Hubsan X4 H502E, le test

5
24741

DSC_0076-1200Le constructeur Hubsan surfe sur le succès de ses X4 H107C et H107D… même si les derniers modèles en date n’étaient pas vraiment excitants. Le X4 H502E, qui est appelé X4 Desire sur son carénage, est plus imposant que le H107C+, mais moins que le X4 H501S. Mais à la différence de ce dernier, il est équipé de moteurs brushed. Que vaut-il ? Notez que l’appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

Le X4 H502E est de classe 225 : il mesure 22,5 cm de moteur à moteur en diagonale. Hors hélices, il s’inscrit dans un carré de 18,5 cm de côté. Il est assez fin, avec 5 cm de hauteur. Ses hélices sont assez flexibles, de 13,7 cm de longueur (un peu plus de 5 pouces). Ce sont donc des moteurs brushed qui équipent le H502E. DSC_0083-1200Moins puissants que des moteurs brushless, ils ne sont pas prévus pour la performance, mais pour que le prix de l’appareil soit léger. Ils sont aussi moins dangereux : on peut même mettre les doigts dans les hélices pendant qu’elles tournent… Les moteurs, dont on ne voit qu’une partie, sont des coreless 0820 de 8,5 mm de diamètre. Les engrenages qui les relient aux hélices sont bien cachés, mais on peut les entrevoir au travers des caches sous les extrémités des bras moteurs, translucides et qui servent aussi de pieds. Le carénage de l’appareil est assez réussi, tout en courbes. Dommage que le plastique rouge qui entoure la caméra à l’avant fasse « cheap ». Sous l’appareil se trouve un connecteur non fermé destiné à accueillir une carte microSD (non fournie). A l’arrière, une trappe s’ouvre pour insérer la batterie via un connecteur JST rouge.

Suite du tour

DSC_0094-1200Hors batterie, le H502E pèse 120,6 grammes. C’est un poids plume ! La batterie livrée est une Lipo 2S 7,4V de 610 mAh et 15C. Elle est dotée d’une prise JST rouge pour le branchement dans le multirotor, et d’une prise d’équilibrage pour la recharge. Hubsan livre un chargeur USB, qui assure une charge complète en 1 heure et 10 minutes. Mais si vous disposez d’un chargeur de batteries plus évolué, n’hésitez pas l’utiliser plutôt que le câble USB fourni. Avec la batterie, le poids du H502E passe à 153 grammes. A l’intérieur de la trappe de la batterie se trouve une prise microUSB. Elle ne semble pas opérationnelle – peut-être permettra-t-elle de réaliser des mises à jour du firmware ? Il ne faut pas compter trop là-dessus, Hubsan n’est pas vraiment reconnu pour la fréquence des mises à jour de ses firmwares.

La radiocommande

DSC_0097-1200Elle ressemble à celle des modèles petit format de Hubsan, avec un look manette pour consoles de jeu. Mais elle se révèle assez agréable en main, avec un écran LCD monochrome. Notez que les joysticks sont tous les deux au neutre, ce qui laisse supposer qu’il est possible d’utiliser la radiocommande en mode 2 (gaz à gauche) ou en mode 1 (gaz à droite). Bingo : pour le mode 1, il faut pousser les deux joysticks vers le haut-extérieur, les maintenir ainsi, allumer la radiocommande, agiter les joysticks dans tous les sens (pour calibrer leurs courses) et faire une pression longue sur le trim de droite. Même manipulation pour le mode 2, mais il faut pousser les joysticks vers le haut-gauche. Il ne semble pas possible de forcer la radiocommande en modes 3 et 4.

Premier décollage

IMG_3513 copie-1200Allumez la radio, branchez la batterie du H502E et refermez la trappe. La liaison entre l’appareil et sa radio est automatique. Mais vous êtes tout de suite accueilli par un message clignotant indiquant « Set Compass 1 ». Il faut faire tourner l’appareil sur lui-même, plusieurs fois, jusqu’à ce que le message passe à « Set Compass 2 ». Placez le H502E à la verticale (caméra vers le bas ou vers le haut), et faites-le tourner plusieurs fois. La manipulation est terminée lorsque la mention « Set Compass 2 » disparait. Vous êtes prêt à décoller. Pour lancer les moteurs, il faut pousser les joysticks vers le bas et l’extérieur. Go ? Un instant… Et un conseil : ne faites jamais décoller votre H502 en intérieur…

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

5 COMMENTAIRES

  1. Idem pour moi mais je serais intéresse de l’équiper (H502E) d’une radio commande avec un écran de contrôle, d’autre part impossible d’avoir des photos digne de ce nom j’ai un flou multicolore et je ne sais pas quel logiciel pour ouvrir ces photos il se pilote bien mais la partie camera est extrêmement décevante.

  2. Bonjour,
    Très bonne chronique.
    Bon appareil pour débuter sans tress !
    Acheté pour mon petit fils.
    Synchronisation (facile) TC -drone à prévoir sur mon drone lors de la première utilisation .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.