La FPDC attaque !

65
878

Nous avons pris connaissance du communiqué de presse de la Fédération Professionnelle du Drone Civil suite à la montée en épingle, dans les médias, de l’incident entre un Airbus et un drone. La FPDC a publié ceci, que nous rapportons :

fpdc2« La mesure qui nous semble la plus urgente est de bien différentier les usages des drones professionnels et de loisirs, en interdisant la vente des drones potentiellement dangereux (masse de plusieurs kg, puissance permettant d’atteindre des vitesses ou altitudes importantes, …) aux amateurs, et en limitant les drones de loisirs à de très faibles dimensions (moins de 500g de masse) et capacités d’évolution (50 m d’altitude, 100 m de distance). Consciente des nuisances potentielles de ces activités de loisirs pour les professionnels des drones, la FPDC prévoit de jouer un rôle actif dans leur encadrement, que nous espérons le plus rapide possible, par les pouvoirs publics ».

Crédit photo : Guillaume Barucq (cliquez pour en savoir plus)
Crédit photo : Guillaume Barucq

Il s’agit d’une charge à l’encontre des usagers de loisirs. Pourtant… Faut-il rappeler qu’aucun accident n’est à déplorer dans le domaine des drones de loisirs, pourtant autrement plus nombreux que les drones professionnels ? Faut-il aussi rappeler que parmi les enquêtes et les condamnations pour vols illégaux, on compte des professionnels ou des pilotes se targuant de vouloir devenir professionnels ? Qui plus est la FPDC accuse dans son communiqué les pilotes de loisirs pour l’incident de l’Airbus… avant même de connaître les résultats de l’enquête du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) qui, faut-il le préciser, est encore en cours. Faut-il enfin rappeler que la récente affaire belge ayant présenté un risque très réel d’atteinte à la sécurité des citoyens français – à tel point que l’armée a été déployée – met en cause un drone professionnel ?

Ce communiqué de la FPDC oppose les pilotes professionnels et les pilotes de loisirs – alors qu’il y a tout à perdre à le faire. Nous en sommes très étonnés, et peinés. L’intégralité du communiqué se trouve en consultation ici.

65 COMMENTAIRES

  1. Et ben! Ca me laisse sans voix…
    Mais comme tu le dis très bien Fred, si les pros veulent s’opposer aux amateurs, il est pour l’instant plus facile de trouver des accidents ou incidents liés à des pros qu’à des hobbyistes (le skieur, le chanteur latino, le drone belge, etc). Alors prudence les gars (dans vos déclarations), serrons-nous les coudes, au lieu de nous tirer dessus! Eduquons les nouveaux venus et le publique (pour les médias, c’est déjà foutu, alors qu’ils sont eux-même grands consommateurs d’images issues de drone).

  2. Étant un professionnel du secteur, j’ai tendance à comprendre le fond de la démarche… je rencontre actuellement de grandes difficultés à faire évoluer mon nombre de clients à cause des dronistes de loisir qui peuvent facilement acheter des drones professionnels et proposer des prestations en espèces beaucoup moins chère que celles que je propose mais de la même qualité… Les facilités actuelles pour le grand public à acquérir le même matériel que moi sont un réel frein au métier.
    La montée au créneau la “fédé” est donc à mon avis justifiée par des considération économiques. Le nombre de dronistes au black est actuellement un réel problème et rien n’est fait pour enrayer le problème, j’ai déjà vu des choses totalement incroyables ( lors d’un festival, un drone survolait 1 bon millier de personne en pleine nuit à 2 mètres au dessus de la tête des gens… après discussion rapide avec le pilote qui était à côté il m’a facilement avoué qu’il était totalement au black et rendait un service à son ami organisateur). Je réagis notamment à ton récent article d’aerobuzz, fred : difficile de développer cette filière qui est pourtant prometteuse si elle n’est pas cadrée sévèrement.
    Pour finir, il faut choisir entre l’opportunité de créer de l’emploi et de nouveaux métiers en restreignait l’utilisation des drones par les pilotes de loisir et mettre tout le monde au même pied d’égalité et couler prématurément cette filière après avoir brassé tant d’air et d’argent…
    Cela reste un avis personnel.

