BeeRotor Victory230

6
589

beerotor-victory230-03Cet appareil vous dit quelque chose ? Mais oui, son look est calqué sur celui du Vortex 285 d’ImmersionRC. Comme toujours, avec les produits chinois, on ne sait pas trop s’il faut qualifier ces reproductions à l’identique – mais à une échelle différente – de copies sans foi ni loi ou d’hommages vibrants. Le Victory230 est plus petit, mais son look est le même. Est-ce pour autant une mauvaise machine qui tente de surfer sur la (air)mode ? Les composants utilisés ne sont pas au rabais…

Les caractéristiques

beerotor-victory230-04Le Victory230 mesure 23 cm de moteur à moteur en diagonale, avec des bras en tubes de 1,2 cm de diamètre, non repliables, pour des hélices de 5 pouces. Le contrôleur de vol est un F3 flashé en Cleanflight avec une mémoire Black Box de 8 Mo, les ESC sont des 20A OneShot125 et les moteurs des 2205 à 2300KV ou des 2306 à 2300KV (il y aura deux versions de l’appareil). Figurent aussi dans la dotation électronique un buzzer « puissant » et un OSD (basé sur MWOSD). La caméra est une 700TVL sur une base Sony, associée à un émetteur vidéo de 5,8 GHz d’une puissance de 500 mW (bien trop forte pour les 25 mW autorisés en France), compatible avec les 40 canaux Raceband d’ImmersionRC. Il ne reste plus qu’à installer un récepteur pour que l’appareil soit opérationnel. Notez que des LED sont placées à l’arrière de l’appareil, pilotées par le contrôleur de vol.

On y croirait !

beerotor-victory230-05A la lecture de la fiche technique, on pourrait croire à une réduction officielle du Vortex 285 : la forme, les bras en tube, l’OSD, l’émetteur Raceband… Seulement voilà, les bras ne sont pas pliants, et surtout l’intégration de l’OSD avec le contrôleur de vol, pilotable depuis la radiocommande, l’une des particularités des Vortex, ne répond pas à l’appel. BeeRotor est une marque du distributeur chinois RCTimer. C’est donc sur le site RCtimer que l’on trouve le BeeRotor Victory230 dans ses deux versions, pour moins de $270 (hors port et hors taxes), avec des hélices 5045 Bullnose et une mallette de transport.

beerotor-victory230-01

6 COMMENTAIRES

  1. Joli mais encore un modèle avec une caméra très exposée. Ils ne prennent jamais de gamelles les concepteurs????

  2. Hormis la protection de caméra insuffisante et les bras tubulaire fixe, c’est une machine intéressante en RTF, et dont les performances prometteuses et la conception nous changent aussi des enclumes habituelles dans ce secteur (Hormis les valeurs sures : Vortex, Vortex Pro, Jpay quad, Porkette NG, Walkera 210, etc…)

  3. Belle geule ce multi, par contre un peu trop cher par rapport à un drone assemblé maison.
    Pour la cam il est facile de fixer deux tiges d’alu, de plastique ou de carbone qui la protègeront.

  4. @Bertin Tiens j’aurais mis le Vortex pro dans la catégorie enclume moi…
    Un OSD MWOSD ça ne fait pas comme les MinimOSD ou les micro ? Pas de contrôle PID avec la radio par exemple ? Il suffira peut-être de flasher pour avoir la fonction 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.