OnagoFly

14
1118

onagofly-05Derrière ce nom se cache un mini multirotor proposé en projet de financement participatif. Il est prévu pour voler de manière autonome, suivre son propriétaire, filmer en Full HD, être pilotable depuis un smartphone, être capable de reconnaitre les visages des personnes autour de lui, et détecter les obstacles pour les éviter. Ca ne vous rappelle rien ? Mais si, le projet Zano, dont l’issue n’a pas été heureuse : l’appareil n’est jamais sorti.

Brushless

Le OnagoFly repose sur des moteurs brushless pour avoir suffisamment de puissance – car il pèse pèse 140 grammes pour des dimensions de 12,5 x 12,5 x 4,6 cm. La batterie est une Lipo 2S 7,4V de 1000 mAh qui assure une autonomie de 15 minutes sans enregistrement de vidéo, 12 minutes avec. La caméra est un modèle de Sony, de 16 mégapixels, capable de filmer en 1920 x 1080p à 30 images par seconde, en stockant les images sur une carte microSD à bord. A l’intérieur de l’appareil, on trouve aussi un GPS et un module wifi capable de porter à 30 mètres en hauteur et 100 mètres horizontalement pour assurer la connexion avec un smartphone iOS ou Android. onagofly-03Lequel permet de décoller automatiquement, d’atterrir de la même manière, de piloter en simulant une radiocommande à l’écran, de déclencher des prises de vues et des vidéos et de visionner le flux vidéo en temps réel.

C’est tout ?

Non ! Sur les côtés se trouvent des capteurs passifs qui permettent de détecter des obstacles lorsqu’ils sont à moins de 20 cm. Et donc de les éviter en changeant de direction. Quand il n’y en a plus, il y en a encore : la caméra est stabilisée, non pas avec une nacelle mécanique, mais de manière logicielle. Mieux encore, le processeur est capable de reconnaître les visages et même d’attendre que tout le monde se mette à sourire pour déclencher une photo. Sympa, non, ce multirotor qui prend en photo les gens heureux. Quand ? La livraison est prévue pour mars 2016. Combien ? onagofly-06Le OnagoFly est proposé à partir de $199 sur Indiegogo, avec un 2 jeux d’hélices et un chargeur. L’objectif de $150 000 a déjà été dépassé, le projet sera donc financé…

Qu’en pense-t-on ?

Les caractéristiques semblent, comme pour le Zano, trop disproportionnées par rapport à l’état de la technologie. La page sur Indiegogo contient des détails qui chiffonnent. Comme par exemple la portée wifi qui serait de 30 mètres en vertical et 100 mètres en horizontal. Ce qui aurait été à peu près plausible, c’est l’inverse… Ou encore la date de livraison, fixée à mars 2016 dans la frise chronologique, mais contredite par la FAQ qui assure que la livraison aura lieu début février 2016. Ou encore cette autonomie de 12 minutes avec une batterie 2S de 1000 mAh, un poids de 140 grammes et des moteurs brushless, qui semble irréalisable. onagofly-04La vidéo de présentation montre des séquences ultra stabilisées, à l’évidence réalisées avec un autre appareil. Le plus amusant ? Alors que l’appareil n’est pas encore disponible, cette même vidéo rapporte les propos de « Linda, 25 ans, passionnée de drone » : « Ce drone intelligent est si cool ! Je viens de l’envoyer à mon mari pour son 35e anniversaire et il l’adore. Il a dit que le drone était vraiment petit, mais très efficace et stable même en volant sur la plage avec un fort vent ». Les autres témoignages sont similaires, à l’évidence bidonnés, mais pas du tout présentés comme tels. Notre conseil ? Ne jouez pas votre fortune sur cet appareil. Et si le projet Onagofly fait ses preuves, il sera toujours temps de l’acheter (un peu plus cher) puisque ses concepteurs assurent qu’il sera vendu en magasin…

La page Indiegogo du OnagoFly se trouve ici. La page officielle est là.

La vidéo officielle

14 COMMENTAIRES

  1. Il parait que la version 2 fera aussi office de ventilateur, projecteur vidéo, générateur d’énergie inépuisable, micro-onde, machine à café. Mais elle permettra, à coup sûr de sortir les numéros gagnant du loto, fera aussi revenir l’être aimé (est-ce lié à la fonction précédente?), et disposera d’un portail de communication avec d’autres mondes intergalactiques. Attendre la V2 me parait sage, donc…

  2. Attendons le Karma de GoPro, si on considère les moyens de la marque, on devrait etre en droit d’attendre un produit abouti reprenant peut-etre certaines des fonctions decrites dans cet article, et chez Oligoflaille. Certes ca sera plus cher, mais vaut mieux un truc qui fonctionne bien à 500-700eur, qu’un bricolage à 200-300. Par-contre s’ils sortent un drone chinois relooké et rebadgé, ca fera du mal à leur image de marque.

  3. plus c est gros, mieux ca passe !
    ils ont tout de meme recuperer 500000dol.
    c est clairement une arnaque de 140g.
    pigeons !!!

  4. Et UN, UN de plus …
    Qui a déjà fait un bilan de tout ce qui se “START” mais s’arrête avant la fin ?
    C’est bien les initiatives, c’est encore mieux quand cela abouti … A vo’t bon cœur M’sieurs Dames 🙂

  5. Le point commun de tous ces projets bidon c’est de tout miser sur la communication: vidéos léchées, voix off style cinéma, vues et animation 3D etc. Sur kickstarter et autres sites c’est impressionnant, pour le moindre projet de stylo ou de tire bouchon à 2 balles ils font des vidéos dignes de star wars. Les mecs n’y connaissent rien à la techno, par contre ce sont des pros de la production vidéo.
    Une règle simple: si la vidéo de présentation est de super qualité, fuyez !

  6. Bof. J ai suivi. Il devait lancer la fabrication mais finalement rien. Par contre l histoire des gâtés virtuelles C pas mal.

    Le châssis du firebolt va bientôt partir chez vous.

    A bientôt fred. En vrai. Je t ai rate de peu à la FFAM.

  7. @Fredouillo pour le coup la vidéo des Skygates n’en fait pas des tonnes, preuve que les gars se concentrent sur le produit plutot que sur la com, donc c’est surement un bon produit 😉

  8. Le plus surprenant est que cette campagne puisse prospérer après le fiasco du Zano. A croire que les contributeurs de la plateforme Indiegogo sont coupés du monde de Kickstarter…La ballade des gens heureux…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.