  3. Il faut bien gesticuler pour montrer qu’on existe et justifier les cotisations meme si c’est pour raconter n’importe quoi.
    En l’occurence cette federation represente qui au juste ? Ils font quoi a part creer un nouveau corporatisme et verrouiller un secteur pour leurs propres interets ?
    J’espere qu’ils ne deviendront surout pas des “interlocuteurs de references” commes ils se presentent (comprendre adhesion et cotisation obligatoire)

    Perso toutes ces assos, fede, groupements etc qui organisent des cocktails et des tables rondes aux frais des membres tout en placant la niece du tresorier au secretariat, c’est sans moi.

  4. D’un autre côté, tu voyais hier soir au jt de 20h des intervenants reprendre des arguments identiques a ceux échangés ici hier, et debouchant notamment sur la conclusion que la machine etait probablement une machine pro (hauteur, taille. ..). Ca me semble logique qu’ils reagissent.
    Par contre leur communiqué est une charge frontal vers notre pratique! Il faudrait également publier un communiqué rappelant que nous aussi sommes soumis à une réglementation et aux lois, ainsi que tout ce qui a été dis au dessus. Que nous aussi sommes très concerné par l’implantation et l’image de notre loisir dans la société.

    Ceci dit j’étais mort de rire en voyant au jt le screenshot de la page du bea relatant l’incident avec la barre de progression indiquant “en cours”, alors que le journaliste de son ton sentencieux argué toute la vérité profonde de ses recherches google!

  5. Ca sent fort le tocard adipeux corporatiste, maître es petits fours, très fier de lui.
    Pauv’type.

  6. C’est plutôt que la fédération veut structurer l’activité des drones en faisant bien la différence entre ceux qui s’amusent et eux qui en font un gagne pain.
    Qu’un amateur puisse se faire un drone qui puisse monter à cette hauteur, c’est pas normal.
    Cette histoire est du même acabit que celle de ceux qui s’amusent à pointer un cockpit d’avion avec un laser
    Donc je vois bien le coup venir avec une exigence d’équipement de transpondeur ADS-B sur tous les drones de plus de 500 grammes.

    Et là je pense que ça va commencer à taper pour ceux qui ne seront pas équipés…

    C’est con, c’est nul… Mais il y a des cons et des nuls. :/

  7. Quelqu’un pourrait leurs rappeler depuis quand le modèle réduit existe et notamment L’aeromodelisme ? Combien d’accident avéré depuis ces décennies ? Alors oui il faut condamné les pratiques dangereuses mais il ne faut pas tirer à boulet rouge sur une pratique qui existe depuis des années et qui a ma connaissance n’a pas été criminel… ils veulent tellement défendre leurs activités qu’ils en deviennent c….

  8. Je précise que si on suit leurs raisonnement il en est fini de L’aeromodelisme… Adieux les p’tit gros, les planeurs de 3m les helicos… Et oui car tous ça vole et peut être un concurrent aux “pro”

  9. Il y a quelques temps j’essayais d’acheter une carlingue complète d’avion de ligne pour un projet personnel (qui n’est malheureusement plus d’actualité).
    J’ai découvert qu’avant 1914 puis dans l’entre deux guerres, tout le monde essayait de construire son avion, ou de se monter un avion soit même en achetant un kit. Lorsque la réglementation est venue mettre un frein à l’enthousiasme populaire, il y a bien sûr d’un côté les pros qui se sont battus pour que l’aéronautique devienne leur chasse gardée, et de l’autre les amateurs et passionnés qui ont du se regrouper dans la RSA pour continuer à vivre leurs passions…
    Et l’histoire se répète.

  10. Ceux qui se construisent des “petits-gros” sont généralement des personnes responsables…
    Un aéromodéliste ne se serait jamais mis dans un couloir aérien….

  11. Avec ce type de raisonnement, il faut interdire aux amateurs de conduire une voiture de plus de 1cv et laisser les pro conduire toutes les autres, car la voiture est très dangereuse.
    lol

  12. Je ne suis pas vraiment étonné par ce type de réaction. En France on aime bien opposer plutôt que rassembler. C’est bien dommage !

