HQ Prop, les bizarreries

28
2853

hqprop-props-weird-02Chez HQ Prop, spécialiste des hélices, on a pu découvrir des hélices quadripales, puis de hexapales au bruit très étonnant, à la puissance et aux performances réduites, mais qui facilitent les figures de freestyle. On attend désormais de pied ferme des octopales. Ou pas ! En fait, HQ Prop est capable de surprendre avec des innovations suffisamment bizarres pour qu’on ait beaucoup de mal à savoir si elles ont un intérêt réel, ou s’il s’agit simplement de coups marketing. Le dernier teasing en date montre des hélices aux extrémités travaillées.

Ce qu’en dit HQ Prop ?

hqprop-props-weird-01Ce sont de « nouvelles hélices 5 x 4 x 3 en fibre de carbone, avec un design spécial, des sensations en vol spéciales ». Ce qu’en disent ceux qui ont découvert les représentations 3D de ces hélices ? « Ca permet de modifier le vortex et diminuer la trainée en bout de pale ». « Ca permet de se couper plus facilement ». « Ca va donner un son très différent ». « La plupart de mes hélices ont ce look après un vol ». “Mon chien machouille les hélices, ça fait pareil“. Bref, on ne sait pas à quoi ça sert (y a-t-il un spécialiste de l’aérodynamique dans l’assistance ?), mais on est impatient de le découvrir. Mission accomplie pour HQ Prop, qui a réussi à faire parler de ses produits !

Crédit photos : HQ Prop

 

28 COMMENTAIRES

  1. Oui ? Et à quand des winglets en bout de pâle …
    Restons sérieux, si cela amenait qq chose, l’aviation grandeur l’aurait déjà découvert avant 🙁

  2. Je ne suis pas spécialiste de l’aérodynamisme …
    Mais je sais que l’extrémité des pales crée des vortex (ou tourbillon) qui engendre de la trainée supplémentaire -> performance (rendement par exemple) amoindri au plus “gros” sera le vortex.
    Du coup modifier l’extrémité de la pale peut agir la dessus donc clairement ça peut être une excellente idée !!!

    Dans le même genre c’est pour ça qu’on trouve des winglet en bout d’aile d’avion:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Winglet

    PS: si un meilleur connaisseur que moi trouve que j’ai dit des bêtises qu’il n’hésite surtout pas à me corriger 😉

  3. Hahaha ! Vous me donnez un jeu d’hélice, et après une bonne séance d’accro, je vous les rends avec un bord “travaillé”. Et en cadeau bonus, elles feront un drôle de bruit et donneront à vos vidéo un bel effet de vague. Et surtout, je vous les garanti bien moins cher ! Pour la terre dessus c’est cadeau de la maison ! 😀 😀 😀

  4. J’ai beaucoup travaillé à un nouveau modèle, je suis particulièrement fier de son aérodynamique qui offre des perspectives inédites en termes de freestyle… 🙂
    fred hexapale

  5. @azblock et @fred effectivement, les saumons sont utilisés par les militaires sur leur helicos , notamment ds le desert car il élargissent le souffle des pales et permettent un embarquement / débarquement plus aisé. En plus de leurs autres qualités.
    quant à HQ, ils ont mis les bullnose à la mode et si j en étais content au début, j ai constaté que le rendement est pourri. Hors, si une hélice doit avoir une qualité, c bien celle ci qu il faut !
    quant à cette petite ” brisure en bout de pale ” , je sais pas quoi dire. Ils ont vraiment le HQ entre deux chaises !

  6. les meilleurs aérodynamiciens font leurs réglages “à l’oreille”.
    si l’hélice fait plus de bruit, son rendement est plus faible (une partie de l’énergie est dissipée en énergie acoustique).
    les meilleurs planeurs ASH25, Ventus2 ne font pas de bruit…
    cqfd?

  7. @giacomaggi Incroyable le ramassis de conneries qu’on peut lire, entre les pales d’hélico pour favoriser l’embarquement ( le seul but des pales d’un hélico comme un NH -90 Caïman ou assimilé est d’amortir le bruit et de fait les vibrations, se sont d’ailleurs entre autres des acousticiens qui travaillent sur ces pales) et pour le rendement de telle ou telle hélice tu te bases sur quoi pour dire cela ? Ton ressenti en vol ?

