Lieber 5.8 GHz to Wifi, le test

6
5474

DSC_0124-1200Voilà un accessoire intéressant, en mesure de faciliter la visualisation des flux vidéo 5,8 GHz sur des smartphones et des tablettes. Plantons le décor, pour bien comprendre les choses. Le FPV racing s’appuie sur des systèmes d’émission et de réception analogiques en 5,8 GHz. Le souci, au sol, est qu’il faut impérativement un récepteur 5,8 GHz et un écran (ou des lunettes spécialisées) pour visionner l’image. En dehors des pratiquants de la discipline, personne n’est équipé ! En revanche, tout le monde (ou presque) dispose d’un smartphone ou une tablette ! Mais ce appareils ne sont pas en mesure de recevoir les flux vidéos en 5,8 GHz. La solution ? C’est peut-être ce boîtier : il reçoit l’image en 5,8 GHz, la numérise pour la diffuser via un point d’accès wifi qu’il crée automatiquement. Le résultat ? Avec votre smartphone, vous pouvez regarder un flux vidéo en temps réel !

Tour du propriétaire

DSC_0113-1200Le boîtier est en métal rose, de 8 x 7 x 2,5 cm (avec les prises d’antennes mais sans les antennes). Deux prises au format RP-SMA se trouvent sur la façade arrière. L’une est prévue pour accueillir une antenne 5, 8 GHz, l’autre pour une antenne 2,4 GHz. Figurent aussi à l’arrière un bouton pour changer de canal 5,8 GHz et un écran qui indique le numéro de ce canal. Le bouton d’allumage se trouve sur la façade avant, accompagné par des diodes et une prise microUSB. Elle sert à la recharge de la batterie intégrée, une Lipo 1S 3,7V de 2000 mAh non amovible. Avec le boîtier sont fournies deux antennes, une champignon coudée pour le 5,8 GHz et une de type bâton à charnière pour le 2,4 GHz. Le boîtier avec ses deux antennes pèse 190,7 grammes. Lieber fournit aussi un câble USB et un câble USB vers XT60. Les deux permettent de recharger la batterie interne. L’état de la charge est indiqué par 4 diodes rouges.

Mise en route

DSC_0125-1200Il faut en premier lieu télécharger l’application wifi view sur l’App Store ou pour Android. Elle est gratuite, bien sûr. Ensuite ? Il n’y a pas plus simple : appuyez sur le bouton Pwr. La diode rouge de droite indique que l’appareil est allumé, celles de gauche montrent l’état de la batterie, et s’éteignent rapidement. Une pression courte sur le bouton Pwr permet de les rallumer temporairement. Une pression longue éteint le boîtier. L’autonomie est de 1h50 environ. Mais à tout moment, vous pouvez brancher une batterie 3S via le câble fourni. Après 5 secondes à peine, un point d’accès wifi est créé, avec un nom de type HDAV-xxxxxxx, sans mot de passe. Il suffit de s’y connecter avec le smartphone ou la tablette, puis de lancer l’application wifi view. Il est probable qu’elle affiche un écran bleu, signe qu’il n’y a aucun signal.

Les réglages

IMG_2478Appuyez sur le bouton Channel pour passer en revue les 32 canaux que prend en charge le boîtier Lieber. Ce sont les 4 bandes habituelles du 5,8 GHz (A, B, C/E, F/Airwave). Les fréquences Raceband ne sont malheureusement pas prises en charge. Une fois le canal vidéo trouvé, l’image s’affiche à l’écran. Sur le côté droit se trouvent des icônes pour prendre des photos, enregistrer des vidéos, accéder à ces photos et ces vidéos, et procéder aux réglages. Les réglages permettent d’introduire un mot de passe pour le wifi et de modifier le nom du point d’accès. La fonction setupCamera offre un écran avec de nombreux réglages pour améliorer la qualité de l’image. Mais pas de chance, ces réglages sont désactivés. On peut aussi régler la résolution, par défaut de 640 x 480 pixels, et le nombre d’images par seconde, fixé à 30. Mais là encore, modifier les réglages n’aboutit qu’à une fenêtre qui indique que la modification est « failed ».

>>> La suite du test se trouve ici <<<<

6 COMMENTAIRES

  1. L idée est bonne mais quid des perturbations lorsqu’il y aura 7/8 WiFi avec nos RC qui elles sont en 2.4ghz ? De toute façon le Wi-Fi tu as tjs une latence en WiFi ^^

  2. @ Vincent75 : Ce boîtier promettait d’être facile à utiliser et avec une latence réduite. La facilité est clairement au rendez-vous, mais la latence et la qualité de réception ne le sont pas. Donc oui, l’Easycap offre de meilleures performances, mais il est plus casse-pieds à utiliser, surtout s’il faut le mettre dans les mains de spectateurs. C’était le but de ce test, savoir s’il valait la peine 🙂

  3. J’adore le concept, c’est le genre d’outil a avoir sur une rencontre, permettre aux spectateurs lambda de profiter du live! Mais quand j’ai vu la vidéo je me suis demandé si, en tant que spectateur, je serai capable de supporter cette qualité…..

    Sinon qu’en est il de la puissance/portée du wifi du lieber?

  4. Il serait souhaitable par contre de trouver un boîtier qui retranscrive nos vidéos issues d’un récepteur classique et “diversité” vers un flux WiFi pour donner accès à nos images aux spectateurs via leur smartphone ?
    QQ’un aurait-il vu déjà ce type de gadget ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.