    Très franchement, en tant qu’exploitant de drone pro, je me sens bien plus proche de la communauté d’hélicomicro que de la Fpdc qui à mon sens ne sert à rien. Une fois j’ai essayé de leur demander une info sur les pays de l’UE. La réponse était…

    « …nous concentrons notre mission de service exclusivement envers nos adhérents.
    Nous vous invitons donc à devenir membre en 2016.”

    bref, “sert à rien !”

    Alors, longue vie à Helicomicro, à la pratique amateur, aux activités de loisir.

  13. @ le proto, tous comme la très grande majorité des utilisateurs d’engins volant de tous poil !faisons de la pédagogie envers les plus “foufou” ou “ignorant” plutôt que de taper sur l’ensemble ! Mais cela demande un effort plus important…et surtout une vraie volonté que les pseudo pro ne semble pas avoir…

  14. vraiment nul. tout le monde va y perdre avec des communiqués pareils. Que je croise pas un des ces “professionnels” à 2 balles en train de voler.

  15. De toute manière la FPDC a toujours voulu nous voir disparaitre.
    Hier soir au 20h, les mêmes arguments que dans ce communiqué étaient avancés, fondés uniquement sur le point de vue totalement subjectif des responsables de cette fédération, et sans aucun fondement, si ce n’est la rancoeur qu’ils vouent à notre passion. Du pain béni pour les journalistes en quête de sensationnel, vous pensez bien !
    Ils sont balèzes à la FPDC. Je me demande d’ailleurs pourquoi on confie l’enquête au BEA, alors qu’on a à faire ici à de “vrais experts” qui savent exactement de quoi il s’agissait dans ce cas précis !
    Il serait bon aussi que les représentants de la FFAM répondent rapidement à ce communiqué, afin de condamner fermement cet incident, et se démarquer (l’aéromodélisme au sens large et le vol de loisir) de ce genre de pratique. Juste histoire de ne pas faire d’amalgame comme le fait si bien la FPDC.

  16. @Sébastien, Ce problème de comportement est une histoire qui se répète sur tous les domaines. Par exemple la circulation routière, on a des voitures qui peuvent dépasser les 50km/h en ville, et pourtant la législation a permis de limiter les vitesses.
    Alors qu’avant le code de la route tout était possible.
    Mais c’est bien l’accessibilité qui provoqué la réglementation et les moyens de contrôles.

    C’est très logique tout cela…

    Si tous les hommes avaient un sens civique inné, il n’y aurait pas besoin de lois.
    Sauf qu’il y a toujours, et inévitablement, des manquements.

    Cette histoire est très naturelle, elle va dans le sens de l’évolution de notre pratique. Et il ne faut pas voir la réglementation s’adapter comme une contrainte, mais comme un cadre de notre pratique.

    Et je trouve cela tout à fait normal.

  17. En fait dans le communiqué, le seul argument avancé pour se dédouaner, c’est de dire que la pratique pro est encadrée par des textes depuis 2012, et que leur adhérents respectent à la lettre, et qu’il n’y a certainement pas de têtes brulées chez eux.
    Alors pour sortir le même genre d’argument bidon à 3 francs six sous, et bien c’est pareil pour la pratique de loisir chers messieurs ! Que tous les vrais passionnés s’évertuent à appliquer et à distiller aux nouveaux venus dans le secteur.

  18. Je me permet une comparaison. c’est un peu comme si les pilotes de rallye Pro attaquaient les petits amateurs de rallye régionaux ?

    On joue sur le même terrain de jeu, mais pas pour les mêmes intérêts. les idiots d’un coté font mal des deux cotés…

    ce qu’ils disent:
    ” La mesure qui nous semble la plus urgente est de bien différentier les usages des drones professionnels et de loisirs, en interdisant la vente des drones potentiellement dangereux (masse de plusieurs kg, puissance permettant d’atteindre des vitesses ou altitudes importantes, …) aux amateurs, et en limitant les drones de loisirs à de très faibles dimensions (moins de 500g de masse) et capacités d’évolution (50 m d’altitude, 100 m de distance). ”

    ce que nous entendons:
    “On va interdire la vente et l’utilisation de vos drones”

    ce qu’ils disent:
    “Consciente des nuisances potentielles de ces activités de loisirs pour les professionnels des drones, la FPDC prévoit de jouer un rôle actif dans leur encadrement, que nous espérons le plus rapide possible, par les pouvoirs publics”

    ce que nous entendons:
    “vos vols vont être illégaux le ciel sera a nous”

    Ce communiqué me laisse un gout amer.