  8. @groot d accord pour ta remarque sur les hélices d’ hélicoptères rmais en ce qui concerne les bullnoses elles ont clairement un rendement inférieur. On le voit bien dans les tests au banc et en vrai.

  9. @Shro @groot @giacomaggi Ben en ce qui concerne le ressenti en vol, je vole uniquement en 5045BN et 5040 (non BN donc) Et clairement les BN poussent bien plus fort et mon autonomie est la même avec les 5040. Par contre les 5040 ont moins de portance mais sont plus agiles, plus précises. Donc oui c’est un ressenti en vol, mais j’invente pas ces sensations. Donc les BN on peut être un rendement pourri, mais moi je les préfère a des non BN qui ont “moins de portance”. Quand à l’article, je sais pas ou me placer, je suis sur qu’un bout d’hélice modifié comme il faut peut réduire la trainée, améliorer le rendement, mais sur nos racers … sérieux ? on envoi comme des porcs, pas sur que cette finesse se ressente vraiment.

  10. @groot c pas la peine d etre aussi agressif. je voulais dire que que l armee utilise ces pales car elles dispersent le souffle plus largement. franchement, vous êtes trop agressifs. Et même si je dis une ” conneries “, tu me le dis gentiment et j en dirai moins. quant à l autre question tu comprendra que j ai pas envie de te parler de mon ressenti. histoire de pas polluer le fil. Mais il est pas cool, mon ressenti.

  11. Bon en résumé: ressenti et rendement, ce n’est pas du tout la même chose. Donc à chacun sa raison de préférer ce qui lui fait plaisir.
    Pour ce qui est du rendement, le bruit consomme de l’énergie pour être généré. Donc pale bruyante égal rendement médiocre. Je vous en fait la démo en vol sur mon hexa de 4kg.

    P.S. quand à l’hélicoptère, ses pales tournent trop lentement pour le comparer à vos racer 🙂 …

  12. Salut, je suis ingénieur en simulation numérique en aéro et hydrodynamique.
    Cette forme va effectivement directement impacter le vortex généré en bout de pâle. Est-ce que ça ira dans le bon sens par contre (réduction de la trainée) ça c’est loin d’être évident…
    La comparaison avec des hélicos à échelle réelle n’est pas forcément valable vu que ces pâles n’ont pas les mêmes vitesses de rotation, pas les mêmes dimensions, les vitesses absolues vues par le bout de pâle sont donc bien différentes et l’environnement (pression densité) n’est pas non plus le même compte tenu des altitudes de vols différentes. Donc un design peut être bon à l’échelle réelle et pas à l’échelle réduite ou inversement.

    Si quelqu’un met la main sur le modèle 3D de ces hélices par contre, je serais intéressé pour tester avec les logiciels à ma disposition, pour voir ce que ça donne.

  13. @Fred, oui c’était à l’origine un programme expérimental qui à porté ces fruits pour les vrais voilures tournantes.

    pour “groot” un peu de lecture pour remettre les choses a leur places, si tu crois qu’en vol tactique les militaires ne ce soucies que du bruit et de l’embarquement, tu te fourre le doigt dans l’œil, la vitesse, la consommation de carburant fait aussi partis de ces paramètres.

    https://en.wikipedia.org/wiki/BERP_rotor

  14. @Vincent et bien en voilà un commentaire constructif !!! Merci bien 😉
    Par curiosité sur quel logiciel travailles tu ? Et dans quel domaine ?

    Sinon j’ai quand même du mal à comprendre les réactions ici, je veux dire HQ semble essayer d’innover (autrement qu’en rajoutant des pales XD) alors pourquoi pas ?
    Quand au débat bullnose vs non bullnose, il faut reconnaitre que même si les rendements de bullnose sont assez catastrophique, j’apprécie beaucoup leur comportement en vol en plus des performances plus élevée.

  15. @vincent si tu possedes les logiciels qui pourront nous donner des reponses, je serai heureux de faire appel à ta collaboration. Si tu es ok ! ça ferait avancer le schmilblick !

