Eachine E20, le mini test

10
3097

DSC_0130-1200Cet appareil inaugure des tests en versions courtes. Pourquoi ? Pour certains appareils, notamment ceux qui coûtent un peu cher, il nous semble important de passer du temps à les examiner, à décrire leurs points forts et leurs points faibles. Pour d’autres modèles, à prix léger ou aux caractéristiques assez basiques, autant nous concentrer sur l’essentiel. Le E20 de Eachine est de ceux-là… Notez que cet appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

Le E20 ressemble à une araignée, avec ses bras moteurs crochus, qui ressemblent à des pattes, et terminés par des protection d’hélices bifides. Un look très réussi et différent de ce que fait la concurrence. DSC_0135-1200Cet appareil est prévu pour voler à l’endroit… c’est-à-dire hélices à l’envers, tournées vers le bas. Ou à l’envers, hélices tournées vers le haut. Il est donc capable de voler sur le dos ! La radiocommande 2,4 GHz fournie avec le E20 est en mode 2, de type jouet, très semblable à celle des appareils de Hubsan. La batterie est une Lipo 1S 3,7V de 400 mAh amovible. Elle vient se placer dans une trappe sous l’appareil. Elle est livrée avec un chargeur de type USB. Comptez 40 minutes pour obtenir une pleine charge. Les dimensions ? 13 x 13 x 4,5 cm, avec des hélices de 6 cm. Le poids ? 51,5 grammes avec sa batterie.

Sensations en vol

DSC_0037-1200Les moteurs du E20 sont de type brushed, pourtant l’appareil est assez puissant au décollage. Il faut gérer les gaz pour ne pas monter trop vite ! La stabilité de l’appareil est impressionnante, on parvient à maintenir un vol stationnaire sans effort, avec un peu de trims. Le E20 répond bien aux commandes, un peu trop même pour les débutants : il est très vif ! Mais les erreurs de pilotage sont sans conséquences, les protections d’hélices permettent d’amortir les chocs. Elles sont suffisamment flexibles pour ne pas rompre. La documentation en sino-anglais approximatif peine à donner des indications fiables, avec des erreurs sur les noms des boutons et des commandes. Cela dit, il est facile de mémoriser toutes les fonctions.

Vols inversés

Le bouton juste à gauche de l’interrupteur de la radiocommande est supposé déclencher les vols dos. Mais il sert en fait à choisir si on désire un retournement ou une pirouette complète. Celui de droite force le retournement. Mais pour déclencher le retournement ou la pirouette, il faut appuyer sur le joystick de droite et indiquer une direction. DSC_0027-1200En mode retournement, les moteurs se mettent à tourner dans le sens inverses en une fraction de seconde, sans que le E20 ne perde d’altitude, et de manière automatisée. Les hélices sont pour cela symétriques, avec deux bords d’attaque similaires. Elles sont d’ailleurs taillées de manière très spéciale, avec une sorte de bosse inhabituelle. Le vol sur le dos est très amusant, mais sans réel challenge puisque l’appareil se pilote exactement de la même manière que s’il était en vol normal. Les commandes ne sont pas inversées. Cet appareil ne servira pas, donc, à s’entrainer à piloter des appareils 3D de plus grand format qui, eux, inversent les commandes.

Mais encore ?

Il est possible de corser un peu les vols avec des débattements plus importants, en appuyant sur les trims des gaz. La documentation indique 3 modes, mais notre E20 n’en propose que deux… En mode nerveux, le E20 est un peu difficile à contrôler. L’autonomie de l’appareil est de 6 minutes et 30 secondes. Les diodes, assez lumineuses même en plein jour, clignotent après 4 minutes 30 de vol. D’ordinaire, c’est un signal qui invite à se poser. DSC_0017-1200Mais dans le cas du E20, il reste encore 2 bonnes minutes de vol avec de la puissance ! L’autonomie est donc correcte, sans plus. Mais il est possible d’acheter des batteries supplémentaires. La portée est largement suffisante pour… perdre l’appareil de vue, soit une cinquantaine de mètres. Peut-on lui ajouter une caméra ? Non, malgré sa puissance, il n’est pas fait pour ça. Il y a moyen de lui faire porter une caméra comme la VA1100 de Horizon Hobby, mais l’autonomie est bien trop faible. Notez que placer le joystick de gauche en bas à droite et le joystick de droite en bas à gauche déclenche le calibrage du E20. Placer le joystick de gauche en bas à gauche et le joystick de droite en bas à droite active un mode headless, qui permet de ne pas se préoccuper du sens d’orientation de l’appareil pendant le vol. Enfin, en théorie. Dans la pratique, cette fonction se dérègle au bout de quelques secondes..

