant en portée (500 m dans les meilleurs conditions) et qualité d’image disons… très moyenne, même par rapport aux aperçus du Mi Drone.
    le P3Advanced est vraiment le choix optimal.

  12. @cslevine : Non, il n’y avait pas de date pour la version 1080p, et fin juillet pour la 4K.
    L’appareil n’est pas une préversion, c’est le logiciel qui l’est, en chinois qui plus est ! Le prix est fixé par les distributeurs de Xiaomi…
    Ils procèdent de la même manière avec la Yi 4K : caméra finalisée et vendue en Europe, mais logiciel en chinois… et beaucoup, beaucoup plus chère que la Yi, première du nom !
    Mes premiers essais de vidéo avec le Mi Drone ne sont pas encourageants, la caméra s’incline (roll) quand je fais tourner la machine, jusqu’à un bon 15°. Le syndrome des nacelles Feiyu d’il y a 3 ans 😎

  13. Maj de l’application , la carte est enfin disponible hors Chine ?, et correction de bug… Parcontre, toujours en chinois ?

  14. C’est dommage de faire un mauvais jugement sur cet appareil sans vraiment savoir pourquoi il n’est pas complet….
    J’ai personnellement suivis l’annonce en direct sur le site officiel et le drone n’était annoncé qu’en béta ( et il l’est toujours). Si le prix est plus élevé qu’annonce c’est qu’il n’est pas encore officiellement sortit et que la béta du logiciel n’est même pas finis. J’espère qu’un nouveau test sera fait en septembre lorsqu’il sera officiellement opérationnel 🙂

  15. pour les plantages ? Ou pour la maj de la carte ?
    A priori sur Android, mettre la langue du smartphone en anglais résolvait le problème des crash de l’application, sur iOS , qu’elqu’un a essayé ?

  16. Salut, c’est bien ce que je pensais, le dji p3s est plus avantageux à ce tarif, et il faut attendre que xiaomi se développe mieux dans se secteur ( faut dire que ce n’est pas leur point fort et ils viennent juste d’arrivée sur le marché du quad), donc faut leur laisser le temps pour qu’ils se perfectionnent.

  17. @ Charles C : pour l’instant, dépêche-toi… d’attendre 🙂 Le logiciel n’est toujours pas ok. Mes indics en Chine s’arrachent les cheveux pour faire fonctionner correctement leur version, alors qu’elle est officiellement distribuée. Les vidéos que j’ai faites pour l’instant sont correctes, sans plus.

  18. Oui j’hésite avec le DJI mais pour moi c’est un peu la même bataille que iOS (DJI) vs Android (Xiaomi), et j’aime pas iOS 🙂
    Je vais attendre septembre pour me décider !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.