  19. Quand j’ai commencé le modelisme (il y a 25 ans) nous devions faire une déclarations au PTT pour utilisation d’une fréquence… Cela ne me dérangerais pas de refaire une déclaration d’activité, ce qui me dérange c’est l’amalgame fait et le regard des profanes et de ces pseudo pro qui du coup considère que l’amateur est un danger public !

  20. Interdire la vente de drones trop puissants, bien bien bien visiblement à la fédé qui fait rire, z’ont pas entendu parler d’internet et de la possibilité d’acheter à l’autre bout du monde du matos sans passer par la case “autorisation”, le but de tout ça c’est in finé d’arriver à une interdiction quasi totale de vol pour tout le monde…
    on n’en reparlera dans pas longtemps……….

    salutations

  21. C’est un vieux combat, mais déjà j’ai du mal à accorder du crédit à un communiqué farci de fautes d’orthographe. Pour le reste, la FDPC peut se targuer d’être encadrée depuis 2012 et nous pouvons revendiquer de l’être depuis 2016, et je ne comprends pa

  22. s pourquoi la fdpc a plus l’oreille de la presse que la FFAM. (désolé pour le post splitté, mon doigt a rippé !!!)

  23. C’est toujours la même chose. Des professionnels aigris comme on en voit souvent sur certains forums balancer leur venin sur les utilisateurs loisir. Quand je vois la qualité du boulot de certains pro, je pense qu’ils feraient mieux de se remettre en question plutôt que d’essayer d’écraser leur soi disant concurrence à la moindre occasion.

    Et je dis ca avec la casquette de professionnel.

    C’est bien ici qu’il y a la meilleure communauté

  24. La FPDC c’est la même équipe que la FFSBD Fédération Française pour la Santé Bucco Dentaire, elle n’existe pas c’est juste pour vendre du dentifrice.

  25. Mea culpa hormis différentier qui s’écrit avec un c et non un t ce document ne comporte pas d’autres fautes d’orthographe, quand je me trompe je le reconnais, mais je maintien que la FDPC n’a pas plus le droit que notre communauté de porter des accusations infondées.

  26. On retrouve Manche drone production dans les délégués Nationaux !

    Avec eux, les leds de nos drones seront bien visible :p

    Cf article sur la traversée de la manche.

  27. @ anonyme : Je peux comprendre la frustration des professionnels qui voient des particuliers travailler hors des clous de la réglementation et de la fiscalité. On est dans le principe d’uberisation d’une profession, si tant est que ce mot veuille dire quelque-chose. Mais dans ce cas, il faut appeler un chat un chat, s’attaquer au travail dissimulé et ne pas utiliser des arguments sécuritaires… surtout en extrapolant de faits dont on ne sait rien, comme l’incident de l’Airbus. Il y a des moyens pour réduire le travail dissimulé, surtout dans le domaine de l’image. Il faut simplement les mettre en oeuvre, ces moyens. Pénaliser tous les utilisateurs de loisirs pour mettre en oeuvre une régulation qui vise au mauvais endroit est une erreur. Le pire, c’est qu’elle n’aura évidemment aucun effet probant sur le fond du problème.

  28. AIRVB tu à tout juste!!

    Avant que les drones soit facile d’accès et stabilisé via une électronique embarquée, combien de ces personnes connaissait le milieu de la RC, combien pratiquais, combien ont construit un planeur en kit balsa ou autre, très peu.

    Et maintenant qu’ils ont découvert qu’on pouvait s’enrichir en faisant des images, ils veules écraser les amateurs ceux qui ont été les précurseurs de leur sois disant gagne-pain, m’tonnerais que Mr Morelli soit à la rue avec sa retraite de militaire!!

    Ce sont des négationnistes du multi-rotors, ils ferait mieux de balayer leurs pas de portes avant de pondre ce genre de communiqué.