  16. A un moment donné, sur les racers aero il a été développé des hélices bien plus étrange encore :

    http://f5dpylonwc2010.blogspot.fr/2010/08/arrival-and-day-1-practice.html
    Faites défiler en milieu de page…

    Le bord d’attaque en dent de requin permet apparemment de gagner en rendement. On est plus tout à fait dans les mêmes conditions que pour un multi ceci dit… Ces trucs là sont faits pour envoyer des troncs à 300 km/h. Le son est par contre tout à fait étonnant, très feutré, malgré le nombre très élevé de rpm..

  17. @ TB250 : Rhaaa, c’est fou ce truc ! Je me suis d’abord dit que le bord d’attaque était l’autre côté, mais non, c’est bien le côté dentelé. Je suis allé wikipédier les baleines à bosse pour m’assurer que c’était comme ça aussi chez elles. Bon, si les baleines pulsent avec un bord d’attaque crénelé, ça ne peut être que bon pour nous ! 🙂 Enfin, sans doute pour les machines avec un KV faible ? Voilà encore un concept à tenter pour HQ Prop 😉 Merci pour l’info ! 🙂

  18. @Fred :
    Les hélices dans le dossier tournent très vite, je pense encore plus que sur nos multi ! Sur les racers avion bien bien costaud, j’avais vu un calcul sur le net qui montrait que le bord de pale ne passait pas très loin du mur du son en théorie…

  19. @ TB250 : c’est ce que j’ai cru comprendre en lisant la page web. Mais je me dis que les nageoires de la baleine à bosse sont à considérer comme low KV 😉

  20. @ Fred
    C’est pas faux ^^.
    Sur le fond on n’est plus vraiment dans les mêmes conditions ceci dit, l’eau étant un fluide bien plus visqueux que l’air, et elle s’écoule peut être finalement assez rapidement sur la nageoire d’une baleine. Je ne sais d’ailleurs pas quel est l’ordre de grandeur.

    Peut être que Vincent peut nous éclairer là dessus ?

  21. de toutes manière, c’est en cherchant des solutions qu’on en trouve, le fait de voir ces pâles d’hélices
    en dent de scie ou les HQ, prouve bien que rien n’est arrêté, c’est en faisant des erreurs qu’on apprend.

    même si le concept de HQ Prop parait stupide ou commercial, il existe bien, il y à tellement de choses a découvrir. 😉

  22. @Barry et Fredouillo: je vais essayer de faire une réponse assez globale. Je bosse avec le logiciel OpenFOAM pour les simulations ou alors avec des logiciels que nous avons développé en interne à notre entreprise. Le domaine est assez large, beaucoup de spatial (fusée, satellites, etc…) en ce moment, des ballons stratosphériques, et dans le passé sur le souffle créé par différentes catégories d’hélicoptère justement.

    @TB250: effectivement entre de l’eau et de l’air les comportement sont très différents. Les niveaux de turbulence ne sont pas du tout les mêmes en fonction de la viscosité comme tu le disais, mais aussi de la masse volumique du milieu, et également de la vitesse d’évolution. Pour caractériser le fait que l’on soit en régime laminaire ou turbulent il existe le nombre de Reynolds. Selon si l’écoulement est laminaire ou turbulent, ou que l’on souhaite par exemple générer de la turbulence (ça peut être bénéfique dans certains cas) les profils utilisés ne seront pas les mêmes.
    Les hélices sont des éléments très intéressant car en allant du centre vers l’extérieur, les vitesses auxquelles sont soumis les profils de pâle sont très différents. Parfaitement au centre, la vitesse est nulle bien entendu, puis augmente doucement et peut en effet être assez proche de la vitesse du son en bout de pâle (notamment pour les hélicos à échelle réelle).

  23. Merci pour les infos Vincent ! Ca me fait aussi penser aux avions recouverts d’une surface proche des écailles de requin. Là aussi, un concept pas forcément intuitif à la base pour le modéliste ou les avionneurs :
    tpeaerodynamisme1s4.e-monsite.com/pages/exemples-de-biomimetisme-dans-l-aerodynamisme/la-peau-de-requin-et-les-avions-de-lufthansa.html#view-page

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.