Faut-il l’acheter ?

DSC_0122-1200Si vous envisagez un appareil pour des vols en intérieur, ou en extérieur en l’absence de vent, cet E20 de Eachine est très réussi ! Son vol est sain, agréable, précis, suffisamment nerveux pour accompagner les débutants dans des vols un peu rapides. Sans doute trop en mode nerveux, d’ailleurs. Sans pour autant craindre la casse puisqu’il encaisse bien les chocs. Le look est sympa, ce qui ne gâche rien. Malheureusement la fonction 3D (présentée comme l’atout de cet appareil) qui permet de voler sur le dos est anecdotique, ne sert à rien… Le prix du E20 est de 23 € environ chez Banggood (avec le port mais hors taxes), livré avec la radiocommande, la batterie et son chargeur USB, ainsi qu’un jeu d’hélices de rechange.

Une vidéo

D’autres photos

DSC_0124-1200DSC_0126-1200

DSC_0128-1200

DSC_0132-1200

DSC_0137-1200

DSC_0139-1200

DSC_0140-1200

DSC_0142-1200

DSC_0145-1200

DSC_0146-1200

DSC_0147-1200

DSC_0149-1200

DSC_0150-1200

DSC_0152-1200

DSC_0154-1200

DSC_0001-1200

DSC_0004-1200

DSC_0006-1200

DSC_0009-1200

DSC_0012-1200

DSC_0014-1200

DSC_0030-1200

Article précédentHQ Prop, les bizarreries
Article suivantDrone Racing, le simulateur

10 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ce test ! Ça répond aux questions que je me posais sur le mode “3d” de ce drone. Ce nouveau format de test est largement suffisant pour ce type de petits jouets, bravo !

  2. Salut Fred
    Quel engin choisir pour s’entrainer au vrai mode 3D. J’avais bien un 200QX mais franchement à ce prix j’avais pas envi de le fracasser… donc je cherche un truc pas trop cher pour me faire la main.

  3. A noter que les lipo sont d’une galère sans nom a retirer du logement et je pense que comme l’ar drone quand les led clignotent c’est qu’il n’y a pas assez de jus pour qu’il se retourne ou meme passer les flips.

  4. @ Elnino44 : J’ai remarqué ça, c’est le film collant qui accroche. Tu peux retirer une ou deux couches pour améliorer les choses. Ca risque de revenir si les batteries gonflent un peu…

  5. Salut,
    Merci à toi pour ce petit test, très bien fait.
    J’ai craqué pour ce petit jouet et je vais en profiter pour m’amuser par temps de pluie et entraîner ma fille au pilotage.
    Par contre je n’ai pas trouvé où acheter des batteries supplémentaire.
    Merci et bonne journée

  6. Bonjour Fred,
    Tu indique que lui adjoindre un VA1100 réduit son autonomie. Pourtant ça me semblait un bon modèle pour du fpv indoor / outdoor.
    Je dispose d’un VA2500 avec une lipo 200mah et je pensais coller ça sur le e20. Donc je peux oublier ?
    Si tu as un modèle à conseiller n’hésite.
    Merci

  7. Hop je reviens vite fait pour vous reparlez du eachine e20 , alors comment dire….. CET ENGIN EST FABULEUX , je l’utilise dans mon salon et tout ce qui concerne flip , tonneaux ainsi que le passage dos ,ventre se fait aisément car il est très réactif , il fonctionne comme le ar drone , juste avant le flip les gaz augmentent et paf retournement , pour pas se rater il suffit de se mettre à mi hauteur et c’est tranquilou , donc pour conclure , allez y foncez sur banggood .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.