    Tous ici, on c’est fait la même réflexions lorsqu’on vois des images aux JT de TF1, FR2 et autres, ont il déposé une autorisation pour voler, pour tourner ce nombres incalculables de vidéos aériennes diffusée dans les médias alors qu’on sait pertinemment qu’avoir des autorisations est pénible et laborieux.
    C’est certainement un amateur au black qui fait ces images pour les médias…

  29. C’est bien évident que les pilotes ayant cotisés sont de fait de meilleurs pilotes, et que ça va de paire avec la sécurité. L’actualité le prouve, euh ah non en fait, on est plus nombreux et visiblement on génére moins d’accident que les “quelques émminents professionels”. Je reviens sur le terme “pros”, comment devient’on pros? Avec la DNC? Oui donc on ne devient pros que en payant, que les choses soient dites, une histoire de sous, un point c’est tout. Que dirais les pros actuels de cette FoNdation des petits fours, si demain pilote d’helicos et d’avions pour éviter la concurence se débrouille pour que même en S1,S2 et S3, les faux pilotes d’ULM sur papier sont de vrais danger publique, et que seuls eux savent faire voler une machine.
    Allez pour finir, et parce que la connerie n’a d’egal que le degré officiel qu’on lui donne. Si demain les “pros” du business arrivent à leur faim, soit nous laisser seulement des Beebops pour nourrir notre passion, j’aurais alors comme objectif très clair de pirater le travail mercantile de ces emminents pilotes. Appretez vous à être “embrouillé”, par ceux que vous privez de liberté.
    Et pour que ce soit clair, leproto, moi aussi je travaille officiellement, et en plus je suis passionné à titre perso. Payes ta cotisation, mais arrêtes de parler au nom des pros, parles pour toi.

  30. J’ai toujours été sceptique face à certains “pros” des drones. On trouve des vidéos sur youtube de “pros” ou faites par des “pros”, et bien ça fait plus rire qu’autre chose…

  31. Moi je suis pro. Pas plus tard qu’hier après midi, j’ai démarché des agences immobilières et des pavillonneurs pour leur proposer des vues aériennes des biens immobiliers à vendre ou en constructions; Sur la dizaine d’agences visitée, 2 font leurs images elles-mêmes, au détriment de toute réglementation. Donc oui, la concurrence déloyale fait rage. Un gars m’a même dit “ce n’est jamais qu’un appareil photos volant, je ne fais pas de mal”. Je n’ai pas voulu entrer dans le débat qu’il était complètement hors la loi. Ca oui, ça me gave, moi j’ai mis 4 ans pour devenir pro, et j’ai arrêté de compter l’investissement pour ne plus me faire peur.
    Mais il se trouve que je suis aussi amateur, avec mes autres machines non homologuées, et c’est avec celles-ci que je cumule le plus d’heures de vol. Donc dire que les amateurs se dressent contre les pros, c’est faux, tous les pros sont plus ou moins amateurs dès qu’ils ne volent plus avec leur machines pro. J’irai même plus en disant que certains amateurs ont des compétences bien supérieures à certains pros et que de part leur expérience, respectent scrupuleusement

    @Dodox : quand tu dis ” Que tous les vrais passionnés s’évertuent à appliquer et à distiller aux nouveaux venus dans le secteur.” c’est souvent vrai mais ça ne dure qu’un moment. Sur le forum DJI, combien de fois je me suis fait rentrer dans le lard pour avoir voulu prévenir que les gars qui se vantent de voler à 500/1000 m voire plus ne sont pas dans les clous et arrêtent de raconter leurs exploits. Je passe carrément pour un idiot quand je dis que mon P3 n’a jamais dépassé les limites autorisées. D’ailleurs, je t’invite à lire ce post : http://www.djiphantom-forum.com/t18856p90-une-nouvelle-version-du-phantom-cette-annee-2016#230508 . Pour moi, aux yeux des débutants qui débarquent dans l’activité et qui tomberaient sur ce post, c’est une pure incitation à violer la réglementation. Mais il parait que je suis de mauvaise foi.

  32. Avec l’augmentation exponentielle de drone dans la nature, il faudra s’attendre à ce genre de chose de façon plus fréquente dans le futur.
    Réglementer c’est bien mais ça n’empêchera rien si les sanctions ne sont pas significatives et même avec ça, il y aura toujours des gens qui passeront outre. La meilleure solution c’est le développement de moyens afin de mettre hors d’état de nuire les drones sur des lieux sensibles. On arrive bien à brouiller les fréquences des téléphones portable. Pourquoi est-ce les aéroports ne disposent ils pas d’un matériel qui brouillerait les fréquences radio sur lesquels fonctionnent les multirotors ?

  33. @ Lololerigolo : L’incident s’est déroulé à une trentaine de kilomètres de Roissy. Brouiller à cet endroit brouillerait beaucoup d’autres choses !

  34. très très bonne cette vidéo, j’ai passé un bon moment, merci Florent31. . C’est tellement vrai. Et encore, je trouve qu’il n’a pas pros les plus gratinées… j’ai des souvenirs avec le robinet d’essence qu’il faut fermer sur un ULM je sais plus quand, ça m’a trop servi jusque là. https://www.youtube.com/watch?v=5HLeFh13Ng8

  35. Stop ! Vos discussions sont inutiles.
    Le problème des dits Pros , C’est que la législation qu’ils subissent est trop lourde .
    Tapper sur les clubs et les amateurs ne réglera pas leur business.
    Rester solidaires et travailler de concert est la seule issue possible.

  36. Toute jeune fédération et pourtant ils sont déjà aussi ringards que les taxis.
    Jean-Louis vous dites ”tous les pros sont plus ou moins amateurs dès qu’ils ne volent plus avec leur machines pro” j’ai peur que ce soit beaucoup moins que plus, pas mal de gars se sont lancés dans ce business dedans juste par appât du gain.

  37. En même temps, rien d’étonnant, ce ne sont que des pseudos pro qui sont dans cette branche. Combien d’entre eux n’ont jamais touché une radio avant de se lancer là dedans ? énormément

    Avant, quand quelqu’un ne savait pas quoi faire, il devenait agent immobilier, maintenant, il devient ” pro du drone “, les débordements ne m’étonnent plus.

    Ces ” pros ” qui d’ailleurs n’y connaissent absolument rien, ils ont juste eu le fric pour se lancer dedans

  38. Bonjour,
    La FPDC ne fait pas que des communiqués de presse, ses membres portent également plainte lorsqu’une vidéo postée sur YouTube peut leur faire le l’ombre. Le problème est que l’on ne peut plus rien faire gratuitement : ce n’est pas du black !
    Mais les pro qui se sentent menacés peuvent vraiment d’inquiété.

    ANONYME a tout faux. Il ne survivra pas en tant que professionnel s’il n’est pas capable de faite mieux, beaucoup mieux qu’un amateur.

    Complétement d’accord avec toi Damien. Un pro : licence ULM, assurance, drone homologué. Cela ne fait pas le talent.

    S’il y a un secteur à protéger : c’est bien le drone de loisir qui va générer beaucoup plus de croissance et d’emploi.

  39. C’est un peu con de la part de la fédé, mais ca arrive.

    Par contre les pros qui se sont exprimé ici, j’ai une petite question pour vous: le problème avec l’airbus et vos commentaire sur le marché actuel, c’est quoi le rapport ?

    Je comprends que l’on défende son job c’est normal, mais il ne faut pas tout confondre, non ?

  40. @GM1968 : +1
    Le problème dans ce cas comme dans beaucoup d’autres est que la facilité conduit a mettre en cause la concurrence plutôt que de réfléchir aux évolutions possibles permettant de se démarquer…

  41. juste une remarque :

    la FPDC s’est fendue d’un communiqué (pour enfoncer le loisir), j’aurais bien aimé que la FFAM en fasse un aussi pour prendre position et quelque part, défendre le “loisir” et rappeler le travail abattu depuis 1 ou 2 ans avec la DGAC et eviter qu’on soit tous cloués au sol ?

    j’aurais bien voulu lire un truc de ma fédé …

    et on peut aussi remercier FRED pour ca car il a beaucoup participé a ces reunions… 🙂

  42. Ça va peut être venir.
    La FFAM a répondu à certains courriers montrés sur le groupe FB french fpv. Donc ils sont pas loin

    La FPDC semble être avide d’adhérents, semble décidée à passer ma vitesse supérieure en 2015-2016 et se fait “mère protectrice je suis là je vous défendrai bec et ongles”.
    Son communiqué est logique et finalement plus tourné vers elle même que vers les instances.

    La FFAM est dans une logique différente.
    Encore une fois attendons de plus amples infos

  43. INADMISSIBLE.
    Aujourd’hui j’ai vu encore une dizaine d’inconscients voler à une hauteur entre 500m et 800m du sol. Certains étaient très proches les uns des autres et visiblement très peu expérimentés.
    De belles machines, la plupart de + de 2 mètres d’envergure et d’un poids de 8 à 10kg.
    Evidemment, pas de transpondeur, pas de plan de vol, pas de certifs DGAC ou autres, de vrais “illégaux”.
    Oui, aujourd’hui j’étais à Vasieux en Vercors, au milieu de vautours fauves 😉
    IL EST VRAIMENT URGENT D’INTERDIRE AUX OISEAUX DE VOLER. A minima leur imposer l’obtention d’un permis.
    PS : La semaine dernière, un inconscient a foncé sur ma voiture et est venu percuter mon pare-brise. Les consequences auraient pu être dramatiques.
    Alors quelques milliers de drones à coté de milliard d’oiseaux inconscients…

  44. Très bien . Alors, le skieur en Autriche manqué de peu, c’était un amateur peut etre ?

    Et la on parle d’un drone d’environ 1m d’envergure, peut etre un amateur aussi ?

    Alors ils veulent profiter cet évenement pour nous clouer au sol ? Dans ce cas , si la sécurité est vraiment la préoccupation, soufflons donc aux oreillres du légisaque les pros s’équipent de contrôleurs de vol certifiés aux normes aéro(DO 254, DO178). Et la, ce sera plusieurs dizaines de milliers d’euros l’équivalent du Naza. De quoi en clouer pas mal au sol aussi. Mais ce sera pour la sécurité de tous !

  45. @anonyme, deuxième message du thread et qui n’a pas les c*******, pardon, la volonté de s’identifier.

    Peut-être rencontre-tu des problèmes pour agrandir ta clientèle car le marché que tu convoite n’a pas forcement besoin de boites professionnelle pour la moindre image aérienne ?
    Peut-être que si tu avais une réelle valeur ajoutée (cadrage, pilotage…) tu ne rencontrerai pas ces problèmes ?
    C’est un peu facile de dépenser 3000 euros dans un Inspire ou autre et de se prétendre pro …
    Si Freewayprod et d’autres boites sont aujourd’hui très demandées, c’est peut être justement qu’elles apportent réellement quelque chose a leurs clients ?
    C’est un peu facile d’investir, de passer une pseudo certif et d’ouvrir une entreprise autoentrepreneur et de se targué d’être un “professionnel” ? Et au passage de cracher sur les pilotes amateurs …

    Pour en revenir au sujet, cette histoire me rappelle les débuts du drones il y a quelques années ou les structures faisant de la prise de vue aérienne pro mais utilisant des helicos/avions allaient dénoncer les petites structures qui se lançaient dans la prise de vue par drones. C’était facile faut dire, elles avaient en général un bureau de la DGAC pas trop loin de leurs locaux 😉

  46. Le copilote est un homme avec des yeux de super héro.En effet voir et être conscient qu’un “Drone” est en dessous de soit, avec une vitesse de 110m/s, et un taux de chute de 180m/s, releve du miracle.
    Le temps de réaction+ le temps de désactivation du pilote automatique ( plus de 2sec au total)et voila déjà plus de 200m de franchis.

    Qui est en mesure de voir un “Drone” a plus de 200m de distance en contre bas(surtout sans s’y attendre).

  47. @ Jimi: Juste pour préciser les choses, Anonyme… ne l’est pas pour moi, il a indiqué son mail (que je ne rends bien sûr pas public, pour des raisons évidentes de confidentialité, comme pour tous les participants aux comms’ du site). C’est un pseudo comme un autre, il n’est en fait pas plus anonyme que d’autres ici. C’était important que je le mentionne.

  48. @ Leraver : Il faut être prudent dans les conclusions, je pense. La perception d’un objet même petit qui bouge sur un fond distant est possible. Pour faire simple, tu ne vois pas une mouette sur un falaise, mais tu la vois quand elle s’envole parce que tu perçois le mouvement sur un fond immobile. A ce moment du vol, les pilotes sont supposés être concentrés, avec une vision devant eux (et sur les instruments). Pour le reste, mieux vaut attendre d’en savoir plus, les informations dont on dispose ne permettent pas de déduire grand chose…

  49. Soyons honnête, Le drone est un objet potentiellement dangereux. En premier lieu parce qu’il peut échapper au contrôle de son propriétaire. Maintenant il s’agit de placer le curseur au bon endroit entre interdiction pure et simple et liberté totale.
    Beaucoup d’activités sont encadrées qui s’en offusque? Piloter un jet ski est soumis au passage d’un permis, conduire une voiture également. Pourquoi? parce que l’on est pas seul sur la route ni en mer. Pour le ciel c’est pareil au dessus en dessous il y a du monde. Les drones se vendent semble t’il bien. Le bon sens c’est de créer des catégories de puissance et de poids. Un hubsan qui tient dans la main avec des protections d’hélices et totalement sans danger. Un Phantom est potentiellement dangereux. Alors oui, il faut éduquer, encadrer et interdire quand c’est nécessaire. Est ce que je peux conduire un poids lourd sans permis spécifique évidemment non et chacun comprend bien pourquoi, pour les drones c’est exactement pareil.

  50. @ LERAVER
    C’est dommage qu’il ne soit plus permis de visiter les cockpits en vol, tu aurais pu découvrir certaines choses lors de ton prochain voyage…

  51. Sonic, je suis désolé de te reprendre, mais le post de clubic affiche “mise à jour du 8 mars” alors qu’elle reprend les publications du 6, elle pointe le lien du communiqué de presse du “BEA” alors qu’il s’agit d’un communiqué du SNPPDC le syndicat national des pilotes professionnels de drone civil et reprend les infos en mélangeant les communiqués de la FDPC et du SNPPDC Voici une preuve du peu de sérieux de nombreux médias, non seulement ils sont à la bourre mais ils publient n’importe quoi sans même vérifier le contenu.
    Désolé que tu te sois fais rouler par Clubic.

  52. En tout cas, il semble apparaitre que c’était un drone professionnel… tout cela pour cela ? A bas les professionnels alors 😉 ?

  53. Attention pas plus pro que loisir, il n’y a aucune données relatives à l’utilisation de la machine, surtout que si ce n’est pas un professionnel déclaré on l’estampillera loisir alors que s’il faisait des images dans le but de le devenir on devrait le cataloguer pro. On peut déjà le cataloguer débile en attendant !!!

  54. Yep,

    Je croise souvent des “pros” en boutique spécialisée.
    Il y a trois ans ils venaient pleurer auprés des modélistes moustachus dés que leur nouveaux ESC rendaient dingue leurs magnétométres.
    Aujourd’hui ils crachent sur ceux qui les ont aidés au départ….

    Quand aux diverses Fédérations ce ne sont que des confréries de plus.

    Bref, vivons heureux, vivons cachés et pilotons en S4 pendant que les clowns parlent de drones pour se rendre intérésants 🙂

  55. C’est triste et pitoyable a la fois en Belgique même problème avec des soitdisants pro,ici je parle pas du travail en noir,il a des organismes de état pour contrôler sa,c’est pas a ses soidisants pro de être policiers et juges,je ne fois pas en quoi sa aide un licence de ultra léger ulm pour piloter un multi jusq a présent malgré le nombre des millions de amateurs dans le monde la plus grande parties des accidents dans le monde avec blesses mettent en causes ces soidisants pros et que ils prouvent le contraire,bien souvent ces gens ont beaucoup moins de heures de vol que un amateur,(attention je dit pas tous) a nous de respecter les règlements établis et sa ira bien pour tous mais que il arrêtent de attaquer notre hobby et volons tous dans le respect un des autres bons vols a tous( dans le respect des règles et de prudence)

  56. Comme on a DiT plus haut des cowois et des fous il en à toujours comme en voiture moto vélo ectc..ect,mais souvent ces fous la ils abandonnent vite c’est pas un vrai passion ch.jeux,pour le reste je suis de accord avec beaucoup des points de vue de Jean Louis,preuve que il ne faut pas mettre tous les pro dans le même sac,maintenant,heux nom plus,ils ne doivent pas mettre tous les (amateurs) pilotes dans le même sac

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.